Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livre Amy Winehouse juste milieu

Cryptomonnaies : révolution dans l’Union européenne !

cryptomonnaie union européenne

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Ce n’est pas un secret, les institutions financières sont méfiantes depuis des années vis-à-vis des cryptomonnaies.

Et il faut reconnaître que dans cet écosystème, les cas de fraudes, de faillites, ou d’arnaques sont nombreux.

On peut logiquement comprendre qu’elles ne voulaient pas être mêlées à tout ça.

On l’a encore vu en 2022, plusieurs acteurs majeurs du secteur ont explosé de manière spectaculaire.

On se rappelle par exemple :

– de la faillite de l’exchange FTX au mois de novembre, qui a emporté dans sa chute les fonds de ses utilisateurs en quelques jours ;

– du krach de la crypto LUNA, qui est passé d’un niveau d’environ 80 $ à… moins de 0,01 $ en quelques heures ;

Les économies de ceux qui avaient investi dans ces projets ont été carbonisées.

Le manque de cadre réglementaire était l’une des principales raisons de la réticence des banques à intégrer des crypto-actifs dans leurs comptes…

Et c’est là qu’interviennent les législateurs de l’Union Européenne.

Car ils ont approuvé mardi un projet de loi visant à mettre en œuvre le dernier volet des règles financières mondiales sur les fonds propres des banques (Bâle III).

Et ils ont en particulier ajouté des mesures pour couvrir les risques liés aux crypto-actifs.

En pratique, les banques devront détenir un montant de 1 250 % de fonds propres sur leur exposition aux crypto-actifs pour s’assurer contre tout risque systémique.

Pour faire simple, comme l’indique le député européen Markus Ferber, membre de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen : “Les banques seront tenues de détenir au moins un euro de leurs fonds propres pour chaque euro qu’elles détiennent en cryptos.”

Elles doivent donc pouvoir couvrir la perte totale de leur valeur.

Cette exigence drastique est conforme aux recommandations formulées en décembre 2022 par le Comité de Bâle des régulateurs bancaires mondiaux : “De telles exigences en matière de capital permettront d’éviter que l’instabilité du monde de la crypto ne se propage dans le système financier.”

Suite à ce vote, il restera aux législateurs et aux États membres de l’UE d’élaborer un accord final qui entrera en vigueur dès janvier 2025.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et d’autres pays prendront aussi des mesures similaires.

Ensuite l’adoption massive !

Ces règles ultra-strictes vont en réalité avoir l’effet d’un coup de boost sur tout le secteur.

Parce qu’en créant un cadre légal solide dans lequel opérer…

… les banques vont pouvoir proposer des cryptos à leurs clients, sans risquer que la volatilité de ce marché ne se propage à toute la sphère financière globale !

En fait, le législateur vient d’avouer – sans le dire – que le secteur des cryptomonnaies est inarrêtable.

Et plutôt que de lutter contre en vain, ils font en sorte de sécuriser les investisseurs.

D’ailleurs la France a déjà devancé cette procédure législative européenne.

Les entreprises françaises innovantes qui veulent prendre leurs parts de marché dans le marché des cryptomonnaies sont déjà encadrées par :

– un enregistrement obligatoire en tant que PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques) auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) ;

– un agrément supplémentaire qu’il faudra obtenir à partir de 2024, dans le cadre de l’entrée en vigueur du texte de loi européen MiCA.

Il y a déjà plus de 60 acteurs enregistrés PSAN en France et ce secteur est en plein développement !

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Argo Éditions

verite inflation

Recevez gratuitement les conseils et analyses de Marc Schneider, directement dans votre boîte mail.

Nouvelles technologies, metaverse, biotech, cryptos… mais aussi matières premières, géopolitique et stratégies d’investissement avancées : vous n’êtes pas près de vous ennuyer ! 

Tous les nouveaux inscrits recevront en cadeau le dossier « La vérité sur l’inflation » dans leur boîte mail dès leur inscription

Et sur le marché crypto ? Ça fait BOOM !

Grâce à cette réglementation, les plus grandes institutions financières mondiales peuvent entrer dans les cryptos…

Si vous voulez mon avis, je pense même qu’elles meurent d’envie d’y aller depuis des années, mais qu’elles ne pouvaient pas le faire par manque de cadre réglementaire.

Même le géant de la gestion d’actifs BlackRock le reconnaît :

La course à la banque qui sera la plus “crypto-friendly” est donc lancée…

Et le marché pourrait bientôt exploser à la hausse et pulvériser ses précédents records.

Cela a peut-être déjà commencé, regardez le cours du Bitcoin qui s’envole de + 39 % depuis un mois :

Et les autres cryptos suivent, regardez par exemple le cours d’Ethereum, en hausse de + 31 % depuis un mois :

Et ce n’est pas fini, l’explosion des cryptomonnaies n’en est qu’à son tout début.

Avec l’arrivée de toutes les grandes institutions financières dans le secteur, je suis convaincu que nous sommes à la veille du plus grand marché haussier.

Qui est Marc Schneider ?

Marc Schneider est le fondateur d’Argo Éditions, une entreprise d’édition financière et de recherche en investissement. Sa newsletter gratuite réunit chaque semaine plus de 60 000 lecteurs. 

Ancien Risk Manager, Marc aide ses lecteurs à comprendre les rouages de l’investissement en bourse et en cryptomonnaies pour prendre en main leur avenir financier. 

Sa newsletter traite de sujets variés : nouvelles technologies, cryptomonnaies, psychologie de l’investissement ou encore géopolitique… avec un dénominateur commun : comprendre le monde qui nous entoure pour mieux gérer ses finances

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Phil1220
Phil1220
1 année il y a

La BCE a tellement utilisé les targets pour stabiliser l’Euro, que son seul recours lui reste la crypto monnaie !!! Seul le Frexit en finira avec l’Euro pour un nouveau franc !!!

thierry
thierry
1 année il y a

bientôt la fin de la décentralisation or c’est tout l’intérêt des cryptos , la centralisation c’est tout l’intérêt de Larry Fink

moi
moi
1 année il y a

de la « monnaie de singe  » virtuelle , non merci pas pour moi

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram