Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

hydrogène

Union européenne : Berlin veut supprimer le droit de veto

Un vote bloque à l’échelle de l’Union européenne parce que des pays utilisent leur droit de veto ? Alors supprimons le droit de veto !

Crédits photo : Pixabay

On peut être ministre des Affaires étrangères allemand et spécialiste en bonnes blagues.

Mais y’en a eu des plus drôles, faut bien le reconnaître…

Lundi 7 juin 2021, Heiko Maas (le ministre des Affaires étrangères allemand donc, pour ceux qui ne suivent pas), a fait en conférence de presse une bien belle proposition, démocratique comme on les aime.

Non, vraiment : depuis Palpatine dans Star Wars, on n’avait pas vu proposition aussi démocratique et lumineuse !

Nous ne pouvons plus nous permettre d’être pris en otage par ceux qui opposent leur veto à la politique étrangère européenne.

Résultat…

J’appelle l’Union européenne à priver les États membres du droit de veto

On aurait aimé inventer cette phrase…

… mais non, c’est bien celle de l’ami Heiko Maas.

Détendu, il en a remis une couche avec une justification qui vaut aussi son pesant de pistaches.

Nous ne pouvons plus nous laisser prendre en otage par ceux qui paralysent la politique étrangère européenne avec leurs vetos. Ceux qui le font jouent, à plus ou moins long terme, avec la cohésion de l’Europe.

Comment en est-on arrivé là ?

Pologne et Hongrie visées : à qui le tour ?

Il y a quelques semaines, la Hongrie avait usé de son droit de veto pour bloquer une déclaration de l’UE sur la politique étrangère concernant l’appel au cessez-le-feu entre Israël et Palestine.

En novembre 2020, la Hongrie (encore elle) et la Pologne avaient utilisé leur droit de veto pour s’opposer au plan de relance.

Cette opposition avait entraîné de longues tractations au sein de l’UE, jusqu’à l’obtention d’un accord quelques semaines plus tard.

Ça semble gênant, oui…

… mais c’est quand même ce que l’on appelle la démocratie !

Le droit de veto est peut-être l’un des derniers outils à disposition des pays pour montrer leur opposition à l’UE.

On le voit : l’outil est fragile et les résistances ne tiennent jamais bien longtemps.

Mais elles ont le mérite d’exister !

Sauf erreur, Bruxelles ne peut régner en maître et s’imposer sans opposition possible aux pays qui composent l’Union européenne.

Ou alors, faudrait le dire clairement !

Pour en savoir plus :

5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
COULAUD
COULAUD
3 années il y a

Ben oui ! l’Allemagne souffre du complexe lié aux agaceries provoquées par Hitler. Ils se sentent obligés de tenir compte de ce passé dès qu’ils doivent prendre une décision. Mais en général, c’est pour apporter la preuve qu’ils vivent en démocratie et ne veulent que la démocratie pour les pays européens qui doivent oublier ce passé ariens. Et puis, un jour, il y en a un qui se lève et poum ! L’Europe rêvée par le führer est à portée de réalité.

A Mal
A Mal
3 années il y a

En fin de compte stars wars n’est pas un film de science fiction mais d’anticipation

Matt
Matt
3 années il y a

On est déjà en dictature avec l’UE, l’UE est une dictature.

Marc
Marc
3 années il y a

Ah bon ?!? Il y a de la démocratie dans l’Union Européenne ???… avec la Commission européenne (la grosse commission comme dit la dame pipi) composée de gens non élus, qui dicte sa politique aux états-nations comme le PCC, avec un parlement qui n’a aucun pouvoir (à part celui de parler et de toucher ses monstrueux émoluments) … perso j’en ai pas vu … FREXIT et là on a une petite chance de retrouver un semblant de démocratie et de souveraineté, mais si on reste dans ce « machin » (comme disait le grand Charles) qui ressemble de plus en plus à l’URSS, la démocratie il va falloir oublier.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram