Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Juste-Mensuel

5 conseils pour parler de survivalisme sans faire peur à ses proches

survivalsime

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Rien que prononcer le mot “survivalisme” peut suffire à tendre une assemblée entière. 

La première fois que j’ai osé dire droit dans les yeux à ma compagne que j’étais survivaliste, ça ne s’est pas forcément passé comme je l’aurais voulu…

Disons clairement les choses : elle m’a pris pour un taré.

Mais après plus d’une heure de discussion pendant lesquelles j’ai pris le temps de lui expliquer ma vision de ce mouvement, elle était rassurée. 

Aujourd’hui, elle y adhère pleinement.

Vous avez peut-être vécu une situation similaire à la mienne.

Avec le temps, j’ai fini par apprendre comment exposer mes idées sans subir les préjugés associés.

J’ai 5 conseils qui vous permettront de parler du survivalisme sans faire peur à vos proches !

1 – Oubliez le mot “survivaliste” !

J’ai vite compris que le grand public avait une vision très caricaturale des survivalistes, ces Américains tout droit sortis de l’émission “doomsday preppers”. 

Les médias ne manquent jamais une occasion de véhiculer cette image de dangereux complotistes armés jusqu’aux dents. 

Et pour cause ! 

C’est bien plus vendeur pour eux de parler de fous de la gâchette que de formation au secourisme ou de plantes sauvages comestibles…

Ce que vous pouvez faire : dire que vous êtes un “prévoyant”, ça passera toujours mieux.

2 – Commencez par parler des aspects “socialement acceptés”

Certains aspects du survivalisme sont bien mieux “acceptés socialement” que d’autres, soyons honnêtes.

Pour résumer, mieux vaut parler de potager que d’armes à feu.

Ce que vous pouvez faire :

– Mettre en avant votre jardin ou votre bac de culture qui vous permet de vous nourrir sainement sans dépenser une fortune en légumes bio ;

– Parler de secourisme et expliquer que le kit de secours dans son sac permet d’aider les autres en cas de problème.

3 – Offrez des graines, des Berkey, des kits de secours…

Tout le monde aime recevoir des cadeaux, surtout quand ils sont très utiles !

C’est donc le meilleur moyen que j’ai trouvé pour sensibiliser mes proches à ma vision du survivalisme : je leur offre régulièrement du matériel d’autonomie et de survie.

Avec ces petits gestes, vos proches vont petit à petit s’ouvrir l’esprit à ce qu’est la survie et la prévoyance. Il est ensuite plus simple de les convaincre de se lancer dans une vraie préparation. 

Ce que vous pouvez faire : Pour une occasion particulière comme un anniversaire ou un Noël, offrir un kit de secours. Pas le kit déjà tout fait qui se trouve sur internet, mais la trousse et les éléments individuels que vous aurez préparé en avance.

Ça vous donnera l’occasion de détailler le kit ensemble et d’expliquer le fonctionnement et l’utilité de chaque élément.

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Apprendre Préparer Survivre

Recevez gratuitement par email les conseils et les stratégies de résilience d’Antoine.

Autosuffisance alimentaire, sac d’évacuation d’urgence, secourisme, autonomie énergétique et en eau…

Vous saurez comment vous protéger des prochaines crises, en toute autonomie !

En bonus, vous recevrez gratuitement le dossier 10 astuces simples et efficaces pour vous constituer un stock de nourriture dans votre boîte email

4 – Exit la “crise globale”, parlez plutôt de “risques du quotidien”

Les mots utilisés ont une grande importance !

Si vous dites à votre belle famille que vous installez des panneaux solaires pour être autonome en cas d’effondrement globalisé, il y a de grandes chances qu’elle vous prenne pour un cinglé.

Par contre, si vous dites que c’est pour continuer à travailler depuis chez vous en cas de coupure d’électricité, ça passe tout de suite beaucoup mieux. 

Et voilà, vous devenez un prévoyant !

Ce que vous pouvez faire : Dire que vous faites régulièrement des conserves pour avoir un peu d’avance et éviter de vous déplacer au supermarché en cas de problème (verglas, tempête, confinement…).

5 – En cas de rejet, n’insistez pas

Personne n’aime être bousculé dans ses croyances. 

Alors en cas de rejet ou de scepticisme, ne faites pas l’erreur d’insister !

C’est contre-productif et le risque est d’obtenir l’effet totalement inverse.

Plantez de petites graines progressivement et attendez patiemment qu’elles germent.

Ce que vous pouvez faire : Expliquer que pendant le Covid, vous étiez bien content d’avoir un stock de nourriture chez vous. Et attendez que l’idée fasse son chemin…

Le plus important : soyez positif !

Peu importe où vous vous trouvez, le survivalisme a une très mauvaise image qu’il est difficile de faire disparaître.

C’est donc à ceux qui le pratiquent de mettre en avant tous les côtés positifs de leur préparation ! 

Vous ne pourrez rien faire contre le déferlement de stupidités médiatiques à ce sujet.

Alors il faut montrer que nous sommes simplement des citoyens responsables qui voulons casser notre dépendance au système.

Vous avez maintenant des conseils utiles pour donner une bonne image du mouvement à vos proches.

Et c’est de cette façon que vous arriverez à réveiller leur bon sens !

Qui est Antoine Ledu ?

Passionné de survie et d’autonomie, Antoine Ledu lance en novembre 2020 le projet Apprendre Préparer Survivre.

À travers sa newsletter gratuite, Antoine délivre des stratégies concrètes pour aider ses lecteurs à développer leur résilience et faire face aux différentes crises du quotidien.

De nombreux sujets sont abordés :
l’autonomie alimentaire avec le stock de nourriture, la conservation des aliments, le potager, les plantes sauvages… ;

la survie physique avec le sac d’évacuation d’urgence, le secourisme, le matériel indispensable, etc. ;

la survie financière avec l’or, l’argent, les crypto-monnaies,… ;

l’autonomie en eau et énergie à travers les expériences d’Antoine dans sa BAD (Base autonome durable).

Et bien d’autres thématiques indispensables pour se protéger et protéger sa famille.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mohindra
Mohindra
13 jours il y a

Excellent article ! Il est vrai que les médias véhiculent surtout le côté extrême de cette façon de se préparer et je trouve que tu as une belle approche pour ne pas faire fuir les gens. Parce qu’après tout nos anciens aussi étaient prévoyants et notre société l’a oublié.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram