Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Crise des opiacés en France, le nouveau scandale sanitaire ?

La société de pharmacologie et de thérapeutique tire la sonnette d’alarme sur l’utilisation en augmentation de l’oxycodone, antidouleur responsable du scandale des opioïdes.
Oxycontin

Crédits photo : Shutterstock

La crise des opiacés ne semble pas vraiment derrière nous. 

Après le tollé provoqué par la mort de près de 450 000 personnes aux États-Unis, on aurait pu croire que le scandale était désormais derrière nous. 

C’était sans compter sur le Journal Du Dimanche qui, dans son édition du 21 mai 2023, révèle que les médicaments considérés comme problématiques aux USA…

… étaient encore prescrits en France !

OxyContin et Oxynorm sur le devant de la scène

Le scandale des opioïdes a secoué le monde médical. 

À l’origine, plusieurs médicaments étaient jugés comme particulièrement problématiques, dont l’OxyContin et l’Oxynorm

Ces derniers étaient tous les deux constitués d’oxycodone, un puissant antidouleur dont les effets secondaires se sont révélés désastreux. 

Un article de Libération du 14 décembre 2022 fait état de plusieurs centaines de milliers de morts aux États-Unis, et ce depuis 25 ans.

Plusieurs laboratoires, dont Johnson & Johnson (responsable du vaccin Janssen contre le Covid-19), ont payé des amendes records pour éviter les poursuites

Mais le mal était fait

Ce scandale a été l’un des plus importants au pays de l’oncle Sam…

… et le scénario pourrait bien se répéter en France. 

En effet, le Journal Du Dimanche explique que la consommation de l’oxycodone est en augmentation. 

L’antidouleur est encore prescrit et administré, en particulier dans l’Ouest de la France. 

Un scénario qui oblige la Société de pharmacologie et de thérapeutique à tirer la sonnette d’alarme.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martine
Martine
6 mois il y a

Après la dictature des injections expérimentales, l’assassinat des personnes âgées (aux Rivotryl et autres) et ainsi de suite … S’étonner ? 🤔

Leray Rodolphe
Leray Rodolphe
6 mois il y a

Depuis 4 ans je prends à contre cœur ce médicament à hauteur de 180 mg/ jour en LP ce qui est en soit énorme. J’ai un gros problème irrésolu au dos avec douleurs paralysantes , si je veux marcher , que puis-je faire ? J’ai consulté et reconsulté , j’ai l’impression d’être pris pour un hypocondriaque , je deviens cinglé. Mais je refuse d’augmenter les doses, et je refuse de prendre une dose après 16h , je laisse du répit à mon corps pour évacuer. J’ai arrêté net par 2 fois pendant 1 mois , oui c’est une drogue dont l’effet est le même mais plus violent que l’arrêt de la nicotine. J’ai lancé des appels au secours , la seul réponse , des p’tits massages , oh ? Mes os de colonne vertébrale sont blancs à la radio alors qu’ils devraient être noirs , j’ai perdu 7 cm , je suis tordu comme la Corse mais surtout j’ai putain de mal et à 56 ans j’ai des projets mais je ne peux pas les réaliser tellement ça me prend, ça me monopolise . Je vis un calvaire et ce médicament soulage un peu , je dis bien un peu mais je ressens que c’est une vraie saloperie…

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram