Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Paris 2024 : la Chine met la main sur des données sensibles

Les données informatiques liées aux Jeux olympiques de Paris 2024 sont stockées en Chine.
Bonnets phrygiens

Crédits photo : Shutterstock

Les Jeux Olympiques 2024 qui se dérouleront à Paris n’ont pas encore commencé que l’inquiétude grimpe déjà ! 

Après l’échec sur la gestion de la finale de la Ligue des champions en mai dernier, la pression est à son maximum.

La sécurité fait clairement partie des éléments clés pour le bon déroulement de l’événement.

De fait, il y a quelques semaines, nous vous révélions sur Juste Milieu qu’une surveillance de masse allait s’effectuer sur place

À nos risques et périls !

Le Canard Enchaîné du 7 décembre a fait une révélation pas des plus rassurantes…

un risque de menace informatique de la part de la Chine !

Des données stockées sur un serveur chinois

Nous l’avons dit : la sécurité est essentielle à la bonne tenue de l’événement, et la sécurité informatique est un maillon essentiel.

Apparemment, pas tant que ça pour les autorités françaises…

Bénévoles, salariés, supporters : les données personnelles obtenues dans le cadre de l’organisation des J.O. de Paris 2024, ainsi que certaines données étatiques, seront disponibles à n’importe quel moment pour le pouvoir chinois.

En effet, ces données seront stockées chez Alibaba, le géant chinois de la vente en ligne. 

Un risque majeur pour la sécurité de ces données, alors que la société Atos, qui est française, était parfaitement apte à assurer cette mission. 

Face à ces révélations, on a appris qu’Atos se tiendrait prête à prendre le relai, mais rien d’officiel pour l’instant. 

Et vous n’avez pas encore tout vu

Non contents de compromettre les données des bénévoles, salariés et supporters de l’événement…

… l’organisation des Jeux Olympiques met en ligne depuis novembre les accréditations et les coordonnées de tous les policiers, gendarmes et autres forces de l’ordre qui seront mobilisés.

Le transfert des données du serveur chinois au français ne pourra pas se faire avant janvier, le temps donc que la Chine puisse potentiellement récupérer l’ensemble de ce qui a été stocké.

Y a pas à dire : on est dans de beaux draps

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x