Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Qatar dossier corruption

Ruffin contre Mélenchon : le duel de 2027 en préparation ?

François Ruffin n'a pas du tout apprécié le fait que Jean-Luc Mélenchon limoge Raquel Garrido et Alexis Corbière.
Mélenchon

Crédits photo : Shutterstock

Cela fait plusieurs mois qu’il y a de l’eau dans le gaz au sein de La France Insoumise. 

D’un côté, Jean-Luc Mélenchon et le coordinateur du parti, Manuel Bompard, tentent de mener leur barque. 

Et de l’autre, quelques députés comme Raquel Garrido, Alexis Corbière et François Ruffin sont considérés comme “frondeurs”. 

Si Garrido et Corbière n’ont donc plus l’approbation de LFI pour se présenter aux Législatives…

ce n’est pas le cas de Ruffin

Pour autant, ce dernier n’a pas accepté la décision de Jean-Luc Mélenchon de limoger ses deux alliés. 

Le début du grand duel qui s’annonce pour La France Insoumise d’ici 2027 ?

La rupture est entamée

À l’heure où l’extrême-droite est aux portes du pouvoir, la gauche tente de s’unir pour faire front (populaire). 

Ou du moins presque ! 

De son côté, Jean-Luc Mélenchon a profité de la crise politique actuelle pour expulser les fortes têtes de son parti. 

Certes, il a gardé à ses côtés François Ruffin et Clémentine Autain, expliquant sur France 3 le 16 juin 2024 : “Si les gens qui ont des désaccords avec le grand chef n’étaient pas investis, on n’aurait pas investi François Ruffin, Clémentine Autain”. 

Mais la pilule a tout de même du mal à passer

D’après un article de Libération du 17 juin 2024, la boucle Telegram des candidats LFI regorge de messages reprochant ce qu’Autain a défini comme une “purge”. 

Mais il y a pire.

Un proche des frondeurs dont le nom n’est pas cité estime même que “Mélenchon ouvre une crise au sein de LFI”.

Et le fondateur du parti pourrait le payer cher en devant se séparer de François Ruffin.

Des chemins différents pour la suite ?

Du côté de Picardie Debout, le parti de François Ruffin, l’heure est à la contre-offensive. 

Profitant de l’étiquette Front populaire / La France Insoumise, le candidat à sa propre succession dans la Somme risque de faire bande à part dès la fin des élections. 

Le secrétaire général du parti a envoyé un message à tous ses sympathisants. 

Et le message est clair : “On a posé publiquement qu’il n’y aura pas de suite avec LFI, sa direction, ses chefs”. 

Une façon assumée de se préparer pour 2027 ? 

Rappelons que François Ruffin se verrait bien candidat

Et il avait même demandé un sondage pour connaître ses chances d’arriver au second tour. 

Problème : ce sondage était organisé par Cluster 17, un organisme dirigé par un ancien collaborateur de Fakir, la revue de Ruffin. 

Juste Milieu avait d’ailleurs pointé du doigt cette esbroufe le 24 avril 2024

En tous cas, il faut croire que François Ruffin rêverait de se confronter dans les urnes à Jean-Luc Mélenchon ! 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram