Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

8 min pour comprendre l’arnaque de l’inflation

L'inflation : j’ai toujours détesté ça dans mes études d’économie mais j’aimerais partager avec vous la meilleure explication que j’ai pu entendre pour comprendre
bitcoin et inflation

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Imaginez

Vous avez 10 000 € sur un compte à la banque. À la fin de l’année, un courrier vous annonce qu’elle vous prélève 1 000 € de frais de compte. 

Comment réagissez-vous ? 

Personnellement, je change de banque tout de suite.

Mais si je vous disais maintenant que ce n’est pas votre banque, mais l’État qui vous prélève ses 1 000 €. 

Attention : je ne parle de vos impôts, que vous payez de toute façon.

Je parle de 1 000 € prélevés sur vos économies durement gagnées, après avoir payé tous vos impôts.

C’est exactement ce qui est en train de se passer, et ça s’appelle l’inflation

Je sais que l’inflation n’est pas un sujet sexy. J’ai toujours détesté ça dans mes études d’économie, car ça me semblait lointain et trop théorique.

Mais aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous, la meilleure explication que j’ai pu entendre pour comprendre :

– ce qu’est réellement l’inflation ;

– pourquoi l’inflation est en fait bien plus élevée que celle annoncée ;

– comment les gens les plus aisés protègent leur patrimoine ; 

– ce qui pourrait être la meilleure arme anti-inflation que le monde ait jamais connue.

Il y a quelques jours, je suis tombé sur une interview de Michael Saylor, un milliardaire américain, PDG de l’entreprise de logiciel MicroStrategy. Donc, a priori, quelqu’un qui sait comment gérer son argent. Je vous invite à aller voir cet interview.

Pour bien comprendre ce qu’est l’inflation, il faut d’abord comprendre à quoi sert l’argent. 

L’argent est avant tout un moyen pour faciliter les échanges dans une économie.

Si je suis boulanger, mais que vous n’avez que des tapis à me proposer en échange de mon pain, ça s’appelle du troc. Et ce n’est pas très pratique…

C’est pour cette raison que nous avons créé des monnaies : elles permettent de fluidifier les échanges car tout le monde s’accorde pour leur attribuer une certaine valeur.

Ces monnaies doivent être émises par une autorité centrale et quasi-impossibles à reproduire par un individu lambda. Sinon, n’importe qui pourrait créer de la monnaie ex nihilo chez lui, dans son salon.

Au cours de son Histoire, l’Homme a testé toutes sortes de monnaie : des coquillages, des pierres géantes, des pièces de cuivre, des pièces d’or, de la monnaie papier…

Quand les Européens sont arrivés en Afrique, les locaux utilisaient des perles de verre comme monnaie ; des perles difficiles et chères à produire.

Mais grâce à leur avancée technologique, les Européens sont parvenus à fabriquer des millions de perles, pour un coût bien plus faible. 

Ainsi, ils ont tout racheté et les Africains, eux, ont tout perdu…

En fait, une économie ne peut pas tenir si la monnaie ne permet pas de garder des comptes équilibrés.

Concrètement, la monnaie doit pouvoir refléter le capital d’une économie 

Prenons un grand village imaginaire qui utiliserait le dollar imaginaire comme monnaie.

Au total, il y a 100 millions de dollars imaginaires en circulation.

Mais du jour au lendemain, le maire décide d’imprimer 100 millions de dollars imaginaires en plus, qu’il décide de distribuer équitablement à tous les habitants.

À votre avis, que se passe-t-il avec le prix des maisons, de la nourriture, des services… ? 

C’est simple, les prix doublent.

Alors vous allez me dire que ça n’a pas vraiment d’intérêt, puisque les gens sont aussi 2 fois plus riches. 

Mais si, en fin de compte, le maire distribue l’argent uniquement à ses électeurs… alors ça change tout !

Une partie du village sera beaucoup plus riche que les autres. Les prix vont grimper. Les électeurs du maire vont s’enrichir et les autres vont s’appauvrir.

En fait, la monnaie pose la question de la confiance que vous pouvez avoir dans celui qui l’imprime : un maire, un roi, un gouvernement…

En théorie, plus on imprime de monnaie, plus l’inflation augmente. Une inflation qui finit par causer la chute des plus grands empires : de l’Empire romain à l’Allemagne de Guillaume II.

Aujourd’hui, nous imprimons d’énormes quantités de monnaie, mais bizarrement notre inflation est restée très basse (1-2 % par an depuis 2016 dans la zone euro)

Raison de plus pour s’alerter de ce qui est réellement en train de se passer, sans qu’on s’en aperçoive…

Rejoignez les lecteurs Héritage et téléchargez votre cadeau de bienvenue

Si cet article vous a plu, je vous invite à rejoindre les autres lecteurs de la lettre gratuite Héritage

Nous y partageons des analyses de l’actualité économique et des opportunités d’investissement en actions technologiques et cryptos à fort potentiel.

Chez nous, pas de charabia techniques et de graphiques incompréhensibles. Que vous soyez débutant ou investisseur chevronné, nos recommandations sont faciles à lire et simple à appliquer.

En vous inscrivant maintenant, vous recevrez gratuitement notre dossier spécial intitulé : 6 actions hydrogène pour tirer profit de la prochaine révolution énergétique.

La grande arnaque derrière le taux d’inflation aujourd’hui

L’inflation, c’est la hausse générale des prix. Si l’inflation est de 10 % par an, cela veut dire que vous pourrez acheter 10 % moins de choses l’année prochaine, avec la même somme d’argent. 

Pour faire encore plus simple : une inflation élevée diminue votre pouvoir d’achat. 

Officiellement, l’inflation serait très basse depuis des décennies, en particulier depuis la crise de 2008. 

Et les gouvernements font tourner la planche à billets pour relancer l’économie, en descendant massivement les taux.

Mais pour Michael Saylor, ou encore l’économiste Saifedean Ammous, l’inflation telle qu’elle est calculée est une immense arnaque, qui appauvrit l’immense majorité de la population.

Leur idée est en fait très simple à comprendre : 

Comment un chiffre unique pourrait-il refléter une réalité aussi complexe que l’économie ?

Si vous mesurez votre pouvoir d’achat en biens technologiques, par exemple (ordinateur, connexion internet, stockage sur le Cloud…), alors il n’y a pas d’inflation car les prix ont tendance à baisser d’année en année.

Mais selon Saylor, c’est tout simplement grâce aux progrès techniques et à la hausse de la concurrence mondiale.

C’est la même idée avec la nourriture : en 1970, l’alimentation pesait 20 % du budget d’un Français. Aujourd’hui, c’est 13 % ! 

Mais on le doit surtout au sacrifice de la qualité nutritionnelle des céréales OGM et des légumes transgéniques, développés par l’industrie agro-alimentaire depuis 50 ans.

Si tout le monde voulait manger des bons produits bios et locaux, les prix de la nourriture exploseraient.

Tous ces biens de consommation courante pèsent très lourd dans la mesure de l’inflation. Et ils masquent totalement ce qu’il se passe en coulisses.

Car de son côté, le prix des actifs explose 

Les actions des entreprises, les biens immobiliers, les obligations d’État… 

Concrètement, tout ce qui vous permet de créer un patrimoine pour votre retraite ou pour le transmettre à votre descendance connaît une inflation de l’ordre de 10 à 20 % par an.

En fait, l’inflation est très relative selon votre profil :

– si votre salaire permet tout juste de subvenir à vos besoins primaires, votre taux d’inflation sera très bas (pour l’instant) ;

– mais si vous parvenez à épargner, et que vous n’avez pas le réflexe d’investir, vous perdez de l’argent.

La vraie inflation se mesure par la hausse de la masse monétaire

Voici ce que nous dit Michael Saylor : “En pratique, le meilleur taux d’inflation pour un investisseur, pour quiconque voulant rester ou devenir riche, ou simplement pour quelqu’un soucieux de maintenir son pouvoir d’achat, c’est le taux d’inflation monétaire, c’est-à-dire le taux auquel la masse monétaire augmente”.

Autrement dit : toute personne qui souhaite s’enrichir ou du moins préserver ce qu’il a gagné, devrait regarder la croissance de la masse monétaire. Pas l’inflation.

Entre 2016 et 2020, la masse monétaire (USA et zone euro) a augmenté de + 9,5 % par an en moyenne (contre + 1 % d’inflation annuelle). 

Et sur la même période, le CAC 40 a augmenté de… + 9,5 % par an en moyenne

De même pour le S&P 500.

Et c’est encore plus flagrant depuis le début de la pandémie : la masse monétaire a augmenté de + 30 % aux États-Unis. 

Pendant ce temps, le S&P 500 a augmenté de + 34 %. L’immobilier, de son côté, a grimpé de + 15 à + 20 % par an.

Donc si vous aviez 1 million de dollars à la banque avant le Covid, ce même million vous permettrait  d’acheter 34 % moins d’actions du S&P500 aujourd’hui. Et c’est la même logique pour l’immobilier.

Conclusion : augmenter la masse monétaire est un moyen pour l’État de renflouer ses caisses, au détriment de ceux qui laissent leur argent dormir sur un compte bancaire.

L’arme anti-inflation ultime

“Le Bitcoin est le tout premier système monétaire créé par des ingénieurs” nous dit M. Saylor.

L’idée est née en 2008-2009, quand les créateurs du Bitcoin ont assisté avec horreurs aux annonces de plans de sauvetage d’un système bancaire dévoré par sa propre cupidité.

Le monde entier a dû mettre la main à la poche pour sauver les bonus d’une poignée de traders (encore en activité aujourd’hui).

À ce jour, Bitcoin est le seul système monétaire au monde, totalement décentralisé, infalsifiable et indépendant de tout gouvernement ou entité de contrôle.

Sa masse monétaire est fixée à 21 millions de Bitcoin et rien ne pourra jamais changer cela.

Je ne crois pas une seconde que le Bitcoin puisse remplacer nos monnaies, mais je suis convaincu qu’il s’agit de l’actif financier le plus solide au monde.

En d’autres termes, l’arme anti-inflation ultime. 

logo heritage editions

La newsletter gratuite Héritage Éditions est un service d’information financière pour vous aider à faire les meilleurs choix de placement, en toute maîtrise. Nous avons fait le pari de créer un rendez-vous divertissant et pédagogique pour vous aider à investir en bourse.

Chaque semaine, vous découvrirez des tendances de fond et des sociétés à fort potentiel de hausse, pour profiter de grosses plus-value et/ou de dividendes en croissance.

Notre objectif : vous permettre de diversifier vos placements et de dégager de grosses plus-value à moyen-long terme.

Dès votre première lecture vous comprendrez qu’Héritage n’a rien à voir avec les articles finance dans les médias mainstream. Tous les sujets y sont abordés avec pédagogie pour vous permettre de repartir avec les idées claires et de susciter les meilleures conversations à table.

Avec nous, pas de jargon financier ni de termes techniques : nos experts vous donnent toutes les clés pour comprendre la bourse et vous livrent des recommandations simples à appliquer (libre à vous de les suivre).

Alors, prêt à changer votre avenir financier ?

3 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x