Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

bannière destitution président france

Investissements : le plus intéressant cette semaine, c’était Tesla…

Tesla

Crédits photo : Shutterstock

Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Hésitation entre optimisme et pessimisme

La macro était partiellement en vacances cette semaine et les intervenants ont pu commencer à s’intéresser de près aux chiffres du trimestre, puisque quelques « grands noms » ont fait parler d’eux et sont venus nous conter ce qu’a été le début de l’année sur le terrain. Et nous avons pris le temps d’analyser tout cela, en essayant d’en tirer quelques conclusions. Je dois dire que l’on n’est pas plus avancé qu’avant et que nos doutes sont toujours les mêmes. Le nombre d’experts qui pensent que les taux sont au bout du cycle sont toujours plus nombreux, mais ils pensent tous également que la FED va devoir encore s’y coller de 25 points de base au début du mois de mai avant de signaler la mi-temps. 

Pour être franc, le marché donne l’impression de penser que c’est la dernière et qu’ensuite, nous pourrons commencer à chercher la date qui sera celle de la prochaine « BAISSE DES TAUX », celle qui marquera le début d’un nouveau cycle et qui montrera que la FED est à nouveau notre amie et qu’elle est aussi là pour soutenir l’économie. Oui, parce qu’il ne faudra passe se leurrer ; le jour où la FED commence à baisser les taux, ça sera probablement parce que le PIB américain est en chute libre, que l’emploi est en train de ralentir à toute vitesse et que les craintes de récession se montreront soudainement plus inquiétantes que le fait que l’inflation pourrait ne plus baisser.

Il y a toujours deux camps qui s’affrontent

1 – Ceux qui croient que chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus du sell-off final qui nous rapprochera un peu plus de la récession. Ce groupe est probablement majoritaire et déprimé, parce que dans le faux depuis des mois.

2 – Et le camp de ceux qui pensent que plus rien ne peut arrêter les marchés parce que l’inflation est vaincue et que les taux vont finir par baisser et qu’en plus la récession. On s’en fout parce que statistiquement, on sait que dans l’histoire fabuleuse des marchés boursiers nous avons déjà vécu une période où les marchés sont montés malgré la récession. Bon, d’accord, ça ne s’est produit qu’une fois et c’était au lendemain de la guerre 39-45, mais on se raccroche à ce que l’on peut.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 6 actions anti-crise dans votre boîte mail

Parlons streaming 

Netflix a publié ses chiffres. Et il n’y avait pas que des chiffres. Tout d’abord, Netflix a raté les objectifs des nouvelles souscriptions. On attendait 2,2 millions et c’est sorti à 1,75 millions. Première déception. La seconde déception, c’était les revenus qui étaient un peu plus faibles que prévu. Dans un premier temps, le titre s’est méchamment pété la figure avant que la société annonce que son nouvel abonnement AVEC PUBS se vendait très bien. Ce qui a sauvé les fesses des actionnaires, puisque le titre se traitait inchangé after close. 

Mais c’est le lendemain que l’on s’est rendu compte que le streaming c’était pas facile comme business et que la concurrence était rude. Les jours qui ont suivi la publication des chiffres de Netflix, le titre n’a fait que baisser. Légèrement, mais il a baissé quand même. 

Le plus intéressant de la semaine, c’était Tesla 

Alors pour ce qui est des chiffres trimestriels de Tesla, je vais essayer de faire simple. Les revenus nets et les bénéfices de Tesla chutent de plus de 20 % par rapport à l’année dernière. Pour le reste et si l’on creuse, ça n’est pas extraordinaire et les marges sont sous pression. Mais il fallait s’y attendre à force de casser les prix toutes les deux semaines. Ce qui devient plus inquiétant, c’est que les « experts » en Tesla commencent à dire des trucs comme « Musk est prêt à sacrifier les marges pour avoir des parts de marché plus importantes ». Mais la phrase qui m’a fait le plus peur hier soir, à propos de Tesla, c’est :

« Finalement, lorsque l’on regarde les chiffres, Tesla n’est qu’une marque de voitures comme les autres »

ALORS ça, ça fout les jetons ! Non, parce que depuis 10 ans on nous dit que Tesla c’est pas pareil parce que c’est différent. Mais si on commence à dire que c’est « comme les autres », ça sent un peu la capitulation.

L’immobilier

Et puis il y a aussi l’immobilier. Alors oui, je sais c’est pas pareil, parce que c’est un investissement sécurisant pour le long terme et la pierre, ça finit toujours pas remonter. Comme le Bitcoin d’ailleurs, puisque maintenant tout le monde sait que ça va à 1 million au moins. Mais passons. Cette semaine aux USA, on s’est rendu compte que les prix de l’immobilier ont enregistré leur plus forte baisse depuis 2012, alors que la crise bancaire a violemment frappé la demande d’un coup sec derrière les oreilles.

D’ailleurs, à propos de 2009, on retiendra également qu’aux États-Unis, les saisies immobilières ont augmenté de 22 % au cours du premier trimestre par rapport à la même période en 2022. Mais la bonne nouvelle, c’est que malgré certains chiffres qui pourraient commencer à donner froid dans le dos, les bourses mondiales n’en ont strictement rien à foutre, du marché immobilier, des foreclosures et des prix qui baissent. Enfin, pour l’instant.

Points importants à retenir pour la semaine à venir 

– Certaines des plus grandes entreprises du monde publieront leurs résultats la semaine prochaine, notamment les grandes sociétés technologiques, Amazon, Google Alphabet, Microsoft et Meta Platforms.

– Parmi les autres entreprises importantes dont les résultats seront publiés, citons Coca-Cola Company, McDonald’s, Visa, Mastercard, Verizon, T-Mobile, UPS, Raytheon, GE, Boeing, ADP, Intel, ExxonMobil et Chevron, pour n’en citer que quelques-unes.

– Les dernières données sur les prix de l’immobilier seront publiées mardi, avec l’indice national Case-Shiller des prix de l’immobilier pour le mois de février, ainsi que les ventes de logements neufs et en attente pour le mois de mars.

– Jeudi, le Bureau of Economic Analysis publiera son estimation anticipée du produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre.

– Vendredi, nous recevrons une mise à jour importante sur l’inflation avec l’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) – l’indicateur d’inflation préféré de la Réserve fédérale – pour le mois de mars.

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Virginie
Virginie
1 année il y a

Aarrff, ben chez moi, à 2, on touche que 750 euros, alors on est pas prés d’investir dans quelque chose. Aucune économie, rien, nada…😥

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram