Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

hydrogène

Covid-19 et Tour de France : mensonges démasqués ?

Des coureurs qui auraient menti sur leurs résultats de tests Covid-19 ? C'est le petit bruit qui court du côté du Tour de France 2022.

Crédits photo : Shutterstock

Ça commence doucement à nous chauffer les oreilles

Après Geoffrey Bouchard et le Norvégien Vegard Stake Laengen, c’est au tour du coureur français de la Cofidis Guillaume Martin de devoir quitter le Tour de France 2022 suite à un test positif.

Atteint par de légers symptômes qui ne l’ont jamais empêché de rouler, Martin a été obligé de faire ses bagages.

D’un côté, l’organisation du Tour et l’Union cycliste internationale mettent en avant leur rigueur…

… de l’autre, la réalité semble bien différente !

100 % de tests négatifs… vraiment ?

Une course à ciel ouvert, des centaines de milliers de spectateurs au bord des routes…

Forcément, dans le but de préserver le peloton de toute contamination, les inquiétudes sont nombreuses.

Face à cela, tout le peloton a dû être testé le 10 juillet 2022.

Résultat : l’UCI a annoncé que 100 % des coureurs avait été testés négatifs…

… alors que 3 d’entre eux ont dû quitter le peloton quelques jours auparavant !

De toute évidence, de nombreux doutes sont permis…

Guillaume Martin sème le trouble

C’est le coureur de la Cofidis, obligé d’abandonner, qui résume le mieux la situation dans les colonnes de L’Equipe, le 11 juillet : « Je ne veux pas sembler aigri et je ne peux accuser personne, ce ne sont que des suspicions, des rumeurs, mais il me semblerait illogique d’être le seul dans cette situation. J’ai entendu que quatorze membres du staff d’une équipe engagée sur le Tour avaient été testés positifs et sont partis. Je ne peux pas imaginer qu’aucun coureur, n’ait été à son tour concerné, d’autant que sur le terrain, ces coureurs sont bien moins forts qu’ils ne le sont en général.« 

Des propos confirmés par Samuel Maraffi, médecin de l’équipe B&B Hôtels, également engagée sur le Tour : « Dans le peloton, il y a peut-être des coureurs qui ont le Covid depuis une semaine, qui n’ont jamais été dépistés et qui sont restés sur la course avant d’être testés négatifs. »

Des propos qui ne sont pas sans rappeler ceux entendu du côté d’un tout autre sport…

Le règne du silence… même à Roland-Garros ?

Toujours dans les colonnes de L’Equipe, le 28 juin 2022 cette fois.

La joueuse de tennis n’y est pas allée par quatre chemins : « À Roland-Garros, il y a eu une épidémie de Covid, personne n’en a parlé« .

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt…

… la contagiosité actuelle du variant en circulation touche nécessairement le monde sportif.

Cependant, si les citoyens de nombreux pays apprennent à vivre avec le virus, pourquoi les sportifs sont-ils encore soumis à des protocoles aussi drastiques qui poussent nombre d’entre eux au mensonge ?

Ça pédale dans le semoule… de partout !

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Carots
Carots
1 année il y a

Une épidémie de covid ou une épidémie de test positifs de coureurs/sportifs vaccinés ?
De toutes façons les tests pcr à 35/45 cycles sont une hérésie.
Voir les conclusions du grand jury avec l’avocat Reiner Fuellmich sur Crowdbunker.

Par contre ces tests auront bien servi à refiler de l’hydrogel Darpa sur la muqueuse nasale à chaque raclage de batonnet !!! Et à créer un effet de pandémie en raison des résultats positifs déclarés !!

Bref qu’ils pédalent autant qu’ils veulent sous le cagnard si ça leur plaît 😀
Merci quand même l’information.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram