Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Juste-Mensuel

Un cycliste sur l’Alpe d’Huez ou comment comprendre simplement les crises financières

crises économique

Crédits photo : Shutterstock

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

L’Alpe d’Huez, un pneu crevé et de la cocaïne… 

Non, ce n’est pas un film au scénario un peu poussif, c’est ma manière de vous expliquer l’état actuel de l’économie réelle et de la finance, simplement !

Économie réelle et sphère financière

Avant de poursuivre l’explication, il faut distinguer deux choses.

1 – L’économie réelle d’un côté. C’est celle qui produit de la valeur : commerces, usines, services…

2 – La sphère financière, de l’autre. Elle génère de l’argent avec de l’argent, mais ne produit rien de concret.

Depuis plusieurs années maintenant, les deux sont étroitement liés.

En mars 2020, lorsque l’économie réelle a subi les conséquences (attendues) de la pandémie de plein fouet, la finance s’est logiquement effondrée en parallèle.

C’est une suite logique tout à fait normale : si les usines et le commerce ne fonctionnent plus, la finance ne peut que s’effondrer.

Revenons maintenant à notre course de l’Alpe d’Huez…

Catastrophe, c’est la crevaison = l’économie réelle qui est en grande difficulté !

Imaginez la finance comme un cycliste du Tour de France en pleine ascension de l’Alpe d’Huez et ses 21 virages.

Le cycliste est au 6ème virage quand soudain, un des pneus de son vélo éclate. 

C’est la crevaison ! Personne n’avait vu venir cet accident, exactement comme la crise du Covid. 

Le vélo est donc cassé, le cycliste ne peut plus avancer : course terminée. 

Un rail de cocaïne et c’est reparti = des milliers de milliards de plans de relance…

Un cycliste a le droit d’abandonner une course après une crevaison, mais pas la finance, la finance elle ne peut pas s’arrêter.

La croissance continue est l’ADN du capitalisme.

La finance DOIT continuer “coûte que coûte” !

Pour faire face à l’effondrement de l’économie réelle avec la crise sanitaire, les États ont dû intervenir massivement avec des plans de relance…

Et ils se sont enchaînés à vitesse grand V : 100 milliards d’euros pour Macron, 900 milliards pour Trump et … 1 900 milliards pour Biden.

Rachats d’actions des entreprises en difficulté, financements des chômeurs, prêts à taux 0…

Chaque milliard est un coup de boost pour l’économie réelle, ce qui permet en parallèle et totalement artificiellement à la finance de repartir.

Les traders sont euphoriques !

Pas de véritable effondrement pour la finance, elle repart à la hausse et explose même les records !

Et pendant ce temps, le monde semble oublier que l’économie réelle est toujours très impactée par la crise… 

Dans la course de l’Alpe d’Huez, le cycliste refuse d’abandonner… Il va se la faire cette montée, coûte que coûte !

Mais avec son pneu crevé, il n’est pas physiquement capable de rattraper son retard. Alors la solution est toute trouvée : prendre un gros rail de cocaïne…

Et le pire, c’est que ça fonctionne !

Complètement dopé, le cycliste oublie qu’il a des limites physiques et reprend l’ascension vers l’Alpe d’Huez… encore plus rapidement qu’avant !

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Apprendre Préparer Survivre

Recevez gratuitement par email les conseils et les stratégies de résilience d’Antoine.

Autosuffisance alimentaire, sac d’évacuation d’urgence, secourisme, autonomie énergétique et en eau…

Vous saurez comment vous protéger des prochaines crises, en toute autonomie !

En bonus, vous recevrez gratuitement le dossier Comment acheter et stocker de l’or dans votre boîte email

Incroyable, il rattrape le peloton = comment la Bourse est maintenant au plus haut

Des milliers de milliards de plans de relance ont permis de doper la finance qui enchaîne des records.

Mais pour l’économie réelle, la vraie, la situation est totalement inverse : ça a bel et bien empiré !

Les commerces ont rouvert, mais l’état catastrophique du transport maritime mondial a conduit à une pénurie de matières premières qui s’est généralisée.

Non seulement des millions de travailleurs sont au chômage technique mais en plus, les prix ont explosé !

https://www.aabagnes.ch/post/flamb%C3%A9e-des-prix-des-mati%C3%A8res-premi%C3%A8res-dans-la-construction

L’écart est à peine croyable entre l’euphorie de la finance et l’état alarmant de l’économie réelle.

Plus la finance monte haut comme le cycliste sous cocaïne, plus les risques de krach sont nombreux…

Le retour à la réalité va faire mal, très mal !

→ Le cycliste a non seulement rattrapé le peloton, mais il le dépasse ensuite !

Le pneu éclaté, il roule sur la jante, mais il est en train de battre le record de l’épreuve.

Mais le problème, c’est qu’il ne remarque pas que son corps ne suit pas, la cocaïne fait exploser son rythme cardiaque…

Et c’est la crise cardiaque !
Ou le krach financier !

Après l’euphorie on commence à s’inquiéter, l’inflation ravage les États-Unis…

La FED a imposé de stopper la planche à billet en toute urgence et a augmenté ses taux directeurs, 

Fini l’argent gratuit et illimité, c’est le retour à la réalité !

Résultat : les traders les plus prudents commencent à avoir vraiment peur et vendent en masse leurs actions : le marché fait un mini krach. 

Et la finance rentre dans son cercle vicieux… Le mini krach fait paniquer les autres traders qui vendent à leur tour… Tout le monde vend, personne n’achète, c’est la panique à Wall Street, 

Un krach financier majeur se produit !

→ En tête du peloton, le cycliste s’effondre brutalement sur le bitume.

Terrassé par une crise cardiaque, il est raide mort.

Malgré les mirages et l’effet dopant de la cocaïne, son corps n’a pas supporté la réalité de l’effort physique… 

La réalité rattrappe toujours la fiction 

L’économie roule encore, mais son pneu est éclaté et son cœur envoie de graves signaux d’alarme…

Les gouvernements peuvent continuer encore un temps à faire semblant de ne pas voir et dire que “tout va bien”.

Mais la réalité rattrape toujours la fiction.

Quand le mirage financier va s’effondrer, ça va faire mal, très mal.

Qui est Antoine Ledu ?

Passionné de survie et d’autonomie, Antoine Ledu lance en novembre 2020 le projet Apprendre Préparer Survivre.

À travers sa newsletter gratuite, Antoine délivre des stratégies concrètes pour aider ses lecteurs à développer leur résilience et faire face aux différentes crises du quotidien.

De nombreux sujets sont abordés :
l’autonomie alimentaire avec le stock de nourriture, la conservation des aliments, le potager, les plantes sauvages… ;

la survie physique avec le sac d’évacuation d’urgence, le secourisme, le matériel indispensable, etc. ;

la survie financière avec l’or, l’argent, les crypto-monnaies,… ;

l’autonomie en eau et énergie à travers les expériences d’Antoine dans sa BAD (Base autonome durable).

Et bien d’autres thématiques indispensables pour se protéger et protéger sa famille.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x