Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

sondage élections européennes 2024

Euthanasie : déjà un premier mensonge du gouvernement !

Alors qu'Emmanuel Macron parlait d'une équipe médicale sur l'euthanasie ou non d'une personne, le projet de loi parle finalement... d'un professionnel.
Catherine Vautrin

Crédits photo : Shutterstock

Débat extrêmement sensible que celui de l’euthanasie, renommé par le gouvernement d’Emmanuel Macron “aide à mourir”. 

Pourtant, le sujet vient à peine d’être posé sur la table par le président de la République qu’un premier mensonge émerge ! 

Lorsqu’il a annoncé ce projet de loi, Macron a estimé qu’il revenait à une équipe médicale de “décider collégialement et en transparence” de la décision de recourir à cette aide. 

Depuis, le texte de loi est passé au conseil d’État… 

et une nuance non-négligeable a été apportée

En effet, ce texte ne parle plus d’une équipe médicale mais d’un seul professionnel de santé. 

Un flagrant délit de mensonge ? 

Ce n’est pas ce qu’a répondu la ministre du Travail et de la Santé Catherine Vautrin. 

Cette dernière a estimé que le débat était ouvert. 

Il n’empêche que le président de la République a changé de discours entre ce qu’il a dit et ce qu’il propose. 

Vous voulez en savoir plus sur ce projet d’aide à mourir ? 

Pour cela, découvrez la nouvelle vidéo de Juste Milieu : Euthanasie : ce que Macron ne dit PAS, disponible le 29 mars à 18h ! 

Alors, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
tarzan
1 mois il y a

L’euthanasie ( la mort ) est vendu sous toute ces forme sous formes de télé achat , ainsi les armes qui vont dans ce sens vous sont présentés comme une joie de vivre , non tout cela n’a pas été écrit par des humoristes , mais par des politiciens qui ont plus de produits dit spéciaux que de sang , Rémy si tu est en panne d’écriture de spectacle , les politiciens et journalistes te le serve sur un plateau d’argent .
https://crowdbunker.com/v/JZdQ8iYxr6

GareÀLaGuenon
GareÀLaGuenon
1 mois il y a

J’ai fait deux fautes de frappe, et propose donc ce commentaire corrigé, en demandant au modérateur de bien vouloir annuler le précédent.

Je regrette que l’on prenne un René Guénon pour un opposant à ce que représente Emmanuel Macron. Guénon fut longtemps un illustre inconnu en France, où la tradition d’un enseignement de qualité et très complet entravait le succès de ses mensonges. L’effondrement de l’instruction se fait hélas sentir dans la récente renommée qu’il n’avait autrefois que dans des pays où la grande culture, faute d’un État solide et ancien, fut l’exception (Balkans, etc).

Tout est mensonge chez Guénon, adorateur de Lucifer. Sa « grande tradition universelle primordiale » et son « roi du monde » ne sont que des mythes babéliens, cosmopolites, mondialistes si l’on préfère ; il vendait sous ces étiquettes une « came » qui est celle à laquelle carbure nos zélites (culturellement, pas au sens « snif-snif-golden-boy ») et la répandait chez les conservateurs.

Je défie quiconque de trouver une analyse historiquement et logiquement juste chez le manipulateur Guénon. Vade retro, Satana !

Arthur
Arthur
1 mois il y a

Une question, c’est Macron et uniquement lui qui rédige tous les textes des projets de lois ?

Chocolat
Chocolat
1 mois il y a

Bonjour,
Si vous lisez « L’ordre cannibal, vie et mort de la médecine », « Une brève histoire de l’avenir », « Histoire de la modernité », « Faire réussir la France » qui sont tous du même auteur, vous pourrez observer un projet de longue haleine mis en place depuis plusieurs décennies : celui de l’euthanasie économique après l’économie sociale. Pourquoi ? L’auteur expliquait déjà en 1979 que, pour lui, la santé coûte cher et qu’il faudra « contrôler la durée de vie des gens comme celle des objets », que cela sera possible avec des capteurs miniaturisés ; pas de traçabilité sans nanotechnologies, biotechnologie, technologie de l’information… « Il sera possible de tuer un dirigeant sans laisser de trace », « des problèmes éthiques se poseront », « Tant qu’il y aura des personnels soignants, il sera difficile de faire accepter ces implants de surveillance médicale »

tarzan
1 mois il y a

Pourquoi l’exception qui est de rester unique , finit après par devenir générale? tous simplement parce que l’exception sert de cheval de Troie , le vrai programme de macron c’est la destruction totale
[https://youtu.be/LA98CaFz9JQ?feature=shared] on est dans une période, où on refonde, on est en train de réinventer un modèle. t plus dC’esur de le réinventer quand tout n’a pas été détruit. »
— Emmanuel Macron, Vendôme, 25 avril 2023
[…] on est dans une période, où on refonde, on est en train de réinventer un modèle. C’est plus dur de le réinventer quand tout n’a pas été détruit. »
— Emmanuel Macron, Vendôme, 25 avril 2023

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram