Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

bannière destitution président france

Ghost à Lyon : magnificence d’un groupe en pleine ascension

Le groupe suédois Ghost a donné le deuxième concert de sa tournée européenne à Lyon le 22 mai 2023. Les tubes de la formation montrent désormais une ascension en apparence inarrêtable !
Ghost

Crédits photo : Shutterstock

Le lundi 22 mai 2023, c’est du côté de la Halle Tony Garnier à Lyon que se tenait la grande messe de Ghost

Le groupe suédois, né en 2006, ne cesse sa folle expansion, devenant petit à petit une valeur sûre de la scène musicale rock et metal des prochaines années. 

S’il serait bien difficile de résumer le parcours du groupe et sa mythologie en quelques lignes…

… leur venue en terre française montre bien que Ghost a tout pour faire partie des plus grands ! 

Un public conquis, un spectacle mirobolant

Avant la venue de Ghost, les Canadiens de Spiritbox ont proposé aux spectateurs un voyage dans leur univers. 

La chanteuse Courtney LaPlante a parfaitement uni les mouvements de danse dignes de Beyoncé à une voix féroce qui n’est pas sans rappeler celle de la chanteuse de Jinjer : Tatiana Shmayluk. 

Spiritbox a ainsi délivré trois quarts d’heure d’un set de haute voltige aux refrains mémorables. 

Soulignons également que le bassiste s’était blessé la veille et a tenu à assurer le spectacle malgré tout. 

The show must go on

Puis, après plusieurs minutes d’attente sur le Miserere mei, Deus de Gregorio Allegri, installant parfaitement l’ambiance rituélique de Ghost, place au spectacle ! 

L’introduction magistrale sur “Imperium”, instrumental en ouverture du dernier album Impera sorti en 2022, est immédiatement suivie par l’énergie de “Kaisarion”. 

Dès lors, le public n’est clairement pas resté indifférent à Ghost. 

Il faut dire que le groupe a mis les moyens ! 

Effets pyrotechniques, décor magistral, énormes fusils à confettis jetant des “papa dollars”, masques de “ghouls”, défilé de tenues du chanteur tel qu’on aurait pu se croire à la fashion week

Tout a été fait pour que les spectateurs en aient pour leur argent !

Une setlist riche et variée

Valorisant Impera, le groupe n’a fait l’impasse sur (presque) aucun de ses désormais classiques. 

Bien évidemment, quelques grincheux pourront regretter le manque de “Monstrance Clock” ou de “If You Have Ghosts”…

… mais “Rats”, “Year Zero”, “He Is”, “Cirice” et “Mary On A Cross” font partie des chansons qui ont cette incroyable capacité à faire oublier ces petits manques. 

Avec un rappel de pas moins de trois titres (“Kiss The Go-Goat”, “Dance Macabre” et “Square Hammer”), Ghost a montré qu’il faut désormais compter sur lui !

Aucun doute que le meilleur est encore devant la formation de son leader, Tobias Forge.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram