Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Grippe, gastro, bronchiolite : alerte enlèvement !

Le coronavirus ne chasse pas que la joie de vivre : les autres maladies de l’hiver auraient décidé de prendre des vacances.

Crédits : Sébastien Bozon, Agence France-Presse

En 30 ans de carrière, il n’avait jamais vu ça.

Jean Lalau-Keraly est pédiatre.

Des pathologies de type otite, rhinopharyngite qui donnent de la fièvre, une altération de l’état général, qui inquiètent les parents, et qui nécessitent des consultations souvent urgentes, ont diminué très nettement cette année.1

De la grippe à la gastro, en passant par la bronchiolite, les maladies de l’hiver se font rares cette année.

Disparues ? Non.

Mais fortement réduites.

– La grippe ? “Le virus de la grippe est en ce mois de novembre quatre fois moins présent que l’an dernier.2
Mieux : “La grippe a causé 3 680 décès tout âge confondu (on compte en moyenne 9 000 décès chaque année depuis 2011.
C’est la conclusion d’un article officiel publié sur Vie-publique.fr le 22 octobre 20203.

– Gastro-entérite, bronchiolite ? “Les chiffres sont environ deux fois inférieurs à ceux des autres années.4

Des explications ?

Comment justifier l’alerte enlèvement des maladies hivernales alors que les modes de transmission sont généralement proches de celui du Covid-19 ?

Plusieurs pistes ont vu le jour.

Bruno Grandbastien, président de la Société française d’hygiène hospitalière, met en avant le “respect des mesures barrières5.

Objection votre honneur.

Pour le site gouvernemental Vie-publique.fr6, les “bonnes habitudes” liées au Covid n’expliquent pas tout.

L’impact des mesures de contrôle de l’épidémie de la Covid-19 sur celle de la grippe (confinement, gestes, barrière), est encore difficile à mesurer.

Autre piste : des consultations médicales simplement moins nombreuses.

En effet, le nombre d’hospitalisations pour les maladies de l’hiver hors Covid sont à un niveau similaire à celui des années passées.

C’est intéressant…

Mais ça fait peur (presque autant qu’un album de Christophe Maé).

Une seule constante : la gestion calamiteuse des hôpitaux

Bon, vous ne trouverez pas de réponse à la question précédente dans cet article.

Les pistes sont nombreuses mais les réponses scientifiques se font désirer.

En revanche, une chose est sûre.

Maladies de l’hiver ou Covid-19, nos hôpitaux sont à la ramasse !

Le Parisien, 25 mars 2018 : “Plus de 200 patients à l’hôpital dorment toutes les nuits sur un brancard.7

20 Minutes, le 19 mars 2018 : “On a tiré sur la corde pendant des années, en enchaînant les plans d’économies et la suppression de 100 000 lits en vingt ans, d’où la tension permanente sur les urgences aujourd’hui.8

Le Figaro, 12 janvier 2017 : “Grippe : tension dans 142 hôpitaux et déjà l’annonce d’un lourd bilan.9

Le Monde, 22 avril 2006 : “La FHF (Fédération hospitalière de France) estime, en effet, qu’il manquera 1 milliard d’euros en 2006 aux hôpitaux publics “pour assurer l’ensemble de leurs missions”.10

On continue ?

De 2020 à 2006, les actualités sont les mêmes.

La moindre vaguelette met tout l’édifice hospitalier en danger.

Et pour ça, à qui la faute ?

Je vous le disais : on ne saura pas aujourd’hui si les maladies de l’hiver ont disparu.

Par contre, on peut être sûr d’une chose…

Heureusement que ces maladies sont plus discrètes en 2020, sinon nos hôpitaux seraient morts.

Sources :

1 “Gastro-entérite, bronchiolite… Les virus de l’hiver freinés par les gestes barrières ?”, V.F., LCI.fr, 3 décembre 2020
2 “Grippe, gastro, bronchite et autres maladies hivernales aux abonnés absents”, C.A., LCI.fr, 19 novembre 2020
3 “Grippe 2019-2020 : une épidémie moins dangereuse et moins longue”, La Rédaction, Vie-publique.fr, 22 octobre 2020
4 “Gastro-entérite, bronchite, bronchiolite… Les gestes barrières freinent-ils les maladies hivernales ?”, Louis Tanca et Clarisse Martin, BFMTV.com, 16 novembre 2020
5 ibid.
6 Voir note de bas de page n°3
7 “Les hôpitaux en surchauffe : trop de malades sur des brancards”, Marc Payet, LeParisien.fr, 25 mars 2018
8 “Hôpitaux: Pourquoi les services des urgences sont-ils saturés dans plusieurs villes de France?”, Laure Cometti, 20Minutes.fr, 19 mars 2018
9 “Grippe : tension dans 142 hôpitaux et déjà l’annonce d’un lourd bilan”, Damien Mascret, LeFigaro.fr, 12 janvier 2017
10 “Hôpitaux en panne”, Le Monde, 22 avril 2006

4.6 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dan
Dan
11 mois il y a

Bonjour Rémy, te souhaite grande réussite, l’enfant à l’air sympa. Petite remarque, une taille de caractère au dessus ce serait cool, la cela fait clauses en dessous des CGU…

Dr BERNARD
Dr BERNARD
11 mois il y a

Autre réalité: on n’a jamais recherché systématiquement la présence d’autres virus par PCR et on oublie que les autres virus respiratoires sont présents de façon permanente dans notre environnement, simultanément au COVID. En d’autres termes, recherchez les autres virus à la place du COVID et vous changerez d’étiquette…

JF.Kersca
11 mois il y a

Salut Rémy,

Voici une excellente nouvelle, que l’arrivée de ce nouveau site complémentaire à vos vidéos. Je vous suis régulièrement. Je vais donc décortiquer ce site avec plaisir, même si, il est vrai, nous ne sommes pas exactement sur la même ligne, ce qui est une excellente chose. J’apprécie les idées, les avis, les points de vue différents. Je précise que, tout de même, nous sommes aussi en accord très souvent et sur beaucoup de sujets.

Pour en venir à votre article ci-dessus, il me semble qu’il y est une explication possible à étudier concernant la disparition des maladies hivernales. Depuis l’arrivée du covid il y a quasiment un an, toutes les maladies ont hibernées. La grippe n’a fait que 72 morts, alors qu’elle est la cause de 15 000 à 30 000 décès chaque année. Le covid est responsables de divers symptômes : maux de tête, maux de gorge, crampes intestinales, problèmes respiratoires, etc. Nous pouvons donc imaginer, et certains médecins l’ont admit sur les plateaux télé, que diverses pathologies, gastro, rhumes, grippes, etc. est été étiquetées automatiquement covid. Nous savons que le diagnostique est très difficile, les Tests PCR à 45 ou 50 cycles (dès que l’on dépasse les 35 cycles les cas positifs sont à 97% des faux positifs) trouvent tout et n’importe quoi positifs : une banane, une chèvre, une papaye. Le covid est bien plus qu’un simple virus. Il est une occasion exceptionnelle de tester la docilité du peuple, des peuples, et d’organiser le fameux Great Riset tant espéré et attendu par un certain Klaus Schwab, par exemple. J’dis ça, j’dis rien.

Encore bravo pour ce site, pour vos vidéos toujours très intéressantes et pour vos prises de position souvent risquées, mais toujours assumées.

Bon courage !

Titidu13
Titidu13
11 mois il y a

La bande en haut de l’écran est trop large, je trouve. Elle prend un peu trop de place.

Didier Girol
Didier Girol
11 mois il y a

Merci Rémy, on en rêve depuis longtemps et vous venez de le réaliser! Enfin de l’information.

Renaud
Renaud
10 mois il y a

Pourquoi un passeport vert?
Après le vaccin, nous seront des OGM.
Leur passeport devraient être rouge. On fait croire que 52% des Français sont contre les vaccins! Non! Je ne mange pas les produits OGM! Pardonnez moi de refuser d’être un OGM moi-même !
Si il suffit de se faire vacciner pour être à l’abri, pourquoi voulez vous nous obliger nous injecter CE vaccin ARN messager qui nous fait peur?
Nous attendrons un vaccin à la mode traditionnelle PAS OGM, qui garantira l’intégrité de notre ADN!
Israel n’est pas le bon exemple, mais alors là pas du tout. Un pays totalitaire, criminelle contre l’humanité, qui a inscrit le racisme dans leur constitution. Ce n’est pas parce que fermez les yeux sur la colonisation, les meurtres, les violences atroces quotidienne que Israël sera un exemple pour l’humanité !
En passant. Vous avez entendu parler de l’artemisia, du ravintsara, des huiles essentielles ? L’Institut des recherches Appliquées de Madagascar en a fait une tisane qui a été distribuée à toutes la population au mois d’avril. Et ça marche. Allez voir les chiffres. Le nombre total de décès covid19 égal la moitié de nos chiffres de décès quotidiens!
A Madagascar, on ne meurt plus du covid19. Tous les centres de traitement ont été fermés. La tisane CVO (Covid Organics) a été validée par l’OMS. Il existe actuellement sous forme injectable et en gélules.
Pourquoi vouloir nous obliger à violer notre intégrité physique en violation manifeste de notre droit à la liberté de choisir?
Vous essayer de nous faire passer pour des criminels mais c’est à vous d’être parqué dans des endroits réservé aux mutants!
Ils ne croient pas du tout en ce vaccin. Pourquoi ont-ils peur des non vaccinés ?

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram