Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Réforme des retraites, droits familiaux : le gouvernement patine

La réforme des retraites divise de plus en plus, notamment sur la question de la maternité des femmes et des trimestres pour leur retraite.
Maternité

Crédits photo : Shutterstock

Le 31 janvier 2023 s’est déroulée la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites promise par Emmanuel Macron et ses ministres.

Une chose est sûre : les manifestations ont battu des records un peu partout en France !

Et tandis que le gouvernement patine encore sur bien des points…

… un point précis de la réforme est ressorti, pour ne rien arranger : les trimestres pour maternité.

Aucune réponse trouvée… mais pas de temps à accorder !

Avec  43 annuités de cotisation nécessaires pour toucher une retraite à taux plein, la question sur les femmes en arrêt pour maternité se pose. 

Jusqu’à présent, en cas de maternité, les femmes pouvaient obtenir jusqu’à 8 trimestres. 

Il serait bien sûr possible de revoir les choses sur ce point, mais ça ne semble pas être la priorité d’Elisabeth Borne. 

Preuve en est, un ministre aurait dit : “Sur les femmes, on s’est vautrés tout seul”, comme le révèle France Info dans un article du 31 janvier 2023

Cela a le mérite d’être clair…

mais ce n’est pas tout !

La question, toujours d’après cet article de France Info, n’était pas perçue comme prioritaire par les membres du gouvernement, ce qui amènerait à une réforme particulièrement injuste pour les femmes. 

Et tandis que les débats se font sur toutes les situations, le même ministre aurait affirmé : “Il faut tout revoir et ça prendra du temps”.

Reste donc à savoir si des trimestres supplémentaires seront accordés aux futures mamans…

… ou si (solution apparemment préférée par le gouvernement) une majoration des pensions sera plutôt souhaitable.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Phil1220
Phil1220
1 année il y a

C’est la commission européenne qui exige cette réforme, et pas Macron et son gouvernement de merde !!!! Tant que les français ne le comprendront pas, rien ne changera pour améliorer leurs vies .

RICAURET
RICAURET
1 année il y a

ET CE QUI SERONT VIRES CAR TROVIEUX A 50 ANS ILS AURONT LES ANNUITES MAIS A ZERO DONC 15 ANS A ZERO LA MOYENNE VA CHUTER C EST CEQU ILS VEULENT COMME CA LEURS RETRAITES SERA PAYES PAS LA NOTRE

pascal
pascal
1 année il y a

le programme de davos c’est que les femmes françaises ne fassent plus d’enfant pour justifier l’immigration massive qui se traduira par un grand remplacement (comme les colons ont massacrés les indiens d’amérique pour s’installer).

Patricia
Patricia
1 année il y a

La plus grosse arnaque pour la retraite des femmes est le passage de la base de calcul de la retraite sur les 10 meilleurs année, au calcul sur les 25 meilleurs années. Comme d’habitude ils ont essayé de nous faire avaler des couleuvres en nous faisant croire que c’était plus avantageux et je n’ai pas vu beaucoup de boucliers se lever à ce moment là. Pourtant les femmes ont été les plus touchées par cette mesure. En effet, celles ci travaillent souvent à temps plein avant d’avoir des enfants et reprennent souvent à mi temps ou à temps partiel pour s’en occuper, ou elles ont des enfants rapidement et quelques années après reprennent un travail à temps plein. Il n’est pas difficile de voir qu’une moyenne sur les dix meilleurs années, est plus avantageuse que sur les 25 meilleurs années. car les années travaillées à temps partiel pour s’occuper des enfants font baisser la moyenne drastiquement.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram