Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

plantes

Le point hebdomadaire des marchés avec Thomas Veillet – 23/01

Marchés, bourse, thomas veillet

Crédits photo : Shutterstock

Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Semaine très légèrement dans le rouge, mais des doutes sur l’état mental des investisseurs

Lorsque l’on regarde les performances de la semaine, on voit clairement que les marchés occidentaux ont terminé en baisse. Pas une grosse baisse, mais si l’on n’avait pas suivi les indices durant la semaine, on aurait pu se dire que c’était une simple semaine de consolidation et que tout allait bien dans le meilleur des mondes. 

Pas aussi simple

Sauf que ça n’est pas aussi simple. Si l’on refait le point sur toutes les séances de la semaine, on se rend compte que nos opinions et nos sentiments d’investisseurs auront été à voile et à vapeur. 

Tout d’abord, il faut retenir qu’il y a une réelle volonté de « voir les marchés monter ». J’avoue que je ne sais pas pour quoi, mais j’ai l’impression, le sentiment, que les intervenants ne veulent plus de ces marchés qui baissent, de ces sentiments négatifs, de ces taux qui montent et de ce Bear market qui nous aura coûté tellement cher l’année dernière. 

Pourtant, rien n’est réglé. Rien n’est réglé dans tous les problèmes qui nous ont mis à genoux l’an dernier. L’inflation est toujours là. La récession n’est toujours pas TOTALEMENT exclue et l’on ne devine toujours pas l’ampleur de cette dernière. Je ne vous parle même pas de la guerre en Ukraine, puisque tout le monde s’en fout. 

Nous avons un seul désir et une seule obsession, savoir quand est-ce que la FED va cesser ses hausses des taux et quand est-ce que nous pourrons commencer à anticiper la première baisse des taux pour contrer la récession. Encore une fois, la semaine dernière a été axée là-dessus. 

Et ça n’est pas évident. Pendant que les Européens se rassurent sur leurs indices et se disent que la solution chinoise est le remède à tous leurs soucis et à toutes leurs inquiétudes, les Américains se démènent comme des dingues pour trouver des indices. Pour savoir ce qui pourrait faire changer la FED d’avis et la faire s’ouvrir enfin aux désirs des investisseurs. 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 6 actions anti-crise dans votre boîte mail

Pas évident… 

Pourtant, ça n’est pas évident. Pas évident, parce qu’en dehors de l’avalanche de chiffres économiques de la semaine qui nous ont forcés à nous poser moulte questions, cette semaine qui vient de se terminer aurait été principalement sous le signe des banquiers centraux qui annoncent qu’ils ne baisseront pas les taux de sitôt et que ces mêmes taux n’ont pas fini de monter. 

… mais on ne renonce pas !

Mais tout cela était sans compter la volonté de l’investisseur de retrouver son Bull Market adoré, puisqu’à chaque cycle, à chaque fois que nous avons dégoté une « bonne nouvelle », à chaque fois nous avons cru que cette fois c’était gagné et que cette fois c’était reparti. Et à chaque fois, pour le moment, on s’est pris une grande claque dans la figure qui nous a ramené à la dure réalité : 

L’emploi, toujours l’emploi

Mais ça n’est pas Netflix qui a fait exploser les marchés vendredi. Non, c’est GOOGLE. Oui, parce que Google a annoncé 12’000 licenciements. Et les intervenants, qui sont des visionnaires – ne l’oublions pas – a anticipé le fait que ; si Google et les autres entreprises de la tech continuent de licencier massivement, le chômage va augmenter et la consommation va ralentir, l’emploi sera moins fort et la FED pourra commencer à devenir moins hawkish et ça, ça c’était quand même une SUPER NOUVELLE !!! 

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x