Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

plantes

Qatar : le vol polémique d’Emmanuel Macron

Pour assister à la Coupe du monde de football, Emmanuel Macron a mobilisé d’énormes moyens aériens.
Jet privé

Crédits photo : Shutterstock

Tandis que les politiques nous bassinent soir et matin à grands coups de culpabilisation des citoyens sur la crise environnementale et climatique…

il semble que tout aille bien pour nos élites

En avril dernier, Jean Castex, alors Premier ministre, avait fait parler de lui en allant voter pour les élections présidentielles en jet privé.

Aujourd’hui, c’est notre président de la République, Emmanuel Macron lui-même, qui défraye la chronique.

En cause ?

Son vol (ou ses vols) pour rejoindre Doha, capitale du Qatar, pour assister à la demi-finale de la Coupe du monde de football.

Trois avions de Paris à Doha !

Certains comptes Twitter permettent désormais de suivre les trajets en avion des gouvernements mais également des plus grosses fortunes mondiales.

Un procédé qui, disons-le, a tendance à doucement énerver nos élites ! 

Mais revenons à notre sujet : dans un thread sur le réseau social de l’oiseau bleu, Philippe Duval résume le trajet du président…

et il y a de quoi s’offusquer

Un premier avion, le Falcon 7X, est parti de son côté seul, hier soir, soit 24 heures avant le départ effectif d’Emmanuel Macron.

Puis un second vol avec l’Airbus A330-200 a rallié Evreux, en Normandie, à Orly, pour aller chercher le président de la République et ses invités avant de partir à Doha. 

Orly est relié à Evreux par une ligne de train, en une heure et pour la modique somme d’une dizaine d’euros. 

Autre petit détail : l’avion a volé d’Evreux à Evreux il y a deux jours, le 12 décembre, pour vérifier que tout était en état de marche.

Dernier point : un troisième avion, le Falcon 900, a effectué un vol improbable et sans raison claire de Velizy à Orly, en aller-retour.

Pour quelqu’un qui ne veut pas politiser le sport, on imagine que c’est avec ses propres deniers qu’il a mobilisé tant de logistique !

4.6 10 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippe Biraud
1 mois il y a

Il s’en fiche c’est le contribuable qui paie…

Yaen
Yaen
1 mois il y a

c’est la fête

Blatanis
Blatanis
1 mois il y a

Simplement un petit ditacteur en herbe,qui jour et nuit nous bassine sur l’écologie , le CO2,le réchauffement climatique,et j’en passe; et lui va faire 3 aller /retour Paris-Doha, pour faire le cakou, sans parler de ces dernierrs et nombreux voyages: EU, en Europe du Nord, Croatie ,dans le midi, etc; tout ça avec 3 avions: 1 qui transporte Monsieur, le second en secours, le 3ieme qui transporte ces valets de pieds et 2 Rafales pour défendre ce convoi….et tout ça pour le plaisir de notre petit dictateur….a l’aiore des visio-conférence et de l’informatique….??????mais il est vrai que nore kakou national se distrait et change d’air…..Le Français est vraiment trop con ,il n’a que ce qu’il mérite. Thierry Breton à dit que la France avait besoin de 50 millions d’immigrés sous les 5 années.L’Europe le demande et Macron obeit…c’est beau comme de la Van..Présidente de l’Europe….et le Français est content…Alors de quoi se plaint le peuple…..Th Breton rémunéré à 37000€ sans parler des menus avantages….elle est pas belle la vie ???????

Evelyne MARIUS
Evelyne MARIUS
1 mois il y a

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais…
Pendant que les clowns vont s’enjailler à Doha, on se les gèle et on se serre la ceinture. Normal quoi !

JClaude
JClaude
1 mois il y a

Faut bien que le petit père des peuples se distrait un peu, il a tellement de soucis en ce moment…
Triste blaireau pendant que le peuple se demande comment il va passer l’hiver, s’il pourra aller travailler, nourrir sa famille et une crise économique qui pointe son nez et va rendre folle de rage celle de ’29…

Dardenne
Dardenne
1 mois il y a

Je ne peux pas donner mon avis sinon quouik blocage juste un icône 😡😡

anco
anco
1 mois il y a

C’était qui les invités ??

pascal
pascal
1 mois il y a

Et il .va y retourner dimanche, alors ? elle est pas belle la vie ? c’est pour cela qu’il ne faut pas écouter et encore moins croire ce que dit le gouvernement. ce n’est que des mensonges.

Cristin
Cristin
1 mois il y a

Tous des pourries

moi
moi
1 mois il y a

les vols d’essais avant tout déplacement officiel ont toujours existé,, quand c’était kermitt qui était président , lui voyageait uniquement en concorde et donc il y avait deux concordes de préparés et testés et sécurisés , ce n’est pas une raison pour que l’on cautionne les déplacements de micronus

Antoine
Antoine
1 mois il y a
Répondre à  moi

Mitterrand ne traversait pas la planète pour voir un match de foot!

cradawel
1 mois il y a

vive les economies des contribuables FRANCAIS chauffage a 18,5 voir maxi 19 coupures e d f restrictions budgetaires par contre notre cher President ne s’emmerde pas a faire tout cela lui c’est pas vraiment son propre argent donc ca ne le derange pas d’ouvrir le porte monnaies des FRANCAIS qd il partira en 2027 le deficit de la France sera assez important le prochain president ura beau promettree bcp de chses il ne pourra pas les tenir attendu le deficit laissé par notre cher president

Le wooz
Le wooz
1 mois il y a

ah bon???? un président n’a pas le droit de chier sur son peuple????
je pensais que ça se fesait et que meme que c’etait pour ca qu’on cherchait a tout prix a être prez…. bon… je remballe alors…..

Djydjy
Djydjy
1 mois il y a

OK pour ces vols « intérieurs » sachant tout de même que l’avion qui doit transporter le PR est tenu à un vol d’essai avant la mission même si un « spare » (appareil de réserve, de rechange) est systématique,
qui que soit le PR !
Pour les 2 déplacements du Pâle-Touquet au Qatar, le bas de la une du Canard Enchaîné du 21 décmbre précise :
«Les deux allers-retours de Macron et sa suite au Qatar ont coûté un bras. Plus d’un demi-millon d’euros selon les calculs du «Point » (18/12), pour assister à la demi-finale puis à la finale des Bleus à bord des 2 avions présidentiels, un Airbus A 330 et un Falcon 7X. Les vols de ces coucousont généré une empreinte carbone de 480 tonnes d’équivalent CO2, soit 53 ans d’empreinte carbone moyenne d’un français. Tout ça pour se prendre un vent par Mbappé… »
Sans oublier la détestable image qu’il a donnée à faire le supprterqui a fait le pelin de bière…

presque pire que Sarko « trépidant de l’arrêt public »
Quel « doha » d’honneur elle nous a fait cette marionnette de la finance :-((

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x