Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Européennes 2024 : le coup de pression de Macron à Attal

Gabriel Attal aurait refusé de participer à la campagne des Européennes... avant d'être finalement contraint par Emmanuel Macron !
Gabriel Attal

Crédits photo : Shutterstock

Les élections européennes arrivent à grands pas et la candidate Renew Valérie Hayer est en bien mauvaise posture. 

Non seulement sa liste est désormais bien loin de celle de Jordan Bardella dans les sondages…

… mais le Parti socialiste, porté par Raphaël Glucksmann, se rapproche dangereusement.

D’après un récent sondage sorti le 19 mai 2024, Valérie Hayer enregistrait même son score le plus faible

Forcément, la majorité présidentielle sort les rames ! 

Gabriel Attal est même entré dans la danse. 

Mais n’aurait-il pas été poussé par Emmanuel Macron ? 

Le débat qu’Attal ne voulait pas

Emmanuel Macron aurait-il forcé Gabriel Attal à s’engager dans la bataille des Européennes ? 

C’est ce que semble affirmer Le Parisien dans son article du 4 mai 2024

Il explique que “sous la pression d’Emmanuel Macron, le Premier ministre va s’investir pour soutenir la liste Renaissance”. 

Pourtant, Attal ne semblait pas particulièrement enclin à rejoindre les rangs de la campagne européenne. 

Ce dernier s’estime comme “le chef du gouvernement, pas de la campagne”. 

Difficile de lui donner tort là-dessus…

Mais cela ne l’empêchera pas de débattre avec Jordan Bardella le 23 mai 2024.

Comment expliquer un tel revirement de situation ? 

Un conseiller de l’exécutif estime que “le président lui a mis un flingue sur la tempe”. 

Ça a le mérite d’être clair…

Macron et les Européennes : histoire d’une ingérence

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron veut poser son empreinte sur les élections européennes. 

On se souvient, par exemple, de l’interview du président supprimée sur X car il apparaissait avec Valérie Hayer. 

Juste Milieu évoquait d’ailleurs le sujet dans un article du 25 avril

Plus récemment, Emmanuel Macron a même proposé un débat avec Marine Le Pen

À l’approche du scrutin, le 9 juin, on ne peut qu’imaginer l’ambition électorale qui se cache derrière cette idée. 

Vous l’aurez compris : Emmanuel Macron veut faire gagner sa candidate par tous les moyens…

… et il est prêt à tout, même à engager son gouvernement à faire campagne publiquement !

3 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DiRe
DiRe
26 jours il y a

Le gamin fait la moue, il a été grondé par papa ? Je croyais (naïvement) que les membres du gouvernement ne pouvaient pas prendre part ou parti aux européennes ? ils s’en battent les nouilles ? comme d’habitude ?

bepro
bepro
26 jours il y a

Rien ne l’arrête. Aucune conscience, aucun remord, aucun honneur…

Inoxydable
Inoxydable
26 jours il y a

Ca étonne quelqu’un ça ?

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram