Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

sondage élections européennes 2024

Rapport dissimulé : Bruno Le Maire à la tête d’un nouveau scandale sur les péages !

Bruno Le Maire aurait étouffé un dossier mettant en avant les super-profits des sociétés autoroutières et proposant une baisse du prix des péages.
Péages

Crédits photo : Shutterstock

Mise en avant par Le Canard enchaîné du 25 janvier 2023, cette nouvelle affaire autour de Bruno Le Maire a de quoi faire parler ! 

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique est en effet soupçonné…

d’avoir dissimulé un dossier essentiel sur les péages

Juste Milieu vous en dit plus sur cette nouvelle affaire !

Des baisses de 60 % demandées ?

Nous sommes en 2006 quand Dominique de Villepin décide de privatiser les autoroutes, répartissant les parts de l’État entre Vinci, Abertis et Eiffage.

Dans le cabinet du ministre des Transports de l’époque se trouvait d’ailleurs une certaine Elisabeth Borne, soit dit en passant… 

Quoi qu’il en soit, le but de cette vente était d’éviter de creuser davantage la dette de la France. 

Mal leur en a pris

Dans un rapport 65 pages publié en 2021, soit 15 ans après, les bénéfices exorbitants générés par cette vente sont dénoncés, qui plus est…

… avec une rentabilité à 12 %, contre 7,67 % au moment où l’État était propriétaire.

Réalisé par des inspecteurs des Finances, ce rapport a été logiquement mis entre les mains de Bruno Le Maire. 

Le but était de proposer, entre autres solutions, une baisse de 60 % des prix des péages dans les ⅔ de la France. 

Mais Bruno Le Maire a tout simplement étouffé ce rapport

Une révélation qui a mis hors d’elles les oppositions, demandant d’avoir un accès immédiat à ce dossier. 

Que ce soit du côté de La France Insoumise ou du Rassemblement National, tous ont accordé leurs violons, comme le montre un article du Huffington Post du 25 janvier 2023

Ironie du sort : c’est le ministre de l’Économie lui-même qui avait demandé ce rapport… 

… mais le ministère des Transports a fait savoir qu’il ne voyait pas de surrentabilité. 

Nous voilà rassurés !

5 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lb18240
lb18240
1 année il y a

Les vaches à lait peuvent continuer à payer les péages de plus en plus chers, il faut bien nourrir les copains, peut-être même qu’en creusant bien tous ses beaux ministres anciens et actuels ont des actions dans ces sociétés profiteuses??? Pourrais-je mettre cet article sur FB : si ça pouvait réveiller certains !!! Merci beaucoup pour vos infos. Bonne journée. lb18240

tekaminezozo
tekaminezozo
1 année il y a

Toujours les mêmes fils de p*ute

Plutonium
1 année il y a

On en peut plus de toutes ces magouilles.
C’est insupportable.
Vivement que tout cela finisse dans un grand apocalypse……

crepingregory945@gmail.com
crepingregory945@gmail.com
1 année il y a

Pas étonnant que la France soit dans un état si pitoyable avec de pareilles décisions absurdes et mortifères, voilà encore un bel exemple de traîtrise à la nation et avec toujours les mêmes mauvais acteurs , cyniques anti-démocratiques voleurs menteurs. Il faut soit être complètement stupide ou sur une autre planète comme certains de chez « renaissance » à cause de substances illicites pour participer à ce genre de magouilles et toujours sans demander l’avis du peuple. Il serait bon qu’ils partent sans délai ni quelqoncque rétribution ce qui les mettraient dans la même position que les soignants dont ils se sont servis et ensuite jetés comme des vieux torchons.

stefaan
stefaan
1 année il y a

« Le Ministère fait savoir qu’il ne voyait pas de surrentabilité »… Ben voyons, avec un sinistre Bruno Lemaire qui avoue ne pas savoir que un hectare = 10.000 m2… et d’avouer ne pas savoir que 100×100 = 10.000. Il ne sait pas compter.

nicole chosson
nicole chosson
1 année il y a

tous des incompétents !!!

moi
moi
1 année il y a
Répondre à  nicole chosson

moi je dirais surtout des gros truands

pascal
pascal
1 année il y a

Les péages d’autoroute c’est un racket et en plus on ne peut pas rouler à la vitesse qu’on veut. En allemagne, les autoroutes sont GRATUITES et on peut rouler presque partout à la vitesse qu’on veut si on a le véhicule qui va bien. Sauf erreur, la vitesse sur les autoroutes allemandes ne génère pas plus d’accident qu’en france….

Cretien
1 année il y a

Les concepts sont « des armes de destructions massives » (dixit Alain Jamot), dont le célébrissime Complexe d’œsdupes (dixit Pierre Cretien).

Que sait-on des patients dont papa Freud n’a pas parler dans ses œuvres : Emma Ekstein, défigurée à vie par une opération ORL à laquelle lui-même s’était prêtée pour s’ôter et lui ôter l’envie de se masturber, de Pauline Silberstein, qui s’est suicidée en se jetant du haut de l’immeuble de son analyste, d’Olga Hönig, la mère du « petit Hans », de Bruno Veneziani, « méchant » puisque énigmatique et rebel à l’analyse, de Carl Liebmann, et d’autres encore ?

Victor v. Dirsztay, un écrivain qui parmi les patients de Freud a dû subir l’analyse la plus longue avec mille quatre cent quatre-vingt-neuf heures a terminé sa vie de la même manière que les héros de ses livres, par son suicide et celui son ex-épouse. Le peintre Oskar Kokoschka, qui avait fait des lithographies pour deux de ses livres, écrit dans ses Mémoires que Freud, qu’il avait consulté pendant des années, n’avait pas su le guérir. 

Paru il y a déjà dix ans, le présent recueil a été considérablement augmenté et mis à jour par l’auteur.

Erreurs et omissions ont été rectifiées, l’iconographie a été renouvelée, des biographies ont été étoffées sur la base d’éléments apparus entre-temps, et sept patients nouvellement identifiés ont été ajoutés aux trente et un qui figuraient dans la première édition.

A quelques exceptions près, les cures de Freud ont été au mieux inefficaces, quand elles n’ont pas été carrément destructrices
Les Patients de Freud. Destins Édition revue et augmentée
https://www.scienceshumaines.com › les-patients-de-freud…
Tout le monde connaît les personnages décrits par Freud dans ses récits de cas : « Emmy von N. », « Elisabeth von R. », « Dora », le « petit Hans », l’
Les patients de Freud : Destins – Mikkel Borch-Jacobsenhttps://www.babelio.com › livres › Borch-Jacobsen-Les…
Comme le titre l’indique, dans cet ouvrage l’auteur nous dresse de courtes biographies des patients célèbres ou moins célèbres, qui ont eu le privilège (ou pas) …

Martine
Martine
1 année il y a

Bonsoir Rémi 😊
Les autoroutes, nationales et routes sont en pleine redistribution !
Source : Locatifs – Banque des Territoires.

Yaen
Yaen
1 année il y a

Nono le rigolo, Manu le malin, Lise fend la bise…

PÉLISSON
PÉLISSON
1 année il y a

Ce n’est pas d’aujourd’hui, mais les sinistres (comme les appelait notre regretté Coluche), quelque soit leur origine et parcours, ont un QI proche de celui d’une huitre. mais quand il s’agit de leurs intérêts, ils savent faire les choses pour que tous les petits copains en profitent. Entre gens de bonne famille, il faut bien entendu s’entraider.
Donc, malheureusement, je crains que ce nouveau scandale ne passe encore une fois à la trappe, et que dans ce gouvernement, personne ne connait la définition du mot DEMISSION. M. Dupont Moretti le sait très bien, et d’ailleurs il se charge personnellement de le faire savoir à quiconque oserait parler de démission d’un sinistre empêtré dans un scandale. Un scandale de plus ou de moins dans cet océan de corruption, ne se remarque même pas.
Par conséquent, nous pouvons toujours continuer à déterrer les cadavres, et crier au scandale, nous nous agitons sur place et prêchons dans le désert.
On finit par se demander ce qui peut bien déranger le peuple pour qu’il commence à bouger. En 1789, c’est la faim qui a fait tomber des têtes. Aujourd’hui, nous sommes loin de ce cas extrême, et donc nos « chers » politiques ont encore de beaux jours devant eux.
C’est terrible de parler ainsi, mais notre peuple a atteint un tel niveau de résilience que plus rien ne choque. Notre société est peut-être sur le point de s’effondrer, puis disparaitre.

Renée
Renée
1 année il y a
Répondre à  PÉLISSON

Excusez moi, en tant que psychologue psychothérapeute, je me dois de rectifier : ce n’est pas de la résilience, c’est de la soumission. Une soumission extrêmement savamment orchestrée , par tous les moyens déjà bien connus en la matière, au premier rang desquels la peur.

Julien
1 année il y a

Rémy n’oubliez pas que LeMaire était dircab de D. De villepin quand ont été privatisés les autoroutes.
Il va pas se déjuger maintenant avec ce rapport. CQFD

Djydjy
Djydjy
1 année il y a

C’est bien ce que j’ai lu dans « Le Canard Enchaîné »
Je ne supportais déjà pas ce mec suffisant, condescendant, là il a rejoint Macron le « PâleTouquet » (malgré son bronzage) dans ma détestation et ma révolte face à ces #escrocs

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram