Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Pascal Praud : une manipulation ordinaire

“Pascal Praud veut la tête de Guillaume Meurice”. Source ? Aucune. Le but était juste d’allumer un feu de rien.

Il faut revenir au lundi 7 décembre.

Oui, je sais, j’aurais pu écrire cet article avant mais… je n’avais pas envie.

Dans son émission L’heure des pros diffusée tous les jours de la semaine à 9 heures sur la chaîne Cnews, Pascal Praud pousse un énième coup de gueule.

Sa cible ? L’humoriste Guillaume Meurice, notamment chroniqueur dans Par Jupiter ! diffusée sur France Inter.

Le motif ? Un tweet.

La réaction de Pascal Praud ?

Je voulais simplement vous montrer un tweet de Guillaume Meurice. C’est quelqu’un qui se dit humoriste. Il est sur France Inter. Il est payé donc par une certaine manière… par nous ! Voilà ce qu’il dit.”

Et quelques secondes plus tard…

Laurence Bloch, directrice de France Inter, madame Veil, qui dirige Radio France, qu’est-ce que vous allez faire ? Rien ! Rien ! On a le droit de dire “Tous les policiers sont des bâtards” par quelqu’un qui est payé par nos impôts ! Mais c’est un scandale ! Un véritable scandale !1

Si jamais, la séquence entière est disponible ici :

Et voici la traduction des médias…

Pascal Praud demande le licenciement de Guillaume Meurice de France Inter” pour Le Huffington Post2.

Pour 20 Minutes : “Pascal Praud veut la tête de Guillaume Meurice de France Inter”.

Vous pouvez regarder la séquence encore et encore.

Jamais Pascal Praud ne parle de licenciement.

Jamais il ne “réclame la tête” de Guillaume Meurice.

Mais tant pis… 

L’information est passée, la Twittosphère s’est déguisée en Notre-Dame et s’est enflammée.

Pascal Praud ne l’a pas dit, mais tout le monde l’a entendu.

Un beau scandale de contrefaçon

Que l’on soit bien d’accord.

Dans son émission, Pascal Praud tient plus du pilier de comptoir mal luné que de l’animateur TV rôdé aux codes.

Ses coups de gueule, ses positions tranchées, ses interventions musclées…

La “touche Pascal Praud” suffit à diviser l’opinion.

Qu’on lui reproche cela, qu’on le déteste, qu’on n’adhère pas, c’est une chose.

Mais de là à lancer une salve d’attaques médiatiques infondées…

En sommes-nous au point où toutes les attaques sont valables, tant qu’elles sont dirigées contre des “ennemis” ?

Quitte à instaurer une guerre du Bien contre le Mal, le Bien aurait beau jeu de ne pas se déguiser en diablotin…

Sources :

1 “Pascal Praud veut la tête de Guillaume Meurice de France Inter”, A.D., 20Minutes.fr, 7 décembre 2020
2 “Pascal Praud demande le licenciement de Guillaume Meurice de France Inter”, Lisa Kassab, HuffingtonPost.fr, 7 décembre 2020

4.7 15 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Esppat
Esppat
11 mois il y a

Guillaume Meurice me faisait bien marrer il y a pas mal de temps, et puis je me suis rendu compte qu’il ne faisait que critiquer tout le monde en essayant de faire des blagues.
Alors oui ses micros-trottoirs sont amusants (et consternants d’entendre les gens sortir ça), mais il y a un petit je ne sais quoi qui me gène depuis un temps, et j’ai fini par ne plus l’écouter.

Quant aux réactions des médias concernant Pascal Praud, ça ressemble simplement à une attaque en règle pour faire baisser la cote de popularité d’une personne qui ose poser des questions, qui ose s’indigner, sans craindre pour sa place.
Beaucoup de personnes publiques, à commencer par les artistes, devraient s’en inspirer. Parce que, pour paraphraser Rémy, c’est un peu « La famille Bélier » : on entend rien.

aspeta
11 mois il y a

Praud, Levy … Que dire de plus ?

Henazo
Henazo
11 mois il y a

C’est fou de ne sélectionner que les morceaux qui vous arrangent.
Dans l’extrait mis en ligne : « J’en ai parlé à la présidente de Radio France, j’en ai parlé à la directrice de France Inter. On verra si ce monsieur est encore à l’antenne ».

DOnc non il ne réclame pas du tout sa tête, pas du tout du tout du tout, pas juste après avoir passé 2 minutes à dire que c' »tait un scandale que cet humoriste soit payé par nos impots.
Le juste milieu, il est dans les mensonges ? ça commence bien.

Nina Charvet
Nina Charvet
11 mois il y a
Répondre à  Rémy

Seriez-vous pro-Praud ?… Vous jouez sur les mots, Henazo a parfaitement raison et vous êtes de mauvaise foi.
Je me suis abonnée à votre page parce-que j’ai aimé une autre vidéo mais si je trouve d’autres « arrangements avec la vérité » de ce genre, je me désabonnerai.

Nina Charvet
Nina Charvet
10 mois il y a
Répondre à  Rémy

Cher Rémy,
Moi aussi je persiste et signe… Vous faites le jeu de Pascal Praud qui « menace sous couvert » de manière totalement hypocrite et lâche, pour ensuite pouvoir dire qu’il n’a pas dit ça. Et vous, vous tombez dans le panneau, vous le couvrez. Vous vous faites manipuler en quelque sorte, de votre plein gré dirais-je tellement c’est gros.

A Mal
A Mal
10 mois il y a
Répondre à  Henazo

A quel titre M Praud juge un tweet d’un humoriste. Qu’il en parle d’accord, mais il en fait, là, la publicité le faisant. Mais à s’immiscer dans les affaires d’une autre radio il est gonflé. En tant que contribuables?? il n’a pas d’autres ”chats à fouetter ” qui coûtent beaucoup plus chers qu’un salaire d’humoriste dans le service public?

Fouard
Fouard
11 mois il y a

Le fameux  » Plus c’est gros, plus ça passe  » vit ses heures de gloire et a encore de beaux jours devant lui. Le mensonge érigé en système de valeurs : rien de nouveau à l’ouest, mais par les temps qui courent, il vit coït sur coït.

Faire dire à celui qui dérange ou lui attribuer des pensées ou propos qu’il n’a pas tenus : un bon vieux basique du genre humain dans son ignominie !

Clin d’œil au film l’Aveu, modèle du genre en la matière.

Il y a de quoi se les mordre …ou de s’en amuser : au choix, selon l’humeur du jour 🙃

parpaing
parpaing
10 mois il y a

Merci et OUI il leurs faut des sujets ..
PAUD s’emballe et ça fait 20 heures d’antenne
à la télé Entre deux chiffres catastrophique, Deux Petites Vieilles qui attendent le Vaccin et le Restaurateur qui Pete un câble
tout est réglé pour un Journaliste Post-Covid , Pascal « tout feu tout flamme » on ne l’écoutes plus quand il enclenche
Mais faut que ça mousse c’est le fond de commerce et ça fait 20 heures d’antenne

Celui qui à lancé le dossier soit il en veut à Guillaume Meurice !!!!?
Soit à notre animateur.. ? soit il à un Tas de PV à faire sauter ?
Enfin l’un ou l’autre ?
Toujours est il que le Pascal n’est pas le plus Mauvais et vaut bien c’est 500€

Robert
Robert
9 mois il y a

C’est vrai ,que cette affaire a pris des proportions qu’elle ne justifiait pas vraiment au départ.Mais j’aurais préfèré qu’on parle ici,plus du licenciement de Sébastien Thoen et de Stéphane Guy. Tout ça, à cause d’une parodie, que j’ai trouvé très réussie, du même Pascal Praud, qui c’est vrai prête,plus à rire ou a se moquer qu’autre chose en général.

Al Debaran
Al Debaran
8 mois il y a

À la fin, il dit quand même  » j’ai demandé à Mme Bloch, à Lmae Veil, on verra si ce monsieur est encore à l’antenne  ».
C’est évident (pour moi) qu’il demande son licenciement.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram