Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

charbon

SNCF et retraites anticipées : tromperie entre Attal et Le Maire ?

La SNCF aurait signé des accords de retraite anticipée sans l'accord du gouvernement d'après Bruno Le Maire. Mais un membre de Matignon aurait été au courant !
SNCF

Crédits photo : Shutterstock

Tout le monde se souvient du mouvement social impressionnant lors de la réforme des retraites. 

Le mot d’ordre du gouvernement était clair : tout le monde devait participer à l’effort collectif. 

Apparemment, cela ne concernait pas (vraiment) tout le monde

À la surprise générale, la SNCF a annoncé l’instauration d’un système particulier pour permettre à ses salariés de partir en retraite anticipée. 

Un accord contournant la récente réforme des retraites qui a rendu Bruno Le Maire aussi surpris que furieux…

… mais dont Matignon aurait eu connaissance bien avant lui !

Farandou affirme, Attal dément

C’est dans la discrétion la plus totale que cet accord plus qu’étonnant a été signé entre les syndicats et la direction de la SNCF. 

Ce deal permettra au personnel de l’entreprise de partir à la retraite de façon anticipée tout en gardant une part de leur rémunération. 

Forcément, le gouvernement n’est pas ravi de cette décision. 

Dans la foulée de la révélation de l’existence de cet accord, Bruno Le Maire a convoqué le directeur de la SNCF, Jean-Pierre Farandou

Le ministre de l’Économie a ainsi expliqué à BFMTV le 2 mai 2024 : “Je reconnais bien volontiers que c’est au PDG de la SNCF de gérer les relations avec les organisations syndicales…

… mais les ministères de tutelle doivent être tenus au courant”.

Logiquement, on peut penser que la compagnie ferroviaire a fait son coup en douce.

Mais il y a un mais…

Matignon semblait bel et bien au courant que des négociations s’annonçaient

D’après un article de L’Opinion du 3 mai 2024, “au moins un conseiller de Gabriel Attal en était informé, même si l’entourage du chef du gouvernement dément”. 

De quoi penser que le Premier ministre a eu vent de ces négociations sans daigner en parler à Bruno Le Maire ? 

Pas tout à fait… 

Comme le précise L’Opinion, il existe un contrôleur économique et financier sous la tutelle directe du ministère de l’Économie au sein de la SNCF.

Autant dire que si Bruno Le Maire ne le savait pas, c’est qu’il ne voulait pas le savoir… ou alors qu’il a (encore) été pris en flagrant délit de mensonge ?

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Julien
29 jours il y a

Feindre ne pas être informé est un art que B Lemaire manie avec aisance. Ou alors comme disait Coluche : je veux bien me faire enc…… mais de mon plein gré 😂😂😂

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram