Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

bannière destitution président france

Cliniques privées : après Orpea, le scandale Elsan ?

Les cliniques Elsan sont sous le feu des critiques depuis le début de l'année 2024 suite à des placements de dialyses en urgence et une quête de rendement sans fin.
Hôpital

Crédits photo : Shutterstock

Les maisons de retraite, les crèches et désormais les cliniques ? 

En janvier 2022, le livre Les Fossoyeurs de Victor Castanet a mis un coup de pied dans la fourmilière, pointant du doigt la gestion économique du groupe et des faits de maltraitance dans les maisons de retraite Orpea. 

En août 2023, c’était au tour de People & Baby d’être au cœur de l’actualité après un bilan calamiteux sur le traitement accordé aux jeunes enfants de leurs crèches. 

Place désormais au groupe Elsan ! 

Le premier groupe de cliniques privées en France a fait l’objet d’une enquête de Marianne publiée le 13 juin 2024.

Entre maltraitances et quête de rentabilité, le dossier pourrait être explosif ! 

Des dialyses sans nécessité ?

Avec ses 140 établissements en France, Elsan est un mastodonte des cliniques privées. 

Pourtant, le groupe est loin d’être exempt de tout reproche ! 

Dans son article, Marianne revient sur un immense scandale qui a frappé Elsan au début de l’année 2024. 

Une association de patients, Renaloo, a porté plainte car “un nombre important de patients avaient subi ces dernières années des dialyses en urgence, sans nécessité médicale”. 

Cette affaire concernait la clinique de Nancy, comme le précisait un article du Monde du 30 janvier 2024

Une exception malheureuse et exceptionnelle ? 

Pas tout à fait. 

Comme le précise Marianne, le but d’Elsan est de “réaliser d’importantes marges sur le dos de certains patients. Et tout cela de façon très opaque”.

Des frais administratifs opaques ?

Le rendement est roi chez Elsan et les scandales ne manquent pas sur le sujet ! 

Toujours d’après Marianne, le groupe de cliniques n’hésite pas à facturer des frais administratifs…

… alors que ces derniers “ne peuvent être légalement facturés”. 

En 2016, un document interne du groupe préconisait de présenter le forfait administratif de telle sorte que les patients ne puissent pas le constater. 

Dès 2018, le ministère de l’Économie s’était penché sur cette dérive qui, depuis, se serait démocratisée dans les cliniques privées. 

Pourtant, toujours selon Marianne, elle aurait permis à Elsan d’engranger 600 000 € de chiffre d’affaires en 2022.

Même la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes est entrée dans la danse ! 

Ainsi, deux cliniques de la Vienne qui ont imposé  en janvier 2024 ont récemment été condamnées à 200 000 € d’amende…

… une goutte d’eau dans le chiffre d’affaires d’Elsan, estimé à 2,2 milliards d’euros en 2022 !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram