Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Fermeture de lits : Attal a la mémoire courte

Oui, on a trop supprimé de lits en France. Et si c’était (aussi) la faute de Gabriel Attal et Benjamin Griveaux ?

Autant l’outil formidable qu’est Internet a trop de mémoire…

… autant nos personnalités politiques en manquent cruellement.

Dernier exemple en date, et non des moindres : Gabriel Attal.

Pour cela, il faut remonter à la fin du mois d’octobre 2021.

Une étude menée par Jean-François Delfraissy fait beaucoup parler.

En effet, cette étude conclut qu’environ 20 % des lits seraient actuellement fermés dans les CHU et les CHR de France à cause d’un manque de personnel.

Très vite, les réactions politiques se multiplient !

En première ligne, car directement mis en cause par les conclusions de l’étude, le ministre de la Santé Olivier Véran se défend : “un certain nombre d’unités dans les hôpitaux sont obligées de fermer temporairement, ou de réduire la voilure, faute de soignants, faute surtout de pouvoir en recruter.

Ces propos, rapportés par un article de France Info du 27 octobre 2021, ne sont pas les seuls à émerger de la Macronie pour tenter d’assurer la défense.

Et c’est à partir de maintenant que le passé devient important…

Quand Gabriel Attal entre en scène

Il y a des décennies pendant lesquelles le problème s’est aggravé et on ne peut pas résoudre en quatre ans tout ce qui s’est fait ces trente dernières années.

Ces propos sont ceux de Gabriel Attal, porte-parole de l’Elysée, cité par un article de BFM TV, toujours le 27 octobre 2021.

Pour Attal, le constat est simple : ces fermetures de lits sont liées à l’action des gouvernements précédents.

La Macronie n’a fait que gérer tant bien que mal ce sombre héritage.

Un sombre héritage dont l’un des acteurs passés n’est autre qu’un certain…

… Gabriel Attal !

Remontons en 2012, sous François Hollande

Soyons honnêtes : oui, l’action des gouvernements passés est une source du désastre actuel.

Remontons simplement au mandat de François Hollande, de 2012 à 2017, celui qui précède l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron.

Tout au long du mandat socialiste, la ministre de la Santé est Marisol Touraine.

Celle qui est aussi députée depuis 1997 impressionne par sa longévité et son mandat sans faille.

Pourtant, certaines des mesures prises font grincer des dents, c’est notamment le cas de ces 16 000 lits supprimés depuis 2014, soit 2 ans après son entrée en fonction.

Des suppressions qui, déjà, mettaient les hôpitaux en difficulté pour affronter les épidémies de grippe, comme le rappelle cet article de L’Obs du 12 janvier 2017.

Marisol Touraine n’est pas seule à prendre ces décisions.

Comme le rappelle la publication n°0135 du 12 juin 2012 au Journal officiel, dans l’organigramme de son cabinet, on retrouve 2 noms très connus.

Son conseiller parlementaire n’est autre que Gabriel Attal.

Et son conseiller auprès de la ministre s’appelle Benjamin Griveaux.

Quand on vous dit que tout ce qui arrive est de la faute des précédents gouvernements…

4.4 19 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
L. B.
L. B.
24 jours il y a

Malheureusement, si les politiques manquent de mémoire, faut bien admettre que les électeurs aussi !

Yaen
24 jours il y a

On nous prend pour des truffes et ça fonctionne… Les gens oublient vite que le coup des lits qui baissent ça fait plus de 15 ans que ça dure… et là… on dit que l’engorgement est faute des non vaccinés. C’est nawak politik !

Deroubaix
Deroubaix
24 jours il y a

Bonne année à tous les fidèles lecteurs du Juste Milieu ! Et bonne année à Rémy qui nous régale en nous nourrissant d’articles que l’on a plaisir à dévorer.

Depuis quand Attal est-il conseiller de Macron déjà ?? soit il n’a pas de mémoire du tout (peut-être un effet de la vaccination qu’on nous aurait caché), soit il a fumé du shit avant de tenir son discours.
Depuis le début du mandat de Macron, 18 000 lits ont été fermés. Cela doit être encore de la faute aux précédents gouvernements.
Je vous invite à lire cet article de checknews libération :
https://www.liberation.fr/checknews/emmanuel-macron-a-t-il-ferme-17-600-lits-dhopital-en-quatre-ans-comme-laffirme-francois-ruffin-20211224_ZDEGBEMS4BHW3CGKLAOKL275ME/

CHRISTIAN SISCARD
CHRISTIAN SISCARD
23 jours il y a

Oh 😱😱 mais qui qu’était le 1er fossoyeur de notre Service Public de Santé il y a environ 15 ans ???
Ben OUI…Mister Député Véran, 1er rapporteur de la Commission sous le Ministère Touraine si je ne m’abuse (docteur 🤣😂🤣)….

COURTECUISSE
COURTECUISSE
20 jours il y a

Des gens très dangereux gouvernent en France…entre autre !

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram