Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Metallica au stade de France : un deuxième soir moins attendu mais un public conquis

Après un premier soir au stade de France le 17 mai 2023, Metallica est revenue sur la scène parisienne. Nouvelle setlist, nouvelles premières parties : ce spectacle n’avait rien à voir avec le précédent.
Metallica

Crédits photo : Shutterstock

Après un premier soir explosif le 17 mai 2023, les fans de Metallica ont pu retrouver leur groupe préféré pour un second concert le 19 mai !

Qui dit seconde soirée dit également nouvelles premières parties et également seconde setlist

C’était l’engagement de Metallica : sur ces deux soirs de représentation, aucune chanson ne devait être commune. 

Sans plus d’attente, voici donc le compte-rendu de cette deuxième soirée, placée sous le signe du metal !

Mammoth WVH et Architects : des premières parties différentes

Le premier groupe à s’être engagé sur la grande scène circulaire de Metallica, c’est Mammoth WVH

Le groupe de rock américain n’est pas parfaitement inconnu du grand public. 

Le chanteur et guitariste de Mammoth WVH n’est nul autre que Wolfgang Van Halen… 

… le fils du légendaire Eddie Van Halen. 

Dans un répertoire extrêmement classique, Mammoth produit une musique qualitative. 

Le groupe étant encore jeune, on sent un léger manque d’expérience et le timing extrêmement serré n’a pas aidé. 

Pour autant, Mammoth WVH a permis de passer un très bon moment au public. 

Après cela, place aux excellents Britanniques d’Architects !

Le groupe, en pleine promotion de son album the classic symptoms of a broken spirit, en a mis plein les yeux aux fans du groupe. 

Remplie d’une rage d’en découdre avec le public, Architects a enchaîné les chansons avec une seule volonté : faire bouger un public pas forcément acquis à sa cause. 

Contrat à moitié rempli : si le public n’a pas toujours été réceptif…

… cela n’a pas empêché la formation de tout donner. 

L’émotion était également au rendez-vous de cette setlist extrêmement bien ficelée. 

Un excellent moment, encore une fois trop court, mais qui donnait clairement envie d’en voir plus.

Une setlist moins alléchante mais toujours ambitieuse

Chanson d’AC/DC “It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘N’ Roll)”, premières notes d’ “Ecstasy Of Gold”… 

Par la suite, l’ouverture du concert sur “Creeping Death” a mis tout le monde d’accord ! 

D’un point de vue général, Metallica a davantage valorisé les titres des années 90 à 2010, sans pour autant renier ses origines. 

Au-delà de sérieux problèmes de son, l’énergie était communicative, pour le plus grand plaisir du public. 

Il faut dire d’ailleurs qu’au beau milieu du public, de vraies stars de la musique étaient présentes. 

Citons Lenny Kravitz dont l’arrivée a été acclamée par l’ensemble des spectateurs…

… mais également Tobias Forge, chanteur de Ghost, dont la présence a été beaucoup plus discrète au milieu de la fosse. 

En résumé, ce deuxième soir a permis de boucler la boucle d’un spectacle dantesque. 

La scène circulaire de Metallica n’était pas forcément la meilleure idée, obligeant les quatre musiciens à courir en permanence et empêchant les moments de complicité qu’on aurait pu attendre. 

Toutefois, la présence de 120 000 personnes sur ces deux soirées montre l’impact qu’a encore aujourd’hui le groupe sur le monde du metal et, plus généralement, de la musique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram