Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Le Panier Garni Juste Milieu

Logiciel Pegasus : une ministre espionnée par Israël ?

L’ancienne ministre des Armées, Florence Parly, fait partie des ministres qui ont été espionnés par le logiciel Pegasus.
Florence Parly

Crédits photo : Shutterstock

La technologie actuelle permet des communications avec le reste du monde…

… mais connaît également des failles qui sont de plus en plus perceptibles ! 

Parmi elles, le risque d’espionnage par des sociétés étrangères. 

La menace n’est pas à prendre à la légère et les exemples n’ont pas manqué ces dernières années. 

Le plus connu reste, bien évidemment, Wikileaks, qui avait (entre autres) mis en avant la mise sur écoute de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande par la NSA

Assistons-nous à un retour de ce scandale avec les nouvelles révélations de Mediapart

Rien n’est moins sûr. 

Un logiciel espion israélien pour Florence Parly

Sans doute avez-vous oublié qui était Florence Parly, l’ancienne ministre des Armées d’Emmanuel Macron. 

Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène politique bien malgré elle. 

Un article de Mediapart du 16 mai 2023 révèle, en effet, qu’elle aurait fait partie des ministres espionnés par le logiciel Pegasus

Ce logiciel est un logiciel espion conçu par l’entreprise israélienne NSO ayant pour but de s’attaquer aux téléphones sous iOS et Android. 

Vous vous en doutez : Florence Parly, en tant que ministre des Armées, était responsable de beaucoup de dossiers…

… dont plusieurs extrêmement compromettants.

D’autres ministres concernés

Florence Parly n’est pas la seule ministre à avoir été touchée par cet espionnage. 

Dès 2021, la plateforme Forbidden Stories avait révélé des écoutes téléphoniques de plusieurs ministres français. 

C’était le cas de Jean-Michel Blanquer, François de Rugy, Julien Denormandie ou encore Sébastien Lecornu…

… l’actuel ministre des Armées. 

D’autres personnalités politiques et médiatiques avaient été frappées par l’espionnage de leurs données. 

Selon les premières enquêtes révélées par Mediapart, ces écoutes auraient été faites à la demande du royaume du Maroc. 

Affaire à suivre.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yves Rasir
Yves Rasir
1 année il y a

Bonjour Rémy,

Si tu cherches un peu, tu trouvera Soros derrière Forbidden Stories.

Ne te laisse pas manipuler à ton tour par les ONG sorosiennes qui fournissent des infos « clés sur porte » aux médias mainstream.

Très confraternellement. 

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram