Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

bannière destitution président france

Crise médicale en milieu scolaire : des chiffres inquiétants

Le monde médical en milieu scolaire traverse une crise sans précédent, entre manque de personnel et multiplication des tâches.
Médecin école

Crédits photo : Shutterstock

L’école est devenue le premier désert médical de France. 

Cette information, issue d’un article du Parisien du 10 mai 2023 a de quoi inquiéter à plus d’un titre. 

Selon cet article, l’école serait le premier lieu de désertification médicale à cause de conditions de travail extrêmement compliquées. 

De plus, elle ne serait plus capable de permettre l’accomplissement de rendez-vous obligatoires et élémentaires…

… de quoi se poser des questions !

Des tâches trop nombreuses et floues

L’article du Parisien relate une situation qui est loin d’être idyllique concernant le monde médical à l’école. 

En effet, seuls 20 % des élèves passent la visite médicale avant leurs 6 ans…

une visite supposée obligatoire

Cette situation est problématique, d’autant plus qu’aucune solution n’est apportée à l’échelle gouvernementale. 

Il faut dire que soulever ce problème obligerait à revoir l’ensemble des difficultés rencontrées dans le domaine ! 

Manque de personnels, difficultés de recrutement, manque de moyens financiers et humains

Tout ce triste cocktail montre que “le pilotage de la politique de santé scolaire est “défaillant””, selon un rapport du député Renaissance Robin Reda. 

Avec une baisse constante des effectifs, les tâches qui incombent au personnel médical en milieu scolaire se sont multipliées au point de devenir trop nombreuses et floues. 

La situation s’est, par ailleurs, largement dégradée avec la crise sanitaire. 

Peut-être serait-il temps d’inverser la tendance ?

5 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RdFGIcinquante
RdFGIcinquante
1 année il y a

C’est malheureusement tout le milieu médical qui est en galère, difficulté pour trouver des généralistes, des ophtalmos, etc, la liste est longue comme le bras ! et je ne vous parle même pas des urgences ! la macronie a amplifié un problème existant avec la suspension des soignants et l’obligation vaccinale. Tous les gouvernements précédents n’ont eu aucune vision à long terme pour anticiper ces manques et nous en faisons les frais et pour plusieurs années. Mais ces messieurs s’en foutent, en alignant du pognon, ils auront les meilleurs médecins et spécialistes.

lisa
lisa
1 année il y a

Après le rapport de l’IGAS sur la maltraitance institutionnelle dans les crèches, après le job-dating pour trouver des profs, maintenant c’est carrément la santé et la sécurité des enfants qui est négligée.
Les vieux dans les EPAD, les enfants à la crèche et à l’école,
Ils n’épargneront donc personne …

Magne
1 année il y a
Répondre à  lisa

ça fait peur , alors soyons forts et fraternels

Martine
Martine
1 année il y a

Ne craient-ils pas la peine de manquer pour mieux réparer la crédibilité de ces médecins très collaboratifs … !? 🤔

Magne
1 année il y a
Répondre à  Martine

c’est le système infernal  » oppresseurs oppressés  » c’est satanique , c’est là qu’on voit la puissance de la prière face à ces voyous , parcequ’ils sont ce qu’ils ont toujours été , des voyous en col blanc .

Loisel
Loisel
1 année il y a

Je ne comprends pas comment nous en sommes arrivés là !
Quand j’étais petite, on avait une infirmière à temps plein dans l’établissement que ce soit en primaire ou dans le secondaire. Aujourd’hui, une infirmière doit se partager entre plusieurs établissements éloignés les un des autres. Donc pour être malade, l’enfant a intérêt à bien choisir son jour 🤮 ! Cherchez l’erreur…

Quasimodo
Quasimodo
1 année il y a

Sans compter que plus une maladie congénitale est détectée tardivement et plus les soins apportés à traiter celle-ci rapportent à big- pharma !

Quasimodo
Quasimodo
1 année il y a

Il serait bon pour la via du média qu’un peu plus de gens s’impliquent dans les commentaires. Paradoxalement, les commentaires fleurissent sur Youbiiiiip alors que la censure y fait rage tandis qu’ici, rien, le néant. Clairement, l’émancipation des masses n’est pas pour demain…

Yves
Yves
1 année il y a

L’article est simple et explicite. Houston, nous avons un problème. La conclusion est désastreuse. Même Juste-Milieu sont des rêveurs. À part virer tous vos politiciens, journalistes, autres grands penseurs et toute l’administration, il n’y a aucune solution. Trop tard. C’est fini.

Magne
1 année il y a
Répondre à  Yves

Vous n’avez pas tord , mais pensez à l’empire soviétique qui s’est écroulé pus vite que le mur de Berlin , les communistes bourgeois ont montrés du doigt Jean Paul 2 , moi j’en sais rien , mais je crois à la puissance de l’humble et vrai prière du coeur , prières cachées , loin de toutes gloires , entendues et exaucées par Dieu , alors on va souffrir , des prophéties le disent , mais Dieu interviendra , sinon aucuns n’en réchapperaient , alors , ne désespérons pas , Jésus-Christ est bon , il ne nous lachera pas , il sauvera un reste , et de ce reste une nouvelle Terre , une nouvelle humanité fleurira , mais sans Lui , impossible pour nous de nous sauver , l’école , les médias ont formés des hommes et des femmes soumis à l’argent , aux vices , aux loisirs en totales irresponsabilités , Gens du juste millieu nous avons la chance d’avoir sauvé notre libre arbitre , continuons à chercher à nous sauver , et à sauver ceux qu’on croisent , ceux qu’on aime et permettez moi de remercier Rémy pour le bon , courageux et intelligent boulot qu’il accompli .

pascal
pascal
1 année il y a

il y a plus de 30 ans que la médecine scolaire a disparu (constaté dans le 93). aujourd’hui c’est tout le système de santé qui a coulé…..

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram