Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

hydrogène

Taxe sur l’électricité : coup fourré des Républicains

Les Républicains étaient favorables à une taxe sur l'électricité. Finalement, ils s'y opposent... alors que Bruno Le Maire l'a annoncée.
Électricité

Crédits photo : Shutterstock

À retourner leur veste à une telle vitesse, Les Républicains devraient ouvrir un pressing

Dernier exemple avec la taxe sur l’électricité

En décembre 2023, les principaux représentants du parti avaient émis l’idée d’un retour de la fameuse taxe sur l’électricité, soit 32 € le Mégawattheure.

À la clé comme une sorte de cerise sur le gâteau : une hausse de 20 % des prix

Quelques semaines plus tard, Bruno Le Maire annonce le retour de cette même taxe de façon progressive.

Fixée à 21 € le Mégawattheure, elle passerait à 32 € en 2025. 

De quoi satisfaire Les Républicains ? 

Attendez un peu car ce n’est pas si simple

Pour découvrir le positionnement des Républicains sur la question…

… découvrez le nouvel épisode de La Farce Tranquille, disponible le 24 janvier à 18h ! 

Qu’en pensez-vous ? 

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et à partager autour de vous !

5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LP50240
LP50240
2 mois il y a

Bonjour Rémy, je sors de mon silence de citoyen observateur de l’actualité toxique permanente. Grand-père, je suis de nature optimiste, de culture résiliente issue d’une grosse carrière plus de 40 ans et de l’expérience et expertise qu’elle m’a apportée. A ce jour, c’est l’inquiétude qui domine mon quotidien. Celle-ci ne m’affecte pas directement mais cible mes petits enfants, ma carrière et derrière moi, ma vie familiale est assise. Quel monde, quel pays va-t-on laisser aux générations futures, des représentants du peuples qui s’enrichissent sur le dos des citoyens et de leurs impôts, des médias mainstreams vérolés et dont les plateaux de réunionites par des journalistes pompeux, gras dont l’éloignement de la réalité est tristement une constatation évidente. Nos hommes politiques baignes dans la méritocratie usurpée, ils sont non imposables,vont percevoir des retraites monstrueuses payées par les citoyens qui ne toucherons pas plus de 1500€ après avoir travaillé toute leurs vie. Nos élites insultent les seniors de fainéants qui bien souvent ont dépassé les 40 années de travail et des journées de plus de 45 heures. Je n’ai actuellement plus aucun amis vivant de ma génération, tous n’ont pas atteint la retraite ou n’en on que profité quelques mois. Pourquoi personne ne dénonce tous ces faits, personne ne dit clairement que les citoyens sont las de financer la richesse des énarques, que le décalage de la retraite n’a qu’un objectif, limiter le versement des retraites afin d’accumuler les économies engrangée par les multinationale et cabinet de conseil de notre dirigeant. Pourquoi ne pas introduire le vote blanc qui permettrait de refuser le dictât des candidats imposés lors des différentes élections. 2027 n’est pas encore arrivé que les français n’ont que 2 potentiels candidats forgé par une médiocratie et une dystopie qui impose ses dictâtes. Le peuple ne décide plus de son avenir, 1789, année de la révolution française ou les élites avait réinstauré un autre régime aussi injuste quelques semaines seulement après cette dite révolution. Les français sont en permanence manipulés, il faut vraiment que quelqu’un s’élève avec honnêteté, empathie et bienveillance quant à la suppression des privilèges entre publique et privé, injustice sur les rémunérations inadmissibles et retraites dorées de nos élites qui n’ont jamais sué, des retraites dignes pour tous et égalitaires. Rémy, j’ai d’autre points qui m’indigne mais ce courriel serait trop long, je reviendrai peut-être m’exprimer même si je pense être un utopiste convaincu.
Bien cordialement
LP

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram