Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

CIA - MK ultra

Retraites à la SNCF : le mensonge de Prisca Thevenot

Prisca Thevenot a estimé que l’accord sur les retraites à la SNCF ne serait pas financé par les Français.
Prisca Thevenot

Crédits photo : Shutterstock

Face à la vague de démissions qu’a subi son cabinet, Prisca Thevenot devrait être plutôt discrète dans les médias. 

Mais ce n’est clairement pas le cas ! 

La porte-parole du gouvernement a brillé lors de son intervention au micro de Sud Radio le 14 mai 2024. 

La montée de l’extrême-droite dans les sondages à l’approche des Européennes était au cœur de la discussion…

… et Prisca Thévenot n’a pas hésité à traiter de “déserteurs” les candidats du RN, pointant également du doigt la peur du débat de Marine Le Pen.

Ironie, dites-vous ? 

Il y a pire

Le 7 mai 2024, le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, était interrogé par le Sénat sur les fins de carrière dans son entreprise. 

Un accord a en effet été signé pour la mise en place d’un “échelon de rémunération supplémentaire pour les cheminots en fin de carrière et des mesures de retraite anticipée pour certaines professions comme les conducteurs ou les contrôleurs”.

Une question demeure : les Français vont-ils devoir payer pour la mise en place de cet accord ? 

Prisca Thevenot a donné sa réponse…

… et n’a pas hésité à mentir sans vergogne ! 

Vous voulez découvrir ce qu’elle a dit ? 

Pour cela, découvrez le nouvel épisode de La Farce Tranquille, disponible le 15 mai à 18h ! 

Alors, ça vous a plu ?

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram