Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livre Amy Winehouse juste milieu

Ciivise 2 : le scandale Caroline Rey-Salmon

Caroline Rey-Salmon est accusée d'agression sexuelle. Problème : elle est vice-présidente de la Ciivise.
pédophilie

Crédits photo : Shutterstock

Juste Milieu a eu plusieurs fois l’occasion de revenir sur l’importance de la Ciivise

Souvenez-vous. 

Il s’agit de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants. 

Le 17 novembre 2023, son président, le juge Durand, présentait un rapport alarmant sur la situation en France.

Ce bilan était tellement corrosif que le gouvernement avait tenté de prendre à bras le corps le problème…

tout en limogeant le même juge Durand qui avait critiqué l’action (ou l’inaction) du gouvernement. 

C’est alors que l’ancien rugbyman Sébastien Boueilh avait pris la présidence, secondé par Caroline Rey-Salmon

Problème : aujourd’hui, le cas de cette dernière dérange car elle est sous le coup d’accusations bien problématiques ! 

En retrait pour agression sexuelle

Imaginez. 

Vous êtes vice-présidente d’une commission extrêmement importante, traitant de violences sexuelles…

… et vous êtes vous-même sous le coup d’une plainte pour ce genre d’actes. 

C’est exactement ce qui arrive à Caroline Rey-Salmon

Pédiatre et médecin-légiste de formation, elle est visée par une plainte pour agression sexuelle. 

La victime dénonce des faits qui se seraient déroulés en 2020, lors d’un examen gynécologique. 

Un article de Libération du 7 février 2024 précise : “La plaignante affirme avoir été victime d’inceste pendant plusieurs années dans son enfance et c’est à ce titre que la brigade de protection des mineurs se tourne vers Caroline Rey-Salmon”. 

Rey-Salmon a nié ce qui lui est reproché. 

L’occasion pour Libération de revenir sur l’un de ses écrits, assez étonnant. 

Elle explique : “Les enfants méconnaissent leur anatomie génitale […] et n’ont pas les mots pour décrire ce qu’ils ont subi”…

… continuant  : “C’est tout l’intérêt de faire avec l’enfant sur la table d’examen une sorte de reconstitution des gestes de l’agresseur et de recueillir ses sensations pour être au plus près du déroulement des faits”.

Caroline Rey-Salmon s’est mise en retrait de la Ciivise. 

Mais on peut déjà le dire : le mal est fait.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram