Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

La critique d’Adieu la liberté de Mathieu Slama (Presses de la Cité)

Il est l'heure d'une nouvelle chronique sur Juste Culture ! Au menu : Adieu la liberté de Mathieu Slama, publié aux Presses de la Cité.

On se retrouve pour une nouvelle chronique littéraire sur Juste Culture !

Cette semaine, votre serviteur vous embarque à la découverte d’un ouvrage qui va marquer son époque…

Son titre : Adieu la liberté, signé par le spécialiste en communication politique Mathieu Slama, et c’est publié aux Presses de la Cité.

L’auteur de ce livre figure parmi les (trop) rares personnalités médiatiques à avoir osé analyser la mise en place de l’état sanitaire que nous avons vu grandir sous nos yeux en période de pandémie.

La mise en place d’un état appelé à revenir ?

Juste Culture vous en dit plus sur ce livre dans cette nouvelle chronique en vidéo !

Alors, ça vous a plu ?

N’hésitez pas à réagir en commentaire !

5 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Monett Delahaut Isabelle
Monett Delahaut Isabelle
1 année il y a

Pourquoi les artistes n’ont-ils pas réagi ? J’ai peut-être un élément de réponse, ayant une fille dans le monde du spectacle. Au moment du premier grand confinement, les intermittents du spectacle ont continué à percevoir leurs indemnités, et ce, malgré un arrêt de leurs activités professionnelles. Et cela a été prolongé plusieurs mois sans contrepartie. Alors évidemment, on ne mord pas la main qui vous nourrit…

Eric
Eric
1 année il y a

C’est exactement ça je le dis et le répète à qui veut l’entendre depuis le début

radu
radu
1 année il y a

Il ne parle pas des intermittents mais de stars du cinéma, donc ce commentaire est nul !!

Adam
Adam
1 année il y a

Je suis artiste et je ne suis pas intermittent, il y a plein d’autres saltimbanques dans mon cas, donc, c’est stupide comme raisonnement.

Helas
Helas
1 année il y a

Les artistes n’ont pas besoin d’argent , donc ils s’en foutent !

Irena El-Messiry
Irena El-Messiry
1 année il y a

Merci pour l’ émission, je découvre Mathieu Sláma grâce à vous

Jean-Luc Lehmann
Jean-Luc Lehmann
1 année il y a

Bonjour Rémi, merci pour cette présentation.
Pour info cette société disciplinaire a été décrite dans la BD « SOS Bonheur » dont le scénariste Jean Van Hamme avait déjà en 1980 anticipé cette dérive dans cette BD de politique-fiction qui devient malheureusement maintenant une réalité (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/SOS_Bonheur pour plus d’info).
D’autre part, on a entendu certains artistes comme Christophe Alévêque, Dieudonné, …et plus récemment Naim qui n’héite pas à dénoncer l’ineptie ambiante.
Cette politique inepte (Charles Gave parle d’ineptocratie et je rejoins son point de vue) cherche a nous monter les uns contres les autres, ne la suivont pas !
Utilisons notre cerveau pour réfléchir et merci Rémi de nous aider à le faire !

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram