Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livre Amy Winehouse juste milieu

Cathie Wood déclare que le Nasdaq est mort : et si elle avait raison ?

nasdaq

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Cathie Wood récidive.

Bloomberg a interviewé la fondatrice et présidente d’ARK Investment Management.

Et pendant la conversation, elle a déclaré : “Nous sommes le nouveau Nasdaq.”

C’est audacieux.

Elle sous-entend que l’indice technologique américain le plus fiable du secteur est mort.

Et le fait est… que Wood pourrait bien avoir raison !

Le Nasdaq 100 est composé de piliers comme Apple, ou Alphabet (Google), qui ont longtemps montré la voie en matière de croissance et d’innovation.

Mais maintenant, ils ne sont plus des monstres de croissance.

Il y a aussi des sociétés comme Microsoft, Amazon et Cisco Systems, qui sont tous des leaders technologiques établis.

Et c’est pourquoi le Nasdaq 100 est la référence du secteur depuis près de 40 ans…

Mais l’industrie technologique évolue !

Le fonds de Cathie Wood ARK Innovation Fund représente la prochaine génération d’innovations technologiques.

Il comprend des entreprises comme Tesla, Spotify, Block, ou Zoom Video.

Et ces entreprises offrent désormais un potentiel de croissance supérieur à celui de la vieille garde…

Elles sont en train de s’imposer et elles changent le paysage de l’investissement.

Pensez-vous qu’Apple vendra deux fois plus d’iPhones l’année prochaine ?

Ou pensez-vous que les gens feront deux fois plus de recherches sur Google l’année prochaine ?

Sans doute pas.

Les investisseurs en technologie innovante veulent de la croissance.

Et les gens ne peuvent plus compter sur les leaders du Nasdaq 100 pour le faire.

C’est pourquoi beaucoup d’investisseurs sont derrière Wood.

Ils cherchent une nouvelle jauge pour les valeurs technologiques…

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Argo Éditions

verite inflation

Recevez gratuitement les conseils et analyses de Marc Schneider, directement dans votre boîte mail.

Nouvelles technologies, metaverse, biotech, cryptos… mais aussi matières premières, géopolitique et stratégies d’investissement avancées : vous n’êtes pas près de vous ennuyer ! 

Tous les nouveaux inscrits recevront en cadeau le dossier « La vérité sur l’inflation » dans leur boîte mail dès leur inscription

ARK est un candidat de choix (et peut-être à juste titre)

Comme je l’ai déjà dit, ce fonds est tourné vers l’avenir.

Il se concentre sur les “innovations disruptives” dans des domaines tels que les paiements numériques, la communication vidéo, les véhicules électriques, les services de streaming, ou le cloud informatique.

Il suffit de regarder la principale participation d’ARK, Tesla…

Le constructeur de voitures électriques représente environ 10 % de l’ETF.

C’est le leader mondial des véhicules électriques.

Il les a lancé sur le marché avant même que les grandes entreprises comme Ford, ou General Motors n’envisagent cette idée.

Il s’agit donc de savoir quelle croissance les investisseurs attendent sur ce titre…

Tesla dominera-t-il toujours le marché des véhicules électriques en 2040 ?

Et combien de temps faudra-t-il pour que le marché global des VE atteigne son plein potentiel ?

Nous ne pouvons pas encore répondre à ces questions.

Mais pour l’instant, Wood a raison sur au moins un point…

Il est clair qu’ARK offre désormais une plus grande exposition aux valeurs d’innovation disruptive que le Nasdaq.

Et collectivement, ces sociétés ont un potentiel de croissance beaucoup plus important.

Mais cela ne signifie pas pour autant qu’ARK est la solution miracle

Ne vous précipitez pas pour acheter des actions d’ARK.

Bien sûr, ces actions peuvent monter en flèche dans un marché haussier en furie.

Cependant, comme nous l’avons vu au cours des deux dernières années, ce sont aussi les actions technologiques qui s’effondrent le plus lorsque les temps sont durs.

Pour l’instant, le Nasdaq 100 n’est plus ce qu’il était et le marché est toujours à la recherche de sa prochaine référence technologique.

Cette référence pourrait bien émerger dans le secteur ultra innovant des cryptomonnaies.

C’est selon moi la plus grande rupture technologique du 21e siècle et cette tendance ne fait que se confirmer.

Qui est Marc Schneider ?

Marc Schneider est le fondateur d’Argo Éditions, une entreprise d’édition financière et de recherche en investissement. Sa newsletter gratuite réunit chaque semaine plus de 60 000 lecteurs. 

Ancien Risk Manager, Marc aide ses lecteurs à comprendre les rouages de l’investissement en bourse et en cryptomonnaies pour prendre en main leur avenir financier. 

Sa newsletter traite de sujets variés : nouvelles technologies, cryptomonnaies, psychologie de l’investissement ou encore géopolitique… avec un dénominateur commun : comprendre le monde qui nous entoure pour mieux gérer ses finances

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram