Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Fact-checking, macronisme, surveillance de masse : qui se cache derrière Occurrence ?

Le cabinet Occurrence est chargé, depuis 2017, de compter le nombre de manifestants dans les manifestations pour le compte d’un collectif de médias.
Manifestation

Crédits photo : Shutterstock

Le 21 janvier 2023, Jean-Luc Mélenchon dénonçait sur Twitter une manipulation des chiffres de la manifestation effectuée un peu plus tôt dans la journée. 

Quelques jours plus tard, lors de la grande manifestation du 31 janvier à Paris, tandis que les syndicats dénombraient 500 000 personnes à la capitale…

Occurrence en a compté 55 000, soit 10 fois moins. 

Ces chiffres sont plus bas que ceux de la police qui, le même jour, avait compté 87 000 manifestants. 

Depuis 2017, le comptage du nombre de personnes présentes en manifestation est, en effet, confié à Occurrence

Créée en 1995, cette agence de communication s’est fait une spécialité d’évaluer l’affluence dans des événements divers

Et disons-le : depuis son arrivée sur le “marché des manifestations”, les chiffres avancés par Occurrence font souvent débat. 

Juste Milieu a chaussé ses lunettes d’inspecteur…

Accrochez-vous, vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec ce cabinet dont les liens sont plus que troubles ! 

Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur Occurrence dans la nouvelle vidéo de Juste Milieu, “Comptage, manifestations, proximité avec Macron : qui se cache derrière Occurrence ?”.

Alors, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire !

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jdas
jdas
1 année il y a

sans voix ,où trouver un peu d’espoir …le monde à Macron …une France suicidée …peut être c’est la solution …enfin ne plus avoir envie de vomir !

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram