Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

sondage élections européennes 2024

JO 2024 et baignade dans la Seine : le grand déni

Alors que les organisateurs continuent d'espérer que les épreuves aquatiques des JO se dérouleront dans la Seine, les derniers prélèvements laissent penser le contraire.
Seine Paris

Crédits photo : Shutterstock

La baignade dans la Seine, ce rêve en passe de devenir réalité ? 

C’est ce que tente de nous faire croire le gouvernement à l’approche des Jeux olympiques de Paris. 

C’était la promesse d’Emmanuel Macron et d’Anne Hidalgo

Faire en sorte que la baignade soit possible et que les épreuves aquatiques se déroulent dans la Seine

Malheureusement, les semaines passent…

… et le doute s’installe sur la faisabilité réelle de ce projet. 

Un article de L’Opinion du 14 mars 2024 l’expliquait : “La menace, qui pourrait bouleverser les plans, la voilà : des pluies torrentielles, qui satureraient les stations d’épuration, mêlant ainsi eaux usées et eaux de pluie dans un bouillon de culture impropre à la baignade”. 

La nageuse brésilienne Ana Marcela Cunha a d’ores et déjà fait savoir qu’il vaudrait mieux prévoir un plan B. 

Mais elle n’est plus la seule. 

L’ONG Surfrider Foundation a alerté sur les derniers prélèvements effectués dans l’eau de la Seine. 

Une chose est sûre : on risque de ricaner avec les épreuves aquatiques de ces JO ! 

Vous voulez en savoir plus ? 

Pour cela, découvrez le nouvel épisode du JT des JO, disponible le 12 avril à 18h ! 

Alors, ça vous a plu ?

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yaen
Yaen
1 mois il y a

Sans déconner, y en a qui y ont cru ???
Pipeau violon piano c’est la fête du slip

Yaen
Yaen
1 mois il y a

Ah y en a qui ont cru le april fish de Manu le margoulin ?

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram