Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

argile

Protection de l’enfance : Brigitte dans le cerveau d’Emmanuel Macron ?

Les lobbyistes des Gafam auraient compris que, pour obtenir des avancées de la part d’Emmanuel Macron, c’est vers son épouse Brigitte qu’il faut se tourner.
Brigitte Macron

Crédits photo : Shutterstock

C’est un bruit de couloir qui tend de plus en plus à devenir une réalité. 

Brigitte Macron serait la véritable présidente de la France et elle conseillerait régulièrement son mari, parfois même sur des sujets sensibles.

Juste Milieu l’avait démontré à plusieurs reprises

Cette fois-ci, c’est au tour de Politico dans sa lettre du 5 février 2024 de le montrer…

… en révélant son rôle auprès des Gafam sur la question de la protection de l’enfance.

Les directeurs de Gafam… dans l’aile Est de l’Élysée ?

Kylian Mbappé ne serait pas le seul à aller rendre visite à Brigitte Macron quand il se rend à l’Élysée. 

De Kent Walker, président des affaires mondiales d’Alphabet à Adam Mosseri, responsable d’Instagram

… tous ont compris que c’est vers la “première Dame” (fonction qui n’existe d’ailleurs pas en France) qu’il faut se tourner pour atteindre Emmanuel Macron. 

Politico explique : “À chaque entretien, le même objectif pour les plateformes : convaincre l’épouse du chef de l’Etat de leur volontarisme en matière de protection de l’enfance […] et, par son truchement, atteindre les oreilles du président Emmanuel Macron”.

Et le pire, c’est que les lobbyistes le savent…

… et qu’ils ne le cachent même pas !

L’un d’eux a d’ailleurs affirmé à Politico sous couvert d’anonymat : “Elle est très clairement une stakeholder [partie prenante, NDLR] dans les discussions sur la régulation”.

Ça a le mérite d’être clair.

Rappelons que Brigitte Macron n’a jamais hésité à faire part de ses convictions sur la question de l’enfance et du numérique. 

Ainsi, elle serait plutôt favorable à l’interdiction du téléphone portable dans les cours de collège et de lycée…

mais également pour une obligation du contrôle de l’âge en ligne

Sur ces sujets, pourquoi continuer à faire appel à un ministre du Numérique, du coup ? 

5 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Inoxydable
Inoxydable
3 mois il y a

« contrôle de l’âge en ligne !  » Elle qui n’a pas pu se contrôler en harcelant et détournant un gamin de 15 ans dont elle était devenu la « maitresse » dans tous les sens du terme . Et ça veut lutter contre le harcèlement scolaire; Quelle hypocrisie.

Martine Brison
Martine Brison
3 mois il y a

Votre article est lien avec ce que démontre le travail du site « Documents rare et Inédits »

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram