Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins


Comment économiser de l’eau en 3 techniques

Comment devenir autonome en eau ?
eau

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Ma maison n’est pas reliée au réseau d’eau communal. 

Mais depuis plusieurs mois maintenant, je suis autonome en eau.

L’eau de pluie que je récupère est stockée dans une cuve de récupération enterrée (de 10 000 litres), et un surpresseur vient la réinjecter dans le réseau de ma maison. 

Mais parfois, ma cuve peut être un peu à court d’eau. 

Pour éviter ça, j’optimise au maximum la consommation. 

Voici 3 techniques très efficaces, facilement applicables et peu connues que j’utilise au quotidien.

1ère technique : poser une bouteille dans le réservoir des toilettes

Les toilettes sont championnes du gaspillage d’eau. 

Une seule chasse d’eau consomme généralement bien plus d’eau que nécessaire.

Pour limiter ce gaspillage, il y a une astuce certes incongrue, mais très efficace !

Déposez une bouteille d’eau dans le réservoir pour réduire la quantité d’eau utilisée dans la chasse. 

Un réservoir contient entre 6 et 12 litres. 

Selon la taille, il est possible de rajouter une deuxième, voire une troisième bouteille pour limiter encore plus la quantité d’eau utilisée pour une seule chasse d’eau.

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Apprendre Préparer Survivre

Recevez gratuitement par email les conseils et les stratégies de résilience d’Antoine.

Autosuffisance alimentaire, sac d’évacuation d’urgence, secourisme, autonomie énergétique et en eau…

Vous saurez comment vous protéger des prochaines crises, en toute autonomie !

En bonus, vous recevrez gratuitement le dossier Le sac d’évacuation d’urgence dans votre boîte email

2ème technique : prendre une douche avec un seau à côté de soi

L’eau utilisée pendant une douche est appelée “eau grise”. 

Elle n’est pas tout à fait propre, mais elle n’est pas inutilisable pour autant. 

Pas question de la boire, on est bien d’accord !

Mais elle peut être utilisée pour ses toilettes par exemple. 

Personnellement, j’ai toujours un seau dans ma douche : en attendant que l’eau chaude arrive, je pose directement le pommeau dedans. 

Et quand je suis sous la douche, je le mets entre mes pieds.

Une fois que le seau est plein, je le mets à côté de mes toilettes. Et je remplace la prochaine chasse d’eau par ce seau que je déverse directement dans les toilettes. 

Tout aussi efficace !

Une fois devenue une routine, cette pratique peut faire économiser jusqu’à une bonne dizaine de litres d’eau par jour (environ deux chasses d’eau).

Et rien n’empêche d’avoir toujours 2 seaux, un vide dans la douche et un plein à côté des toilettes !

3ème technique : ne pas toujours tirer la chasse d’eau !

Dans ma maison, la règle est unique (même pour les invités) : on ne tire pas la chasse pour un simple pipi !

On ne tire la chasse d’eau que quand l’eau de la cuvette est sale (entre 2 et 4 pipis).

Pas d’inquiétude, la cuvette n’en sera pas tachée. Il suffit d’y mettre un coup de brosse régulier !

Si vous avez peur de l’odeur (je n’en ai pas remarquée de mon côté), il vous suffit de déposer du marc à café dans une coupelle à côté de vos toilettes, ça fonctionne très bien.

On est bien d’accord, pour le reste des besoins, je tire la chasse d’eau ou je vide mon seau juste après. 

Ma femme est anglaise et, dans sa famille, on dit “If it’s yellow, let it mellow. If it’s brown, flush it down.

C’est-à-dire, “Si c’est jaune, laisse-le se diluer. Si c’est marron, tire la chasse.

Qui est Antoine Ledu ?

Passionné de survie et d’autonomie, Antoine Ledu lance en novembre 2020 le projet Apprendre Préparer Survivre.

À travers sa newsletter gratuite, Antoine délivre des stratégies concrètes pour aider ses lecteurs à développer leur résilience et faire face aux différentes crises du quotidien.

De nombreux sujets sont abordés :
l’autonomie alimentaire avec le stock de nourriture, la conservation des aliments, le potager, les plantes sauvages… ;

la survie physique avec le sac d’évacuation d’urgence, le secourisme, le matériel indispensable, etc. ;

la survie financière avec l’or, l’argent, les crypto-monnaies,… ;

l’autonomie en eau et énergie à travers les expériences d’Antoine dans sa BAD (Base autonome durable).

Et bien d’autres thématiques indispensables pour se protéger et protéger sa famille.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dom
Dom
17 jours il y a

Chacun fait comme il veut, il me semble que d’après les photos, l’eau est aussi économisée pour le ménage…

Florent
17 jours il y a

Je pense que tu es mûr pour passer aux toilettes sèches Antoine.
Bisettes
Florent

Pretzel
Pretzel
16 jours il y a

Je pense que vous savez que les excréments sont solubles ? M’étonnerait que les anglais ne le sachent pas…

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x