Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

charbon

Soignants non-vaccinés : Emmanuel Macron (finalement) contre la réintégration ?

Emmanuel Macron semble opposé à la réintégration des soignants non-vaccinés. Avant un prochain retournement de veste ?

Crédits photo : Shutterstock

C’est à croire qu’il n’y a que les éoliennes pour brasser plus de vent

Emmanuel Macron a donné un interview au Parisien, dans l’édition du 3 décembre 2022.

Après un entretien télévisé diffusé sur TF1 quelques heures plus tôt, le président de la République a poursuivi son petit pèlerinage médiatique alors qu’il se trouvait en visite diplomatique dans la patrie de Joe Biden.

Mais l’essentiel est ailleurs…

Omniprésent et omnipotent, Emmanuel Macron s’est exprimé sur plusieurs sujets.

En premier lieu, l’occasion lui a été donnée de reparler de la question de la réintégration des soignants non-vaccinés.

Vous connaissez la situation, pas besoin d’un dessin : l’hôpital français est aux abois, de cruels ajustements voient le jour (pédiatrie, urgences, etc.) et, pendant ce temps, des milliers de soignants sont empêchés de faire leur boulot.

Vous n’allez pas être déçus du voyage

Nouveau retournement de veste et nouvelle carabistouille ?

Du Emmanuel Macron dans le texte.

La réponse présidentielle s’ouvre avec une pirouette désormais célèbre : « c’est une décision qui doit être scientifiquement fondée, de la même manière que leur exclusion l’avait été« .

Une fois encore, il faut aimer être dupe pour croire en cette fadaise !

Qui peut encore sciemment penser que ce sont les scientifiques qui détiennent le pouvoir de décision dans cette crise ?

Qui vote les lois, qui use et abuse du 49-3 ?

Qui a multiplié les amendements à l’Assemblée nationale il y a quelques jours pour empêcher la tenue d’un vote, justement, sur la réintégration des soignants non-vaccinés ?

Mieux : était-ce sur un fondement scientifique qu’il fallait « emmerder » les Français non-vaccinés ?

Allons…

Emmanuel Macron, poursuivant son raisonnement, a enfoncé le clou : « je ne suis pas persuadé – en tout cas, les comités ne vont pas dans ce sens – qu’il faut réintégrer ces personnels. Mais la décision revient aux scientifiques.« 

Pile il gagne, face tu perds

La situation semble plus claire que jamais.

L’obstruction parlementaire faite par La République en Marche sur la question de la réintégration des soignants non-vaccinés est pensée par ces mêmes oiseaux comme une décision scientifiquement louable.

Qu’importe que ce « pouvoir scientifique » ne soit qu’un vernis médiatique qui se craquelle dès qu’il s’agit d’imposer la volonté gouvernementale…

… Jupiter peut tout !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Djydjy
Djydjy
1 année il y a

Est-ce que #Macron est scientifiquement fondé ?
Décidément que nous pouvons écrire « des si déments ».
«Le pouvoir rend fou, et que le pouvoir absolu rend absolument fou.»
Lettre, à Bishop Mandell Creighton, 5 Avril 1887 de John Emerich Dalberg, lord Acton

Complété par cet ouvrage contemporain « Ces nouveaux malades qui nous gouvernent »

Djydjy
Djydjy
1 année il y a

« Ces nouveaux malades qui nous gouvernent » mérite une nouvelle édition mise à jour !

Antoine
Antoine
1 année il y a

Les vaccins actuels n’empêchent pas d’avoir le covid et donc d’être contagieux… Je ne voie pas sur quelles bases scientifiques l’exclusion des soignants non vaccinés est fondée…

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram