Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

bannière destitution président france

Législatives 2024 : hausse suspecte des procurations ?

Le nombre de procurations pour les élections législatives de 2024 a explosé. Le 19 juin, 717 000 procurations auraient été établies.
Procuration

Crédits photo : Shutterstock

Les Législatives 2024 arrivent à grands pas et près de 49 millions de Français sont appelés aux urnes les 30 juin et 7 juillet. 

Le scrutin n’était pas prévu dans le calendrier électoral jusqu’à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron le 9 juin. 

Forcément, une partie des citoyens avait déjà prévu d’être en vacances ou en déplacement… 

et le nombre de procurations explose !

Un intérêt plus fort pour ces nouvelles législatives ?

Les enjeux des prochaines élections législatives sont énormes. 

Emmanuel Macron pourrait perdre la majorité relative dont il bénéficiait à l’Assemblée nationale. 

Et il ne peut même plus compter sur l’aura dont il bénéficiait lors des précédents scrutins… 

Le 20 juin 2024, Juste Milieu n’avait pas manqué l’occasion d’évoquer que même Gabriel Attal considère désormais le président comme un “repoussoir” pour une partie des citoyens. 

Vous l’avez compris : le Rassemblement national pourrait être le grand gagnant des élections…

et même le Nouveau Front populaire arrive en deuxième position, devant la majorité présidentielle. 

Forcément, face à tout ce chamboulement politique, les électeurs souhaiteraient aller voter massivement. 

Cependant, la surprise de ce scrutin empêche plusieurs d’entre eux de se rendre au bureau de vote et les procurations se multiplient. 

Un article du Figaro du 18 juin 2024 évoque un nombre faramineux : 717 000 procurations ont été faites depuis le 9 juin 2024.

Un résultat suspect ? 

Une hausse… en quelques minutes

Le 19 juin 2024, Gérald Darmanin était invité sur le plateau de BFMTV

Le ministre de l’Intérieur a alors expliqué que, depuis l’annonce des élections, 530 000 procurations avaient été faites. 

Un chiffre rapidement modifié…

Le Figaro révélant que “quelques minutes plus tard, le chiffre était déjà caduc, car une nouvelle mise à jour est arrivée entre-temps”.

Un gonflement de près de 200 000 voix qui a de quoi interroger. 

Autre paramètre étonnant : le nombre de procurations est six fois supérieur à celui de 2022. 

Bien évidemment, l’importance du scrutin peut largement expliquer cette mobilisation massive. 

Mais cette raison suffit-elle à expliquer ces résultats

À vous de juger ! 

3 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Thierry
Thierry
20 jours il y a

Faudrait déjà voir l’âge de ceux qui font ces procurations ! Ce serait intéressant. Si jamais ils font partie du 4ème âge, ça semblera suspect.
Et aussi si ce sont des gens internés, sous tutelle, voire morts, ou + etc…

moi
moi
18 jours il y a
Répondre à  Thierry

et comment etre certain que la personne qui va voter pour celle qui a fait une procuration , sera honnête et suivra son choix ?

Ace
Ace
7 jours il y a
Répondre à  moi

Bah c’est effectivement basé sur la confiance, tu files pas une procuration à n’importe qui. De même comme je refuse de voter hors de mes convictions, si je prends une procuration je prends celle de quelqu’un qui vote comme moi, sinon je décline poliment.

justameg
justameg
18 jours il y a
Répondre à  Thierry

Ou des chiens 🤣

Wayans
Wayans
18 jours il y a

Je suis Policier, on croule sous les demandes. Je ne pense pas que ce soit une manipulation.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram