Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

argile

IA étroite vs IA générale

IA général

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Depuis que ChatGPT amuse des millions de gens, les investisseurs sont obsédés par l’intelligence artificielle

D’un sens, ils ont raison : le secteur va exploser, et il y a des opportunités fantastiques à saisir.

Mais d’un autre côté…

Ces investisseurs seraient prêts à investir tout ce qu’ils ont, pourvu qu’il y ait « IA » dans le nom de l’entreprise.

C’est comme pendant la frénésie crypto, où n’importe qui achetait n’importe quelle shitcoin, en pensant faire un gros coup.

Les investisseurs amateurs courent après l’IA comme des poulets sans tête, ce qui leur garantit de se planter.

Pour éviter de se planter de la sorte, il est nécessaire d’avoir des clés de compréhension concrètes sur l’intelligence artificielle.

IA étroite vs IA générale

L’IA étroite, c’est ce que nous avons en ce moment. 

ChatGPT, Watson, AlphaGo… 

Ce sont des systèmes conçus pour répondre à des tâches ultra-précises.

ChatGPT ne peut pas remplacer AlphaGo pour jouer au jeu de go avec vous. 

Et AlphaGo ne pourra pas écrire un texte à votre place.

Ces IA, même si elles sont de plus en plus performantes, restent dans leur « couloir ». 

C’est leur conception qui veut ça : les algorithmes sont développés spécifiquement pour entraîner l’IA à interagir avec un type précis de données.

L’objectif, c’est que l’IA repère des motifs récurrents dans les demandes, et puisse y répondre de façon toujours plus pertinente. 

L’IA générale, c’est l’IA fantasmée par Hollywood… 

Un système qui pourrait interagir avec n’importe quel type de données, et effectuer les mêmes tâches qu’un humain. 

L’IA générale, telle qu’on l’a théorisée, serait capable de raisonner sur tous les sujets et pourrait même développer une forme de conscience

Voilà un tableau qui résume les différences entre les 2 IA .

IA ÉtroiteIA Générale
Inférieure à l’intelligence humaineProche, voire équivalente à l’intelligence humaine
Aussi appelée « IA faible »Aussi appelée « IA forte » ou « complète »
Pas de conscience, ni de facultés de raisonnementFacultés de raisonnement, conscience
ChatGPT, Watson (IBM), AlphaGo…N’existe pas encore
Ne peut pas résoudre des problèmes non-familiers/imprévus par l’algorithmeCapable de résoudre des problèmes inédits, ne dépend pas de la façon dont l’algorithme a été entraîné

Comme vous le voyez, la plus grande différence dans ce tableau…

C’est que l’IA étroite existe déjà (c’est elle qui est en plein boom), tandis que l’IA générale reste encore à développer

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Argo Éditions

metaverse

Recevez gratuitement les conseils et analyses de Marc Schneider, directement dans votre boîte mail.

Nouvelles technologies, metaverse, biotech, cryptos… mais aussi matières premières, géopolitique et stratégies d’investissement avancées : vous n’êtes pas près de vous ennuyer ! 

Tous les nouveaux inscrits recevront en cadeau le dossier « Metaverse – 3 actions pour en profiter » dans leur boîte mail dès leur inscription

Pas d’IA générale avant 30 ans ?

Après avoir écouté plusieurs experts du secteur de l’IA, j’en suis venu à la conclusion que l’IA générale ne serait pas parmi nous avant longtemps…

Car les technologies et les algorithmes que nous utilisons pour développer l’IA étroite ne permettent pas de construire une IA générale : il y a une limite, fondamentale, dans la construction de l’IA étroite qui ne lui permet pas de devenir une IA générale.

Ce qu’il faut bien retenir, c’est que l’IA étroite n’est pas une « sous » IA générale, ni une « pré » IA générale.

Ce sont 2 technologies différentes.

Cela étant, l’IA étroite qui explose en ce moment aura très certainement un rôle à jouer dans la conception de l’IA générale, en tant que technologie itérative ultra-puissante. 

Mais une vraie IA générale aboutie… Pour beaucoup d’experts, ça n’arrivera pas avant 20 à 30 ans.

En termes de vitesse de développement et de vitesse d’adoption, on dirait que chaque nouvelle percée technologique bat le record établi par la précédente.

Ce phénomène, et vous le savez si vous me lisez depuis longtemps, est lié à ce qu’on appelle la « convergence » technologique… Mais je vous en reparlerai une autre fois. 

Retenez juste que l’IA générale n’est pas pour demain (si une entreprise vous assure qu’elle est proche de la créer, c’est certainement du bluff), mais 30 ans me paraît un délai excessivement conservateur.

Laissez les fantasmes de côté… Concentrez-vous sur l’essentiel !

Revenons à la distinction IA étroite/IA générale. 

C’est une distinction cruciale pour comprendre le marché de l’IA.

Or, vous devez le comprendre. 

Car vous avez tout intérêt à investir sur les entreprises qui vont profiter du développement exponentiel de l’IA…

Mais vous voulez à tout prix éviter les narratifs inexacts et les entreprises qui vous promettent qu’elles changeront le monde alors qu’elles n’ont rien. 

Je vous garantis que cette année, des milliers de startups vont se lancer dans l’IA

Tout le monde prétendra avoir conçu la meilleure Intelligence Artificielle.

Mais en réalité, dans 5 ou 6 ans… la plupart de ces entreprises auront disparu.

Pensez à la purge crypto de 2022 : la même chose nous attend. 

Qui est Marc Schneider ?

Marc Schneider est le fondateur d’Argo Éditions, une entreprise d’édition financière et de recherche en investissement. Sa newsletter gratuite réunit chaque semaine plus de 60 000 lecteurs. 

Ancien Risk Manager, Marc aide ses lecteurs à comprendre les rouages de l’investissement en bourse et en cryptomonnaies pour prendre en main leur avenir financier. 

Sa newsletter traite de sujets variés : nouvelles technologies, cryptomonnaies, psychologie de l’investissement ou encore géopolitique… avec un dénominateur commun : comprendre le monde qui nous entoure pour mieux gérer ses finances

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
tarzan
11 mois il y a

L’IA va fabriquer des zombis , vous vous demandez comment? Imaginez que cela soit un produit dopant , que va faire par exemple les parties du corps qui sont sensés fabriquer des muscles ? le corps voyant un excès va tout de suite arrêter la fabrication des hormones , alors soit il y aura des résultats , mais la partit du corps qui fabrique va ce retrouver sur le long terme celui d’un enfant , en clair cela veut dire que vous ne serait plus en capacité de réfléchir par vous même . Tous ce travail pour nous conditionner a vivre sous la dictature du régime chinois .

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram