Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Sorties scolaires dans les centres de vaccination : vraiment ?

Des sorties scolaires dans les centres de vaccination ? Jean-Michel Blanquer confirme mais dément dans son interview pour le JDD.

Crédits photo : Gile Michel / SIPA

C’est le nouvel axe fort de la campagne de vaccination du gouvernement.

Il faut vacciner d’urgence les plus jeunes, considérés comme des vecteurs de contamination.

Autre problème ?

Ils constituent le plus gros vivier de personnes non vaccinées puisqu’ils sont ceux qui ont eu accès aux vaccins le plus tardivement.

Mais tout semble rentrer dans l’ordre petit à petit.

Dans son édition du 19 août, Le Figaro nous offrait un point sur la situation, une situation qui évolue plutôt positivement.

Depuis le 15 juin, la vaccination des 12-17 ans progresse à grands pas.

52 % d’entre eux ont déjà reçu au moins une dose, soit 2,7 millions d’adolescents.

Tout semble bien évoluer, pas de panique à bord pour l’instant mais…

le gouvernement veut quand même accélérer alors que la vitesse de croisière est bonne !

Et l’une des solutions prévues vaut son pesant de cacahuètes…

Vous pouvez oublier les classes vertes et autres sorties champêtres !

Voici ce que l’on peut lire, toujours sur la page 2 de l’édition du Figaro du 19 août 2021.

Des “sorties scolaires vers les centres de vaccination” pourront aussi être organisées, précise le ministère, qui a également rappelé que l’accord d’un seul parent est désormais suffisant, et que les plus de 16 ans n’ont pas besoin d’autorisation parentale.

Je vous laisse reprendre votre souffle.

Oui, vous ne rêvez pas !

Vous pouvez oublier les sorties au Musée de la charentaise tressée ou de la truffe périgourdine…

… en 2021, la sortie de l’année se fera dans un centre de vaccination !

De quoi réveiller chez les plus jeunes leurs aspirations à devenir “testeur PCR”, “vaccinateur” ou encore “imprimeur de QR Code”.

Mais attention, la blague ne s’arrête pas là !

Jean-Michel confirme et dément (en même temps)

C’est l’un de nos meilleurs fournisseurs en humour politique chez Juste Milieu.

Il y a quelques semaines, nous lui avions consacré une vidéo entière.

Mais Jean-Michel Blanquer a remis le couvert !

Cette fois, c’était dans le Journal du dimanche du 23 août 2021, justement au sujet des sorties scolaires dans les centres de vaccination.

Au fil de l’interview, la question est posée.

Peut-on imaginer des sorties scolaires pour se rendre dans un centre de vaccination ?

Immédiatement, on se dit que le ministre de l’Éducation va faire taire la polémique en reconnaissant son absurdité et l’impossibilité de telles sorties.

Faux !

Voici la réponse…

Il ne s’agit pas de sorties scolaires. Selon les situations, soit des équipes mobiles viendront vacciner dans les établissements, soit nous organiserons le déplacement des élèves volontaires, en lien avec les services de santé, vers les centres de vaccination. Cette organisation sera opérationnelle dès la rentrée. Nous voulons aller le plus vite possible.

On récapitule : ce ne sont pas des “sorties scolaires” mais bien un “déplacement des élèves volontaires […] vers les centres de vaccination”.

Si quelqu’un voit la différence, on est preneur…

Du Blanquer pur jus, et on adore !

4.6 21 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
34 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
tobor
tobor
1 mois il y a

Disons qu’ils n’en sont pas encore à piquer les enfants de force en utilisant 2 gendarmes pour entraver leur résistance. Ils enverront les élèves volontaires se faire piquer ce qui stigmatisera d’office les absents qui dès lors seront victimes d’un harcèlement permanent.
C’est-y pas beau ça comme nouveau-monde ?

WILHELM
WILHELM
1 mois il y a

Avoir un tel « SINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE » … une honte de plus pour la France après CHAKK LE GLANG …

regoli
regoli
1 mois il y a

ah ces parents qu’ils veulent que leur enfants soient dans la norme, espérons que blanker n’aura pas l’idée d’imposer le port du kilt ou des charentaises tressées… bien que, les 2 ensemble…

regoli
regoli
1 mois il y a

ah ces parents qui veulent que leur enfants soient dans la norme, espérons que blanker n’aura pas l’idée d’imposer le port du kilt ou des charentaises tressées pour aller visiter le musée de la truffe… bien que, les 2 ensemble…

lucienne
lucienne
1 mois il y a

C’est vraiment inquiétant… Ce qui se passe actuellement rappelle les heures sombres de notre histoire, pas si lointaine d’ailleurs. Des volontaires pour quoi ? Expérimenter ces fameux « vaccins » qui sont encore en phase de test ??? Quel parent (au singulier, puisqu’un seul suffit) peut accepter ça ?

Alain
Alain
1 mois il y a
Reply to  lucienne

Visiblement beaucoup puisque plus de 50% des ados le sont déjà. Peu de gens sont capables de résister à la peur et à la stigmatisation !!!

Nathalie
Nathalie
1 mois il y a
Reply to  lucienne

Malheureusement il y a déjà plus de 2M de parents qui ont cédé ! 🤮 Et ce n est pas terminé.
Je trouve également ignoble le fait qu l accord d un seul parent suffise pour valider ma « vaccination ». Et par la même occaz … allez à 16 ans on devient majeur !

Kna
Kna
1 mois il y a

Ho putxxx, je veux des charentaises tressées !!

Maurice FONVIELLE
Maurice FONVIELLE
1 mois il y a

Si vous savez lire entre les lignes (on commence à s’y habituer), ben à votre place je ne mettrais plus mes gosses à l’école ! Car pour l’instant (avant la rentrée héhé 😉 ) il y a un « petit » « nous organiserons le déplacement des « élèves volontaires », mais ne vous y fiez pas, ça va pas durer… L’OBLIGATOIRE ne se fera pas attendre bien longtemps ! (message pour les anti vaccins bien sur, les autres « allez vous faire médailler » comme dit si bien Greg TOUSSAINT !

Nat Ure
Nat Ure
1 mois il y a

Ne plus mettre les enfants à l’école (ou IEF) : c’est oublier que M. Macron a pensé une loi sur le séparatisme qui oblige la scolarisation des enfants à partir de 3 ans dès la rentrée scolaire 2021. Seuls les parents qui faisaient de l’Instruction En Famille les années précédentes pourront encore cette année faire une simple déclaration au rectorat dont ils dépendent. Les autres parents devront demander une autorisation, devront se soumettre au bon vouloir du ministère de l’Education Nationale. Pas si bêtes que ça nos dirigeants !

Claude MARINI
Claude MARINI
1 mois il y a

à quand le vaccin direct en perf …..avec un compteur pour facturation directe !!

Antoine
Antoine
1 mois il y a

Si je lis bien Blanquer va organiser des convois d’enfants vers les centres pour les piquer. C’est bien ça mais alors la France et son pass nazzitaire est tombée bien bas.
Pauvres amis Français.

orelie
orelie
1 mois il y a
Reply to  Antoine

ça me rappel les convois en wagon, mais ils étaient sans retour, (achtung c’est du 2ièm degré)
je dis ça je dis rien et j’en dirais pas plus
je sais, je sors:(

Guillaume
1 mois il y a

Avec Blanquer j’adhère ! (sinon c’est une heure de colle) mouarff !

De amorim
De amorim
1 mois il y a

Ce gouvernement n’a honte de rien.
Non seulement il empêche les médecins de pratiquer leurs professions de façon libre et éclairé.
Il interdit de soigner avec des traitements peu onéreux qui fonctionnent dans d’autres pays.
Il ferme des lits pour aggraver la situation et ainsi justifier des mesures liberticide injustifiable par ailleurs.
Et maintenant il veut inoculer la thérapie génique encore expérimentale a nos enfants.
Tout ceci ressemble à s’y méprendre à des manières indigne de la France mais digne du macronistan , une DICTATURE en somme même si le gourou feind de l’ignorer.
Fût un temps , la Belle France a été le pays des lumières.
Aujourd’hui macron et ses sbires ont tout fait pour éteindre toutes lumières indésirable.
Ils prônent et mettent en avant l’obscurantisme qui a leurs yeux se justifie tant qu’il y a de l’argent à la clef pour certains.
Une société complètement dégradée qui perd son bon sens au nom de l’ultralibéralisme ou l’argent est roi avec son acolyte le DICTATEUR.

fabre
fabre
1 mois il y a
Reply to  De amorim

Je vous suis sur tout sauf la dernière ligne:
n’oubliez jamais que dans le mot libéral il y a le mot liberté… il y a une énorme différence entre la pensé libérale (à fortiori dans sa version la plus extrême) et un état qui intervient lourdement dans l’économie pour favoriser les déjà très riches et autres copinages (à défaut d’aider ce qui en ont vraiment besoin).
réfléchissez bien et vous comprendrai vite que c’est exactement l’inverse! la pensée libérale a pour priorité de limiter l’interventionnisme d’état. chercher un économiste libéral (un vrai justement) qui prône l’interventionnisme d’état dans la santé… à contrario c’est bien pour cela aussi que la plupart des pays communistes sont des dictatures…on ne peux aider que les gens qui veule l’être… et vouloir imposer une vision des choses pour le (soit disant) bien de l’autre fini toujours par devenir de l’autoritarisme.

philippe
philippe
1 mois il y a

Les ados à partir de 16 ans n’ont pas à demander l’autorisation aux parents.
Cela revient à retirer l’autorité parental !!!! BRAVO LES POLITICARDS !
De plus il arrive un soucis post vaccinal à un gamin qui n’aurait rien dire à ses parents
comment les parents peuvent informer les médecins de cette situation ?
Un gouvernement d’incapables et dangereux

Philippe LP
Philippe LP
1 mois il y a
Reply to  philippe

Cette loi a créé une situation sans précédent : si les parents sont divorcés et ne sont pas d’accord, un seul parent qui soit pour la vaccination suffit, sans passer par le JAF. Cela retire d’office l’autorité parentale, sans jugement, à l’autre parent…

Isabelle MONETT
Isabelle MONETT
1 mois il y a

Ces hommes politiques n’ont vraiment aucune compétence, aucune dignité, ils n’ont honte de rien et ne se remettent jamais en question. Ils n’ont plus leur place à la gouvernance de notre pays.

Martial
Martial
1 mois il y a

De toutes façon, ce ne sont pas eux qui gouvernent notre pays.

Gabrielle
Gabrielle
1 mois il y a
Reply to  Martial

Exact, c est bien plus grave que cela, par une poignèe de psychopattes cinglès

MortAuxCons
MortAuxCons
1 mois il y a

LA seule place qui leur convient c’est le cimetière

tex
tex
1 mois il y a

C’est de plus en plus grave, il faut virer toute cette clic d’incompétent.

Olivier
Olivier
1 mois il y a

Et des sorties conviviales et encadrées dans des fumoirs à jambons traditionnels pour les vieux qui refusent le vaccin anti covid.
Mais il est précisé que ce ne sera pas pour les enfumer.
Pourraient être également proposées pour ces mêmes personnes, des sorties visites d’abattoirs.
Mais là rien n’est précisé.

Christian
Christian
1 mois il y a

Le fameux « et en même temps! »
C’est beau l’inspiration qui vient du chef….
La Macronie en force.. en farce pardon.

Henri Kempf
Henri Kempf
1 mois il y a

Quel C** !

jean-pierre gustin
jean-pierre gustin
1 mois il y a

comme disait l’autre les cons osent tout c’est meme à ca qu’on les reconnait !!!!

Reveillons nous
Reveillons nous
1 mois il y a

Pauvre France, mais QUAND allez-vous vous réveiller ? Foutez toutes ces crapules ensemble dans un « centre de vaccination » pour l’enfer. Je pense que vos promenades hebdomadaires – pardon: manifestations les font bien rigoler puisqu’ils continuent et amplifient leur obsession vaccinal. Je me trompe ? ? ?

orelie
orelie
1 mois il y a

Et dire qu’en 1789 ils ont pris la Bastille sans smartphone ni internet, ni blacblock ni satellites ni etc… qu’elle bande de lopettes somme nous devenus je envi de me vomir dessus

Cbastien
Cbastien
1 mois il y a

Ce n’est que le début ! Voilà les vaxibus, avec un slogan accrocheur pour les djeun’s « ça va ? ça vax ! »
Accepter le confinement, c’était mettre le doigt dans l’engrenage, ça se confirme chaque jour qui passe.

Cbastien
Cbastien
1 mois il y a
Reply to  Cbastien

Comme quoi le délire va de plus en plus vite, voilà ce que propose Skyrock qui participe à l’opération vaxibus avec le gouvernement 🤮

On touche pas à mes gosses
On touche pas à mes gosses
1 mois il y a

A priori, il n’est pas très bien informé le Jean mich : les centres de vaccination ( les grands : comme les stades) ferment fin août ça coûte trop cher la location de ces lieux ….) Alors
1 : il va falloir trouver des locaux de proximité appartenant aux mairies.
2: comme les locaux seront plus petits , les raffles devront être plus petites…
non franchement, le mieux serait quand même de faire les picouses directement dans les classes ou à la cantine en même temps que nos gamins prennent leurs repas : c’est bien plus convivial entre 2 frittes et avec les copains autour. Et pour faire des économies le mieux serait de faire aiguille commune pour une ou 2 tables ..
Comme il n’y a plus de limite , tout est à inventer

Philippe LP
Philippe LP
1 mois il y a

La Haute Autorité de Santé prêconise de faire un test sérologique chez les mineurs, en raison des nombreux cas asymptomatiques, avant de les vacciner. Pour savoir s’il faudrait 1 ou 2 doses… Qu’est-ce qui est prévu?

Et pour l’instant je n’ai pas trouvé de raisons médicales justifiant la vaccination en masse des 12-17 ans en bonne santé. Pourtant j’ai cherché, même chez Pfizer et Moderna… 😉

Ange
Ange
1 mois il y a
Reply to  Philippe LP

Tout à fait d’accord. Il n’y a aucune justification pour « vacciner » en masse les enfants. Encore moins à évincer les non-vaccinés ou à fermer les classes puisque l’immunité collective par contamination est plus forte que celle par injection et que la majorité des enfants ne sont pas à risque.
L’EN imagine une vaccination de 240 élèves en 4h par un personnel non-médical (texte officiel) lance des campagnes de faux débats en classe pour persuader les élèves que cette injection est une bénédiction. La situation est intolérable.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram