Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

charbon

Richard Ferrand lance son cabinet de conseil : scandale en vue ?

Richard Ferrand au centre d'un futur scandale mêlant lobbying, conflits d'intérêts et cabinet de conseil ? Affaire à suivre !

Crédits photo : Lionel Le Saux / Le Télégramme

Tout est possible en Macronie !

Battu aux législatives en juin dernier par une candidate PS, l’ancien président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a décidé de changer de vie.

Enfin pas tant que ça !

L’homme a récemment été innocenté dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, la Cour de cassation ayant confirmé qu’il y avait prescription pour ce délit de « prise illégale d’intérêts« .

Et qui n’a désormais ni mandat, ni fonction publique s’est lancé dans une nouvelle aventure…

… qui ne manque pas de soulever de nombreuses questions !

Pas vraiment le sens du timing

On apprend dans un article du Parisien publié le 7 octobre 2022, ou encore dans un article du Figaro du 15 octobre, que Richard Ferrand est désormais dans le monde du business.

À la surprise générale, alors que le scandale McKinsey est dans toutes les têtes, ce scandale qui pointait du doigt les troubles relations entre le gouvernement et les cabinets de conseil, Ferrand a adopté un drôle de timing

« En août dernier, l’ex-locataire de Lassay a crée la société Messidor« .

Mais qu’est-ce donc ?

Rien de moins qu’une société « spécialisée dans le secteur d’activité du conseil pour les affaires et autres conseils de gestion« .

Un cabinet de conseil en somme…

Un futur scandale de conflit d’intérêts en vue ?

En toute souplesse, on peut lire dans l’article du Parisien évoqué précédemment ce qui ressemble (beaucoup) au point de départ d’un vaste scandale de conflit d’intérêts.

Jugez plutôt : « Il cherche à faire fructifier sa proximité, qui est réelle, avec le chef de l’État. Quand il voit de potentiels clients, il leur explique la cartographie de la Macronie, ce que le chef de l’État aime ou n’aime pas, quels sont les parlementaires qui pèsent en fonction des secteurs d’activité« .

À noter que ces propos sont ceux d’un « businessman, témoin de ces rencontres« .

En somme, Richard Ferrand s’est lancé dans le lobbying et le conseil avec pour projet de vendre à prix d’or ses meilleures astuces pour pénétrer la Macronie au nez et à la barbe de la loi, pourtant soucieuse de veiller au respect des règles en matière de conflits d’intérêts…

que du plaisir !

3.6 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yaen
Yaen
1 année il y a

grâce à nos politocards, nous n’avons plus de problème de transit. avec le nombre de deuxième sphincter qu’ils nous font c’est tranquile. en plus avec ça on peut se faire introduire et en même temps évacuer….

Frédéric
Frédéric
1 année il y a
Répondre à  Yaen

👍😀On a déjà deux sphincters en sortie du tube digestif mais ils sont disposés « en série » , pas « en parallèle » (authentique !)

Birlou
Birlou
1 année il y a

Il a même reçu la médaille du chien fidèle (La légion d’honneur) pour services rendus à la république corrompue.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram