Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Dissimulation, dossiers cachés : les accusations de Bardella

Jordan Bardella estime que le budget de l'État français a été traité avec amateurisme... ou que le gouvernement a fait de la dissimulation !
Jordan Bardella

Crédits photo : Shutterstock

Jordan Bardella se voit déjà Premier ministre. 

Grand vainqueur des élections européennes le 9 juin 2024, le président du Rassemblement national est particulièrement investi dans les Législatives qui arrivent. 

Et on peut même dire qu’une partie des médias lui laissent la part belle.

Exemple le 23 juin 2024 : le Journal Du Dimanche lui a accordé une longue interview dans laquelle il revient sur ses ambitions politiques…

n’hésitant pas à accuser allègrement le gouvernement d’Emmanuel Macron !

Une situation catastrophique

La situation économique de la France est catastrophique et ce n’est pas une nouveauté. 

Le 20 juin 2024, Juste Milieu évoquait même l’idée que la dissolution de l’Assemblée nationale pouvait être un coup stratégique d’Emmanuel Macron. 

Son but serait alors de faire porter le chapeau de son bilan catastrophique au futur Premier ministre.

Jordan Bardella semble avoir anticipé le coup…

… et il n’a pas du tout l’intention de se laisser faire ! 

Dans son entretien pour le JDD, il présente son programme économique en quelques mots : le retour à la raison budgétaire

Et il voit les choses en grand pour son arrivée à Matignon. 

Bardella explique vouloir le déclenchement d’un “audit de tous les grands services publics et des comptes publics de la nation”. 

Son objectif est simple : faire la lumière sur la situation économique réelle de la France. 

L’occasion parfaite pour dénoncer ses rivaux de la Macronie !

Amateurisme ou dissimulation ?

Suite aux résultats des élections européennes et à la dissolution de l’Assemblée nationale, les marchés français se sont effondrés. 

Mais ce n’est pas le seul élément que Jordan Bardella a pu constater. 

Toujours dans son interview pour le Journal Du Dimanche, il revient sur la perte de 0,6 point du déficit de la France entre décembre 2023 et avril 2024. 

Une situation inédite en Europe que Bardella semble vouloir expliquer de deux façons possibles : le gouvernement a fait soit de “l’amateurisme”…

soit de la dissimulation

Le président du Rassemblement national a toutefois sa petite idée. 

Évoquant le refus du gouvernement de donner certains chiffres de son budget, il est persuadé que “cet audit révélera un certain nombre de dossiers cachés”…

Jordan Bardella serait-il complotiste ?

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram