Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Le Panier Garni Juste Milieu

Russie, OTAN : le RN fait disparaître ses promesses

Le Rassemblement national a fait évoluer ses positions sur l'OTAN et ses relations avec la Russie.
Jordan Bardella

Crédits photo : Shutterstock

Potentiellement en passe d’accéder au pouvoir après une victoire aux Législatives, le Rassemblement national tente de se donner une image gouvernementale. 

Petit à petit, il abandonne les promesses sociales qui ont contribué à son ascension

Mais ce n’est pas le seul domaine où le RN fait machine arrière ! 

Sur les questions géopolitiques, en particulier les relations avec la Russie et l’appartenance de la France à l’OTAN, force est de constater que les convictions d’hier sont bien loin.

Pas de sortie de l’OTAN prévue ?

C’est l’argument d’Emmanuel Macron pour dissuader les électeurs de voter pour le Rassemblement national. 

Lors de sa conférence de presse le 12 juin 2024, il a estimé que, « à l’extrême droite, c’est la sortie de l’OTAN et l’ambiguïté à l’égard de la Russie« .

Pour justifier ces propos, il s’appuie sur une déclaration de Marine Le Pen qui, en 2022, avait évoqué l’idée de “quitter le commandement intégré de l’OTAN”.

Mais depuis, la position du Rassemblement national a bien changé ! 

Un article de L’Opinion du 19 juin 2024 explique que “le RN n’ira pas aux positions très atlantistes et pro ukrainiennes de Giorgia Meloni, mais il mettra, comme il commence à le faire, de l’eau dans sa vodka”. 

Concernant la position du Rassemblement national sur les liens entre la France et l’OTAN, Jordan Bardella se veut prudent. 

Dès mars 2024, il expliquait en effet qu’on “ne change pas les traités en période de guerre”. 

De quoi couper court à toute forme d’ambiguïté.

Bien sûr, Bardella évoquait la guerre opposant la Russie et l’Ukraine. 

Et justement, sur le sujet, le RN a encore bien changé ! 

Un rééquilibrage pro-occidental

Les liens entre le Rassemblement national et le gouvernement de Vladimir Poutine font l’objet de toutes les critiques. 

Le 18 juin 2024, un article du Nouvel Obs rappelait la “longue histoire d’amour” unissant le parti français et la Russie. 

Mais là encore, cette grande histoire pourrait bientôt s’écrire au passé.

Toujours d’après L’Opinion, Jordan Bardella a un avis étonnant. 

Il aurait affirmé que la Russie “représente une menace pour les intérêts français”. 

Un avis que ne semblent pas partager tous ses alliés du Rassemblement national.

Mais comme le rappelle l’article, le RN n’est pas le seul parti à vouloir travailler main dans la main avec le gouvernement de Poutine. 

Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon feraient ainsi partie de ceux qui ont une “appétence pour les arguments russes”.

Reste tout de même une question : comment le Rassemblement national peut-il faire oublier ces retournements de veste ? 

Rien de plus simple : en supprimant de leur site officiel le “livret thématique” sur la défense, présentant toutes les anciennes idées du parti sur le sujet. 

Avouez qu’ils sont malins !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram