Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

sondage élections européennes 2024

Le Sénat rejette les comptes 2021 et 2022 de l’Etat

Quelques jours après l’Assemblée nationale, le Sénat a rejeté à son tour les comptes de l’Etat pour 2021 et 2022.
Gabriel Attal

Crédits photo : Shutterstock

Nouveau coup dur pour le gouvernement et, en particulier, notre ministre de l’Action et des Comptes publics : Gabriel Attal

Alors que l’Assemblée nationale est plus fracturée que jamais, Attal misait sur un vote du Sénat pour valider les comptes de 2021 et 2022 de l’Etat. 

Problème : quelques jours après l’Assemblée, l’autre chambre du Parlement a également refusé de voter ce texte budgétaire !

Aucune conséquence concrète

Qu’on se le dise : le rejet des textes budgétaires pour la validation des comptes de l’Etat n’a aucune valeur pour la suite des événements prévus par le gouvernement.

Toutefois, cela n’est pas anodin. 

D’après Gabriel Attal, et comme l’explique un article de La Tribune du 4 juillet 2023, c’est “inédit depuis de la monarchie de Juillet”.

En effet, si le Sénat, majoritairement à droite, a l’habitude de refuser les textes budgétaires…

… ce n’est pas le cas de l’Assemblée nationale ! 

Pour autant, Gabriel Attal n’y perçoit pas une mauvaise gestion. 

Au contraire, selon lui, il s’agit d’une “opposition stérile” et “pavlovienne” dissimulant les résultats encourageants de la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.

Pour conclure, le ministre de l’Action et des Comptes publics est tout de même obligé de reconnaître que “les rejets successifs nous font entrer en terre inconnue”.

Une situation qu’il met sur le compte de l’absence de majorité de la Macronie au sein du Parlement…

… et il va falloir qu’il s’y fasse ! 

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Arthur
Arthur
9 mois il y a

Ce gouvernement n’en a strictement rien à faire des « avis » d’où qu’ils viennent, les seuls maîtres auxquels il obéit c’est Van der Leyen, Schwab et Washington.

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram