Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Juste-Mensuel

Terrorisme et centrales nucléaires… un scandale d’Etat !

Central nucléaire

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Ou comment la politique de l’autruche pourrait coûter (très) cher…

En France, cela fait plus de 40 ans que des réacteurs nucléaires civils sont utilisés. 

Dans le monde, 443 de ces réacteurs sont en fonctionnement.

Et à ce jour, seuls deux accidents catastrophiques ont eu lieu.

Soyons honnêtes : le risque d’accident nucléaire semble faible…

Risque zéro d’accident nucléaire en France : circulez il n’y a rien à voir !

Pour les deux accidents nucléaires les plus dévastateurs, les causes sont connues :

– à Tchernobyl, le personnel était mal formé et la technologie du réacteur dépassée ;

– à Fukushima, alors que la centrale était dans une zone sismique importante, le risque de tsunami a été mal évalué. 

La France est le pays qui compte la plus grande concentration de réacteurs nucléaires au monde

Mais pas de panique !

Le personnel y est suffisamment formé et les centrales doivent suivre des règles de sécurité drastiques. Alors aucun risque d’accident nucléaire !

La preuve ultime ? Il n’y a jamais eu un seul accident nucléaire sérieux en France…

… et pourtant !

Le terrorisme : un risque totalement sous-évalué

34 attentats ont eu lieu en France depuis 2015.

Et les centrales nucléaires intéressent de plus en plus les terroristes. 

Pourquoi

Parce qu’un attentat dans une centrale nucléaire causerait des dommages monstrueux, bien plus vastes que ceux déjà tristement perpétrés en France.

La contamination radioactive rendrait une partie du territoire national inhabitable pour des décennies et les morts se compteraient en milliers.

Pourtant, les installations nucléaires françaises restent mal protégées de ce risque

Aucun des 19 sites nucléaires français ne pourrait résister au crash d’un avion de ligne.

Certaines centrales sont même vulnérables à un « simple » tir de lance-roquettes. C’est pourtant une arme relativement courante dans le milieu du grand banditisme : la police en saisit une dizaine tous les ans.

Le grand tabou français de la sécurité des sites nucléaires

L’État français n’évoque quasiment jamais la menace terroriste sur des sites nucléaires. 

Pourtant, les risques et la vulnérabilité des installations sont évidents.

La raison de cette omerta est simple : l’argent public !

Il est très coûteux de protéger toutes les centrales nucléaires de France du crash d’un avion de ligne.

Il n’y a déjà pas assez d’argent pour démanteler les centrales qui sont très vieillissantes, alors pour les protéger d’une attaque terroriste de grande ampleur…

Le plus simple est donc d’éviter d’en parler : c’est un flagrant délit de politique de l’autruche.

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Apprendre Préparer Survivre

Recevez gratuitement par email les conseils et les stratégies de résilience d’Antoine.

Autosuffisance alimentaire, sac d’évacuation d’urgence, secourisme, autonomie énergétique et en eau…

Vous saurez comment vous protéger des prochaines crises, en toute autonomie !

En bonus, vous recevrez gratuitement le dossier Catastrophe nucléaire : comment se protégé dans votre boîte email

L’exemple emblématique de l’usine de la Hague en Normandie

C’est la plus grosse usine de retraitement des déchets nucléaires au monde. 

Pour dire simplement, c’est la poubelle des réacteurs nucléaires français ET étrangers (allemands, suisses, belges, même japonais…).

Crédits photo : riekephotos

Les chiffres sont impressionnants : l’usine de La Haye abrite plus de 10 000 tonnes de matières radioactives. Ces déchets sont hautement dangereux, parce qu’ils restent radioactifs pendant des centaines voire des milliers d’années. 

Malgré une activité extrêmement sensible, l’usine est insuffisamment protégée contre le risque terroriste : les déchets radioactifs les plus dangereux sont uniquement protégés par de simples toits en tôle…

Résultat, si en cas d’attaque terroriste, un avion de ligne venait à s’écraser sur La Haye, il pourrait « conduire à un relâchement de radioactivité dont l’impact équivaudrait à plusieurs dizaines de fois celui de l’accident de Tchernobyl ».

Cela équivaudrait à la plus grande catastrophe nucléaire civile de tous les temps, rien que ça !

Sur place, l’exploitant de l’usine se défend en arguant que le survol du site est interdit.

Le survol de New York aussi est interdit avant les attentats terroristes du 11 septembre… 

… ça n’a pas empêché ce qui est arrivé !

Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à consulter l’excellent reportage d’Arte sur le sujet “Sécurité nucléaire : le grand mensonge” (à louer) : https://boutique.arte.tv/detail/securite_nucleaire_le_grand_mensonge 

Qui est Antoine Ledu ?

Passionné de survie et d’autonomie, Antoine Ledu lance en novembre 2020 le projet Apprendre Préparer Survivre.

À travers sa newsletter gratuite, Antoine délivre des stratégies concrètes pour aider ses lecteurs à développer leur résilience et faire face aux différentes crises du quotidien.

De nombreux sujets sont abordés :
l’autonomie alimentaire avec le stock de nourriture, la conservation des aliments, le potager, les plantes sauvages… ;

la survie physique avec le sac d’évacuation d’urgence, le secourisme, le matériel indispensable, etc. ;

la survie financière avec l’or, l’argent, les crypto-monnaies,… ;

l’autonomie en eau et énergie à travers les expériences d’Antoine dans sa BAD (Base autonome durable).

Et bien d’autres thématiques indispensables pour se protéger et protéger sa famille.

3 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flojito Stillnet
Flojito Stillnet
27 jours il y a

« la police en saisit une dizaine [de lance roquette] tous les jours. » ==> Faute de frappe ou inattention, merci de corriger cette ligne par « TOUS LES ANS ». Bonne relecture et agréable journée.

Mohindra
Mohindra
26 jours il y a

Quand on sait qu’il y a un laboratoire P4 en pleine ville de Lyon, qui est la 3e ville de France, on ne s’étonne plus de rien. C’est à croire que nos « grands penseurs » sont, soit des naïfs, soit des jean-foutre. Et n’oublions pas la vétusté de nos centrales nucléaires, surtout Tricastin qui se trouve en zone sismique ! Merci pour l’article.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x