Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livraison, super-promos : nouveaux accords dans la grande distribution ?

Sénateurs et députés veulent mettre en place une loi encadrant davantage les relations entre supermarchés et distributeurs.
Supermarché

Crédits photo : Shutterstock

C’est un nouvel accord qui pourrait tout changer dans les relations entre les supermarchés et leurs distributeurs. 

Une nouvelle proposition de loi suscite l’engouement des sénateurs et des députés…

mettant la grande distribution dans une colère noire

Si le projet est avant tout à des fins expérimentales, la Fédération patronale de la grande distribution (FCD) a d’ores et déjà montré son désaccord.

Des interruptions de livraison

Au fil des années, un véritable flou juridique s’est installé sur les relations entre la grande distribution et les fournisseurs. 

Mis en lumière par un article du Monde du 16 mars 2023, le projet de loi a pour but de légiférer quand les négociations entre les différents acteurs du secteur échouent. 

Le Monde explique : “Actuellement, si les entreprises ne se mettent pas d’accord sur les tarifs, cela n’interrompt pas pour autant le contrat”.

Les grands gagnants sont donc logiquement les supermarchés qui, pour le prix de l’ancien contrat, peuvent exiger des acheminements de marchandises, en dépit de l’inflation pesant sur le fournisseur. 

Le projet de loi a donc pour objectif d’autoriser l’interruption des livraisons si le fournisseur n’y trouve pas son compte.

La fin des super-promos ?

Derrière cette volonté louable de vouloir encadrer davantage les négociations entre supermarchés et fournisseurs…

un point interroge

Les sénateurs ont, en effet, souhaité apporter une modification afin de mettre fin aux promotions non-encadrées dans la grande distribution sur tous les produits non-alimentaires. 

La FCD alerte en effet, toujours dans l’article du Monde, qu’il ne sera plus possible de faire des promotions au-delà de 34 %. 

Elle explique que cette loi pourrait “frapper les Français les plus en difficulté, en accroissant sans aucune raison les marges des quelques géants du secteur”.

Une nouvelle fois, le consommateur sera perdant…

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
BANEWITZ
BANEWITZ
11 mois il y a

Comme disait notre Très Très regretté COLUCHE,  » si personne n’achète, CA se vendra plus »…
Eh bien, BOYCOTTONS!!… C’est quand même pas si dur de se serrera ceinture pendant quelques temps sur quelques produits, pour voir ce qu’il se passe!… NON, mais SANS BLAGUE!!!

HelloAll
HelloAll
11 mois il y a
Répondre à  BANEWITZ

Vous parlez de boycott ? Sachant que nous vivons dans une société de consommation à outrance. J’espère que vous vous rappelez que pendant le covid, les gens se sont fait vacciner juste pour allez au resto, au mcdo , au bar du coin alors qu’il y’avait plus de risques de mourir à cause du vaccin que de mourir de faim !

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram