Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livre Amy Winehouse juste milieu

Le point hebdomadaire des marchés avec Thomas Veillet : l’affaire SVB

Affaire svb

Crédits photo : Shutterstock

Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

1. Que s’est-il passé pour SVB ?

En tant que seule banque cotée en bourse axée sur la Silicon Valley et les nouvelles entreprises technologiques, SVB était profondément ancrée dans la scène des start-ups américaines. 

Le 8 mars, sa société mère, SVB Financial Group, a annoncé qu’elle avait vendu pour 21 milliards de dollars de titres de son portefeuille, avec une perte de 1,8 milliard de dollars, et qu’elle vendrait pour 2,25 milliards de dollars d’actions nouvelles afin d’assainir ses finances. Cette annonce a suscité l’inquiétude d’un certain nombre de grands investisseurs. Le 10 mars, les efforts pour lever de nouveaux capitaux ou trouver un acheteur ont été abandonnés et la banque a été placée sous séquestre par la Federal Deposit Insurance Corp.

2. Qu’est-ce que cela signifie pour la SVB et ses clients ?

La FDIC a indiqué qu’elle avait créé une nouvelle banque, la Deposit Insurance National Bank of Santa Clara, pour détenir les actifs de la SVB. Elle a précisé que les déposants assurés – ceux dont les comptes ne dépassent pas 250 000 dollars – auraient accès à leur argent d’ici au 13 mars.

3. SVB pourrait-elle se faire racheter ?

Il n’y a aucune garantie, mais c’est possible. Une transaction pourrait impliquer la vente des actifs de l’entreprise de manière fragmentaire ou globale, citant une personne au fait du dossier qui a déclaré que l’objectif était de conclure un accord d’ici lundi. 

4. Pourquoi la SVB était soudainement si vulnérable ? 

Plusieurs facteurs se sont conjugués pour provoquer cette nouvelle catastrophe. La plupart d’entre eux sont liés aux hausses rapides des taux d’intérêt décidées l’année dernière par la Réserve fédérale américaine pour maîtriser l’inflation. L’une des conséquences de ces hausses, qui a touché SVB de plein fouet, a été le ralentissement brutal des entreprises technologiques de haut vol qui avaient été à l’origine de sa croissance rapide. Lorsque le capital-risque s’est tari, les clients de la SVB ont puisé dans leurs dépôts pour retirer l’argent dont ils avaient besoin pour poursuivre leur activité. 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 6 actions anti-crise dans votre boîte mail

5. Quid de la suite 

Pour faire face à la vague de retraits, la SVB a dû vendre des actifs, notamment des obligations qui avaient perdu une grande partie de leur valeur. Cela a entraîné des pertes de 1,8 milliard de dollars qui n’auraient pas été inscrites au bilan de la banque si les obligations avaient été conservées jusqu’à leur échéance.

Bilan de la semaine et semaine à venir

Si l’on fait le bilan de la semaine, ça n’est pas très sexy. La plupart des classes d’actif sont en baisse, la volatilité remonte alors que tout le monde veut se protéger, les graphiques ne sont pas beaux et il y a de quoi avoir envie de prendre des vacances pour la semaine qui arrive. 

Points principaux de la semaine 

– Nous obtiendrons les derniers chiffres de l’inflation la semaine prochaine, en commençant par l’indice des prix à la consommation pour février mardi, suivi de l’indice des prix à la production mercredi. 

– Mercredi également, le Bureau du recensement américain publiera les derniers chiffres des ventes au détail, indiquant si les dépenses de consommation se sont maintenues le mois dernier.

– Les mises à jour du marché du logement comprendront les permis de construire et les mises en chantier pour février, ainsi que l’indice du marché du logement de la NAHB. 

– Vendredi, nous aurons les derniers chiffres de la production industrielle, ainsi que la lecture préliminaire de l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan pour le mois de mars.

– Sans oublier la BCE qui devrait monter les taux ce jeudi. 

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram