Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Livre Amy Winehouse juste milieu

Draw My Economy : « Le système de Law : fondation d’un système bancaire solide ou véritable »

Découvrez un nouvel extrait du Banquet. François-Xavier de Draw My Economy nous parle du système de Law.
système de law

Crédits photo : Shutterstock

Vous êtes un financier de renom, reconnu pour vos prouesses dans la finance et le système monétaire. Vous êtes appelé pour stabiliser les finances publiques de la France. Un pays qui traîne une dette publique colossale, plombant ainsi son économie et paralysant tous les secteurs d’activités. Ça vous rappelle quelque chose ? Imaginez que vous soyez sollicité pour intervenir, que faites-vous ? Eh bien, c’est dans cette situation que s’est retrouvé le financier écossais John Law, dans les années 1715.

En effet, cet expert en spéculation va se voir confier la charge de redresser les finances publiques de la France. Grâce à des bulles spéculatives principalement fondées sur le surcoût des actions des Compagnies qu’il va mettre sur pied. Pour relancer les finances du royaume, Law va lancer l’émission à grande échelle des papiers-monnaies (les billets de banque). C’est ce qu’on connaît sous le nom de Système de Law. Ces procédés ne vous semblent-ils pas familiers ? Cependant, peut-on dire que ce système a été une réussite ? Les techniques employées par le financier ont-elles participé à refaire une certaine santé aux finances publiques françaises ? Quelles ont pu être les raisons de la chute du Système Law ? Enfin, que dire des retombées de ce système ?

Le Système de Law

Considéré comme le précurseur du système bancaire actuel, le Système de Law a vu le jour en France durant la période de la Régence, en 1716. C’est à travers lui que le papier-monnaie a été expérimenté dans la société française, avec pour but ultime de mettre de l’ordre dans les finances publiques du royaume. En effet, il faut relever que le règne du roi Louis XIV fut marqué par de multiples guerres, ces dernières ont laissé les finances publiques dans un état pitoyable. Avec notamment une dette publique estimée à près de 3 milliards de livres, c’est-à-dire plus de 10 exercices de recettes fiscales… comme la dette de la France en 2022 (elle était de 6 exercices fiscaux en 2019).

abonnement le banquet
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram