Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

hydrogène

Crèches privées : le futur scandale du gouvernement ?

Une enquête sur les maltraitances dans les crèches privées devrait sortir à la début du mois de septembre 2023. Le gouvernement se prépare déjà à répondre.
Ecole

Crédits photo : Shutterstock

Après les maisons de retraite et l’Aide sociale à l’enfance, allons-nous assister à un nouveau scandale social ? 

Cette fois-ci, il concerne un secteur dans lequel beaucoup de jeunes parents laissent leurs enfants : les crèches

Dans son édition du 27 août, le Journal Du Dimanche parle d’une “enquête explosive” qui paraîtra début septembre. 

De quoi provoquer des sueurs froides du côté du gouvernement !

La secrétaire d’État à l’enfance (déjà) sur la défensive

Au début du mois de septembre, une enquête devrait voir le jour, pointant du doigt les dérives des crèches privées. 

Plusieurs cas de négligence et de maltraitance ont pu être identifiés, donnant lieu à un rapport corrosif. 

Si l’identité de la/des personnes derrière cette enquête n’est pas révélée par le Journal Du Dimanche

ce bilan de la situation inquiète jusque dans les plus hautes instances

La secrétaire d’État à l’enfance, Charlotte Caubel, travaillerait d’ores et déjà sur la défense de l’équipe d’Élisabeth Borne. 

Les rames sont donc de sortie.

Et il faut dire qu’il y a de quoi ! 

Depuis plusieurs années, le secteur public connaît une perte de moyens, entraînant une démocratisation des crèches privées

Désormais, le JDD parle de 20 % des places en crèche se trouvant dans le secteur privé.

Le gouvernement assumera-t-il sa part de responsabilité dans ce futur scandale…

… ou fera-t-il l’autruche ?

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fleura
Fleura
9 mois il y a

Comme d’hab, tête dans le sable et le manège continue à tourner!

Dulcamara
9 mois il y a

Nouveau secrétariat d’Etat pour la protection de l’Enfance… pour caser ses copains et pour détourner les alertes que les nombreuses associations de protection de l’Enfance ne cessent de lancer; il fallait bien ce nouveau « machin ». Plutôt que de dilapider l’argent du contribuable en ouvrant cette nouvelle source aspirante, le gouvernement ferait mieux de donner les moyens aux associations existantes… Mais, comment distraire le menu peuple des avancées de la pédo-criminalité et des révélations qui jaillissent de partout… trop de peoples sont concernés !

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram