Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

PSG : 350 millions de salaires et 400 salariés au chômage partiel

Ça vient de tomber : le Paris Saint-Germain va mettre 400 employés au chômage partiel. L’État va payer. Et pendant ce temps, les salaires des joueurs sont maintenus...

Crédits photo : Wikipedia.org

Le coronavirus, la crise des droits télé et les matchs à huis-clos ont battu le PSG (eux aussi).

Sur la saison 2020-2021, le PSG devrait enregistrer plus de 200 millions d’euros de perte.

Cela s’ajoute aux 115 millions d’euros perdus la saison dernière1.

Résultat : les dirigeants vont placer 400 salariés (sur 700) au chômage partiel2.

Allez, soyez compréhensifs…

Le PSG et ses 637 M€ de budget3 sont en grande difficulté.

Et n’allez pas prétexter que le club est détenu par l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, dont la fortune était estimée à 2,5 milliards de dollars en 20174.

On vous dit que ça n’a rien à voir !

En attendant, les joueurs du club parisien ne parlent toujours pas de baisser leur salaire et…

… l’État français va participer à l’effort de guerre !

Emmanuel Macron l’a dit : “L’État paiera”… même au Qatar !

C’était au soir du 16 mars 2020.

Emmanuel Macron s’exprimait, le visage encore plus grave que la situation sanitaire.

Nous sommes en guerre”. Et en plus “L’État paiera5.

Même si c’est le PSG qui réclame un peu de pognon ? Oui Monsieur.

L’entreprise bénéficie d’une allocation versée par l’État correspondant à 85 % du montant de l’indemnité d’activité partielle du salarié dans la limite de 4,5 smic.

Voilà ce qui est prévu dans le dispositif de chômage partiel mis en place par l’État6.

Faisons simple.

L’État français va venir en aide à une entreprise détenue par le Qatar.

Que l’on soit bien d’accord.

Les kinés, les administratifs, les jardiniers, les entraîneurs des jeunes…

Aider les salariés des clubs de football français semble indispensable.

Tous ne gagnent pas des centaines de milliers d’euros chaque mois.

Mais justement, parlons-en de nos millionnaires en short moulant.

À vot’ bon cœur chers joueurs

Cette saison (2020-2021), le Brésilien Neymar est rémunéré 48,9 millions d’euros.

Pour Kylian Mbappé, c’est 23 millions d’euros.

Voilà pour le haut de la pyramide.

Ensuite, les autres ne sont pas vraiment à plaindre : 9,6 millions pour Icardi, 14,4 millions pour l’italien Marco Verratti, 10,1 millions pour Presnel Kimpembe, etc.

Au total, la masse salariale des joueurs du PSG s’élève à 350 millions d’euros7.

Face à la situation, une baisse des salaires s’impose ?

Vous n’y croyez pas !

La compétition continue, on gagne et mérite notre salaire […]”.

Voilà l’avis du gardien de but costaricien du PSG, Keylor Navas, qui a quand même tenu à rappeler que “On a baissé nos salaires pendant le confinement, c’était nécessaire, parce que la compétition était arrêtée.8

Pour le moment, aucun joueur n’a dit être prêt à faire un effort.

On ne va quand même pas remettre sur le tapis ces baisses, non mais…

Mais où est donc passée l’exemplarité des Neymar, Mbappé et consorts, qui n’hésitaient pas à s’élever vaillamment en posant un genou contre le racisme il y a peu ?

Sources :
1 “Ligue 1 : le Covid plombe les comptes du PSG et de l’OM”, Frédéric Gouaillard et Harold Marchetti, LeParisien.fr, 12 janvier 2021
2 “PSG : 400 salariés du club au chômage partiel”, J.L., LeParisien.fr, 13 janvier 2021
3 “Le classement des budgets de Ligue 1 : le PSG, c’est vingt-trois frois Nîmes”, Lequipe.fr, 9 août 2019
4 “PSG – La fortune de Tamim Al-Thani, le propriétaire du club”, Thomas, Sportune.fr, 9 avril 2017
5 “Coronavirus : “Nous sommes en guerre” déclare Emmanuel Macron”, PublicSenat.fr, 16 mars 2020
6 “Dispositif de chômage partiel”, Economie.Gouv.fr
7 “PSG : Les salaires des joueurs parisiens cette saison 2020-21”, Thomas, Sportune.fr, 28 octobre 2020
8 “Keylor Navas pas d’accord pour baisser son salaire ?”, François Tesson, Sports.fr, 12 janvier 2021

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Delabarre
Jean Delabarre
9 mois il y a

C’est l’exemple parfait de la société politicomediaticosportive des Bobos bien-pensants .
La crise c’est pour les citoyens landa, le peuple,le menu frotin des salariés,des gaulois réfractaires qui ne veulent pas baisser leur salaire ou reculer l’âge de la retraite, baisser leur protection sociale.
Cette 《 classe dirigeante 》ne vit pas dans le même monde que l’ensemble de la population française.
Leur credo c’est fait ce que je dis pas ce que je fais.
Ils ne vont pas quand même se priver de leur standing, de leur superflux
Ils savent ce qui est bien pour le peuple français.
Ce que les français doivent penser,faire comprendre, regarder ect…
Si ils n’ont plus de pain qu’ils achètent de la brioche grand dieu !!!
Autrement nous sommes des complotistes
des racistes, des séparatistes, nous sommes manipulés par la Théorie du complot !!!
Il suffit d’allumer la télévision ,la radio,lire la presse pour prendre conscience et comprendre le monde dans lequel nous vivons.
Salutations
Mr Delabarre JY

lionel2
lionel2
9 mois il y a
Reply to  Jean Delabarre

La « classe dirigeante » majorité ou opposition confondue ne vit pas dans le même monde que l’ensemble de la population française, c’est connu.
Mais les footeux ne valent pas mieux !
Kylian Mbappé, ( 23 millions d’euros de salaire) et Légion d’honneur.pour « services exceptionnels nettement caractérisés », 9,6 millions pour Icardi, 14,4 millions pour Marco Verratti, 10,1 millions pour Presnel Kimpembe, Keylor Navas etc…. vous pensez qu’ils sont du même monde que les pauvres bougres décérébrés qui se saignent pour les voir jouer ?

David
David
9 mois il y a

Trop facile de tomber, sur les salariés (joueurs), ils sont au milieu entre le capitalisme et le populaire, alors que le  » Système » football est une honte totale.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram