Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

investissement

Covid-19 et sidération : le réveil de la Force

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Nous vivons depuis bientôt deux ans à l’heure du Covid. Il a envahi nos vies, un peu brusquement il faut le dire. Ce virus est venu, non seulement de manière soudaine, mais aussi en amenant avec lui une confrontation à la réalité de la maladie et de la mort, c’est-à-dire qu’il nous a amené à ressentir de la peur, d’un genre nouveau. Cette dernière est une émotion ressentie lors d’une menace. Ici, la menace du virus et de la mort annoncée nous a évidemment saisis. En psychologie, cette configuration est la définition même d’un traumatisme psychique. Ainsi, en mars 2020, on peut considérer que c’est ce qui nous est arrivé, et probablement pour une grande partie du monde également.

Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Face à un événement potentiellement traumatique, nous avons tous une réaction différente. Néanmoins il y a, en général, trois stratégies principales : combattre, fuir ou se figer. Certaines de ces stratégies peuvent être tout à fait adaptées mais si elles ne prennent pas place au bon moment ou si elles perdurent, on ne va pas assurer sa sécurité correctement, qu’elle soit physique ou mentale, ni fonctionner convenablement.

L’exemple de la sidération

Prenons la sidération (qui correspond à « se figer »). C’est l’attitude qui se met en place quand la peur est si intense que la personne ne peut plus bouger ni penser. On peut l’imaginer comme un court-circuit qui fait sauter le système (je n’ai pas dit les plombs !). Cette sidération est problématique car la personne n’a plus pied dans la réalité ici et maintenant et ne peut plus évaluer les informations les plus pertinentes autour d’elle et réagir de manière adéquate. Cet état de sidération peut être transitoire (quelques minutes, heures). Cela correspond un peu au lapin pris  dans les phares d’une voiture et qui reste figé au milieu de la route ! Ou, prenons un exemple, au hasard, lorsqu’un président de la République déclare à la télévision devant son pays en entier, qu’il est en guerre…

Dans notre cas, la sidération, accompagnée très certainement de sentiments de détresse face aux éléments apportés notamment par le gouvernement et la presse, a pu permettre de créer une brèche dans notre fonctionnement psychologique et de contribuer à créer un état d’alerte quasi permanent au vu de la durée de cet événement.

Cet état peut avoir :

– des effets physiques (libération importante d’hormones du stress sur un temps plus long que nécessaire, symptômes neurovégétatifs tels que palpitations, transpiration excessive, vertiges, etc…) ;

– des symptômes dits psychosomatiques comme l’apparition de douleurs et de maux divers, de la fatigue…  ;

– des symptômes psychiques (angoisses, idées dépressives…) où la personnalité tente d’intégrer son expérience actuelle qui est de l’ordre de la menace pour sa vie et pour celle de ses proches.

Se sentir en sécurité, à nouveau

Le besoin de sécurité est un besoin fondamental pour l’être humain. Pour obtenir cette sécurité, il apparaît comme nécessaire de savoir comment l’obtenir et donc de contrôler ou de tenter de contrôler les paramètres qui peuvent y conduire. En soi, ce n’est pas un problème. Cela le devient lorsque cette recherche de sécurité devient prépondérante et que la personne ne pense plus qu’à contrôler les moyens pour y parvenir. Ou, en tout cas, qu’elle pense que ce sont les moyens pour y parvenir. En effet, l’illusion de sécurité peut aussi tout à fait faire l’affaire.

Bon, quand même, il y a une bonne nouvelle : le système peut être remis en marche ! L’esprit humain n’ayant pas de bouton unique pour se remettre en route, cela peut prendre un peu de temps pour trouver ses différents boutons ! Parfois, le plus souvent, on a l’impression que cela se fait tout seul et qu’on se « réveille » tout d’un coup après quelque temps et les choses reprennent leur place. Parfois, cela peut être un peu moins évident, cela demande du temps et parfois de l’aide.

Nous avons tous une probabilité plus ou moins élevée de vivre un événement traumatique dans notre vie. Celui-là, on le vit tous ensemble, en même temps et un des moyens d’y faire face c’est de garder ou retrouver le lien avec l’autre, que ce soit en regardant Star Wars avec son meilleur pote ou en aidant la petite mamie d’en face à porter ses courses ! Peut-être, le moment est-il seulement venu de recommencer à voir l’autre comme un allié dans notre lutte contre le Covid et de continuer à vivre ensemble… de nouveau ?

Que la Force soit avec nous !

Marlène – Psychologue clinicienne

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sarkozi
Sarkozi
5 mois il y a

24milliard de doses qu’il va devoir se mettre dans son cul le Vereux

lucienne
lucienne
4 mois il y a
Répondre à  Sarkozi

Et toute la bande à Micron !

lionel2
lionel2
4 mois il y a
Répondre à  Sarkozi

‘pas grave, c’est pas lui qui paye.
Et puis, vous n’entendez pas la petite musique qui monte ? : le nouveau variant du variant du variant….encore plus contagieux que le plus contagieux que les 3 précédents est arrivé. Youpi !! Le bon temps des interdictions/obligations en tous genre revient !!

Candide
Candide
5 mois il y a

Ma réaction en 2020 a été : scepticisme et résistance. Scepticisme quant aux motivations, aux choix sanitaires, à la mise à l’écart de tout traitement (vitamine D, hydroxychloroquine, azythromicine, ivermectine…) et à l’intimidation. Je n’attends qu’une chose : c’est que le scandale éclate rapidement, mais il me faut pour cela une bonne dose d’optimisme. En effet, pour l’affaire de la Depakine qui vient d’être jugé, il aura fallu attendre 15 ans.

ARON
ARON
5 mois il y a

A titre perso, dès le départ, j’ai « ressenti », qu’on nous mentait. Confinement, déclarations à signer pour pouvoir faire les courses, personnes âgées mises à l’écart, un jour les masques, un autre jour on les enlève, entre autres, je m’étais dit que quelque chose ne tournait plus rond dans notre pays (excusez moi, mais les autres pays, je m’en fous), et j’ai continué à vivre normalement (le système D est bien Français , ne l’oublions pas). Ce qui s’en est suivi m’a donné entièrement raison et ceux ou celles qui croient encore le prince micron, sont de moins en moins nombreux. Hollande nous faisait rire, bien souvent, micron lui, aura fait pleurer énormément de Français et Françaises.

Maquisard
Maquisard
5 mois il y a

Jamais je n’aurai cru que la masse des Français se fasse manœuvrer de la sorte.
Puissants les bons conseils de McKinsey pour défendre les intérêts de l’Ouest.
Champions pour imposer sans sembler contraindre ou au moins sans avoir de rébellion populaire.
Parfois je me demande si Macron est complice ou s’il se fait berner lui aussi.

Gilles
Gilles
4 mois il y a
Répondre à  Maquisard

Macron sait très bien ce qu’il fait. Il a été mis là pour appliquer les ordres du DS américain : vendre la France à la découpe (d’Alstom à la Corse), liquider notre pays et gouverner par la terreur (LBD, vaccination obligatoire et guerre). Et il continuera son sale boulot s’il n’est pas viré dès le 1er tour des présidentielles.

lionel2
lionel2
4 mois il y a
Répondre à  Gilles

« viré dès le 1er tour » ? il faudrait plus qu’un miracle !
Comme les pub’ il est partout et tout le temps, c’est carrément hypnotique voire subliminal.

Anne-France
Anne-France
4 mois il y a
Répondre à  Maquisard

Cela s’appelle le nudge, ca vient des USA et les formateurs americains de nudge sont venus en France former la bande a Macron… (Sources : Huffpost, Marianne ou Courrier International, je ne me souviens plus)

le désoudeur
le désoudeur
4 mois il y a
Répondre à  Maquisard

Moi aussi je me suis sentie entouré de zombies ou d’ectoplasmes mous . J’ai pris cela en dérision dès le départ puis cela m’a surpris , puis cela a commencé à me contrarier , puis à carrément m’énervè .Contrains de faire les deux première injections avec de graves effets secondaires , je suis devenus résistant contre tous ces mafieux , me rendant « paria » jusque dans ma famille ,je ne parlerais surement plus à mon frère…Rien que pour cela je suis furieux ,et comme disait le docteur Banner : »…je vous avais dis de ne pas l’énervé.. ». Quand à ce « puceau » de Macron , c’est un pervers manipulateur et narcissique, un maillon clef de cette escroquerie , c’est bien évidemment lui le maitre du jeux Français .Maintenant il faut absolument l’arrêter.Sa cryptonite est surement autour de lui et lui ferra prendre les pieds dans le tapis , sinon se sera beaucoup moins pacifique ….

bayol
bayol
4 mois il y a

Macrono n’est pas complice, il est l’instigateur de cette fumisterie!. Il est tellement PETIT, que suite aux gilets jaunes(qui lui ont quand même fait bien peur) il a compris qu’en faisant le test de la terreur, il verrait jusqu’où il pouvait contraindre la plupart des français. FORCE EST DE CONSTATER QU’IL PEUT LES MENER …TRES TRES LOIN…..DANS L’ASSERVISSEMENT….ET LA CONNERIE!!!! Perso, je ne me sens ni asservie, ni conne!!
Mais les petits tyrans de la macronasse merdasse (dite lrem) devrait faire attention à leurs arrières car:…/..IL FAUT SE MEFIER DE L’EAU QUI DORT….ELLE PEUT SE TRANSFORMER …TRES VITE EN TSUNAMI….ET GARE AUX CONS!!!

bepro
bepro
4 mois il y a

Personnellement je regarde The Walking Dead. Cela me délasse de contempler un monde certes difficile, mais plus humain que le notre.

Christine
Christine
4 mois il y a

Ce qui me sidère, depuis Mars 2020, ce n’est pas le virus ! C’est la soumission et l’aveuglement d’une majeure partie de la population. Et je n’aime pas ce ‘vivre ensemble » : ça fait partie des expressions mises en place pour nous manipuler. Vivre ensemble avec des gens qui vont voter pour un président qui nous emmerde ? Certainement pas ! RIEN de tout ce qui a été et sera fait n’aurait pu l’être si la population n’avait été aussi majoritairement docile et égoiste ! Suffisamment égoiste pour oser faire piquer des enfants pour partir en vacances ! Et s’il s’avère que ces produits sont des bombes à retardement pour la santé dans 10, 15, 20 ans ?!? Les morts remercieront-ils leurs parents pour les vacances prises en 2021 ?

lucienne
lucienne
4 mois il y a

Le discours du Micron nous annonçant que nous étions en guerre (contre un ennemi invisible) ne m’a pas inquiétée le moins du monde. Personnellement, la maladie ou la mort ne me font pas peur. Dès l’instant de notre naissance, nous sommes condamnés à mourir, alors arrêter de vivre parce qu’on a peur de mourir, je ne vois pas bien où ça peut nous mener… Par contre, j’ai bien compris que tout cela était bien orchestré, les mesures prises dans un pays étaient appliquées dans les jours qui suivaient dans d’autres pays… c’était suspect. Le meilleur moyen de faire obéir un peuple, c’est de lui faire peur, de le terroriser. D’autre part, nous dire que nous sommes en danger à cause d’un virus et en même temps nous conseiller de prendre du paracétamol et ne surtout pas aller consulter un médecin, c’était aussi suspect. Interdire un médicament utilisé depuis des décennies, après l’avoir classé dans les substances vénéneuses quelques mois plus tôt, c’était suspect. Pousser à une injection d’un produit expérimental et punir ceux qui la refusent en les écartant de certains lieux ou même en les empêchant de travailler, c’est suspect !
Ce qui m’inquiète, c’est que, bien que pas grand monde ne veut voter pour le Micron, il puisse être réélu. Alors là, on pourra se demander ce qui se cache derrière tout ça (on le devine, bien sûr). Ce qui m’inquiète aussi, c’est l’identité numérique qu’on va nous imposer et qui signera la fin définitive de nos libertés. Le passe sanitaire, puis vaccinal, c’était la mise en bouche, le petit apéritif. Ils ont été nombreux à se précipiter pour recevoir la fléchette qui leur a permis de fièrement arborer leur QR code. Ce n’était que le début… J’espère qu’il n’y aura pas la suite et que leurs intentions maléfiques seront stoppées !
Gardons espoir ! Amitiés à vous tous, merci à Rémy de nous permettre de nous exprimer et de nous partager ses informations avec son humour et sa bonne humeur !

Yéochoua
4 mois il y a

Ce qui m’a le plus fait peur, ça a été de voir des gens amicaux, sensés, instruits, cultivés, devenir d’un coup froids et mauvais, victimes du lavage de cerveau. Eux qui cherchaient toujours à comprendre les autres, à juger a priori favorablement leur prochain, ont pris ce prochain pour un assassin, pour un propagateur de maladies mortelles.

lionel2
lionel2
4 mois il y a

Macron n’est peut être pas responsable du Covid mais ça lui a bien servi pour expérimenter ses principes de totalitarisme soft et à transformer le pays en État bananier privé hyper corrompu.

En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.
Franklin Roosevelt

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x