Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Médicaments, sécurité sociale : des économies grâce aux biosimilaires ?

La perte de leur brevet pour certains médicaments devrait amener au développement de plusieurs biosimilaires dont le coût est bien moindre.
Médicament

Crédits photo : Shutterstock

Le marché du médicament comprend ce qui est considéré comme les médicaments biologiques ou biomédicaments. 

Ces derniers sont une sorte de référence, brevets en main, pour de nombreux laboratoires qui tentent de reproduire ces médicaments pour qu’ils soient sensiblement similaires.

C’est ce qu’on appelle les biosimilaires. 

Leur avantage ? 

Un coût moins important.

Mais alors que plusieurs biomédicaments sont sur le point de perdre leur brevet…

… le marché du biosimilaire pourrait bien exploser.

De larges économies à la clé

Qu’est-ce qu’un biosimilaire

C’est la Haute Autorité de Santé (HAS) qui en donne la meilleure définition.

 “Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d’une cellule, d’un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci. Son efficacité et ses effets indésirables sont équivalents à ceux de son médicament biologique de référence”.

La différence réside dans le fait que le médicament biologique est la référence pour le développement de biosimilaires.

La perte des brevets pour certains médicaments devrait donc laisser le champ libre à ces biosimilaires. 

Mais ce n’est pas tout

Pour l’Assurance maladie, cela pourrait tout changer. 

En effet, les biosimilaires ont un coût moindre de production et se vendent également moins chers. 

Les différences de prix se jouent de 15 % à 30 % de différence.

Proposer des biosimilaires en lieu et place des biomédicaments pourrait donc permettre de faire de belles économies. 

Dans son article du 27 juin 2023, Les Echos explique que la Sécurité sociale pourrait faire des économies de 7 milliards d’euros d’ici 2027. 

C’est sûr que d’un coup, ça vaut le coup !

2 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michmich
Michmich
10 mois il y a

Lors du « quoiqinencoûte » et de son fameux « vaccin » qui n’empêche ni d’être malade ni d’être contagieux la gabegie a été bon train…. allant jusqu’à rendre gratuit les tests destinés a rassurer les vaccinés sans limite du nombre de tests effectués par ceux-ci…. c’est 1 Milliard par semaine qui était gaspillé ainsi!!!!!

jmlat
jmlat
10 mois il y a

c’est quoi la différence avec les génériques ?

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram